Docteur Olivier LIDA

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Comment mon diabète doit être suivi en pratique - Docteur Olivier LIDA - Docvadis

Comment mon diabète doit être suivi en pratique

Le diabète est le plus souvent une maladie silencieuse. Même si l’on ne ressent rien, il peut être à l’origine de complications. Des examens de suivi réguliers sont donc nécessaires.

Suivi recommandé

QUOI ?

POURQUOI ?

QUAND ?

QUI ?

Bilan régulier global.
Mesure du poids et de la tension artérielle.

Pour détecter une éventuelle surcharge pondérale (qui peut être la source de complications) et adapter votre alimentation en conséquence.

Tous les 3 mois.

Médecin généraliste
ou
diabétologue.

Dosage de l’hémoglobine glyquée ou HbA1c (sang) .

Pour estimer le taux moyen de sucre (glucose) dans le sang au cours des 2 ou 3 derniers mois et ajuster au mieux le traitement.

Tous les 3 à 4 mois.

Médecin généraliste
ou
diabétologue.

Bilan lipidique (sang) et rénal (sang et urines) .

Pour mesurer la concentration dans le sang des graisses (bon et mauvais cholestérol - HDL / LDL, triglycérides) qui participent à la survenue de complications cardiovasculaires.
Pour s’assurer qu’il n’y a pas de complications au niveau des reins (microalbuminurie, créatinémie).

1 fois par an.

Médecin généraliste
ou
diabétologue.

Examen de fond d’œil.

Pour dépister d’éventuelles lésions de la rétine.

1 fois par an.

Ophtalmologiste
ou structure disposant d’un rétinographe.

Electrocardiogramme
(ECG) .

Pour dépister d’éventuelles maladies cardiaques.

1 fois par an.

Médecin généraliste
ou
cardiologue.

Examen des pieds.

Pour vérifier régulièrement la sensibilité de votre peau et déceler le risque d’éventuelles lésions ou plaies.

1 fois par an.

Médecin généraliste,
podologue,
diabétologue.

Bilan dentaire.

Pour dépister et traiter d’éventuelles lésions desdents et des gencives .

1 fois par an.

Dentiste.

 

L’équipe médicale ou le diabétologue vous orienteront vers une équipe éducative spécialisée à l’hôpital, dans les réseaux de santé ou dans les maisons du diabète pour une formation sur la prise en charge et le suivi de votre diabète. Une offre d’accompagnement, d’information vous est aussi proposée par les associations de diabétiques.
Dans le cadre d’un suivi régulier, une évaluation diététique et d’activité physique doit être réalisée.

Cabinet du Dr Lida

Cité Mirza r Mangues ,
97300 Cayenne, Guyane

Contacts

  • Fixe : 05 94 29 45 45
  • Fax : 05 94 29 45 46
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Ma maladie cardiovasculaire peut-elle affecter ma sexualité ?

    L’acte sexuel a des répercussions sur l’activité cardiaque. Le maintien d’une activité sexuelle régulière contribue cependant à l’équilibre individuel et doit donc être envisagé au cas par cas selon les capacités physiques.

    Lire la suite
  • Diabétique, je surveille moi-même ma glycémie

    Cette vidéo montre comment surveiller régulièrement sa glycémie. Une bonne surveillance de sa glycémie permet de savoir où en est son diabète et ainsi, de modifier son alimentation si besoin, ou d’aller voir son médecin en cas de trop grands changements dans les résultats.

    Lire la suite
  • Je comprends mon taux d'HbA1c

    Le taux d’HbA1c, c’est le témoin de l’équilibre du diabète. Ce dosage sanguin fondamental, réalisé avec une simple prise de sang (non à jeun), reflète l’équilibre global de votre diabète au cours des 2 ou 3 derniers mois. Il permet d’ajuster votre traitement si besoin.

    Lire la suite
  • Le B.A.ba du VIH : nous voulons avoir un bébé

    Ce document vous explique qu'avoir un enfant séronégatif est possible pour les femmes infectées par le VIH et décrit comment réduire le risque de transmission du VIH de la mère à l'enfant. Il donne également des conseils pour les couples chez lesquels l'homme est séropositif et la femme séronégative.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale