Le site du Docteur Olivier LAPOUGE

Urologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Les traitements

Selon la taille et le siège du calcul, votre urologue vous proposera différentes options thérapeutiques : LEC, uretéroscopie ou NLPC.

En dehors de la crise initiale et en l'absence d'élimination spontanée du calcul, une consultation auprès d'un urologue est nécessaire afin d'envisager le traitement spécifique du calcul. Plusieurs options thérapeutiques sont possibles :

 

 

1) La lithotritie extra corporelle (LEC) : c' est la fragmentation d’un calcul par des ondes de choc délivrées par une machine, sans intervention chirurgicale, le patient étant simplement allongé sur une table. L’élimination des fragments s’effectue ensuite par les voies naturelles dans les jours suivant le traitement. La LEC représente le traitement le plus simple, le plus accessible et le moins invasif pour le traitement des calculs urinaires. Elle s'adresse avant tout aux calculs visibles à l'ASP.

 

En cas d’échec ou d’impossibilité d’appliquer ce traitement, on peut envisager l'ablation du calcul au cours d'une anesthésie générale. Différentes approches sont possibles en fonction de la taille et du siège du calcul.

 

2) L’ urétéroscopie : Par les voies naturelles et sous contrôle vidéoscopique, le chirurgien introduira un instrument long et fin appelé uretéroscope jusqu'au contact du calcul. On peut alors saisir directement le calcul et l’extraire  (avec une sonde « à panier ») ou bien le fragmenter au moyen d'un LASER ou des ondes de chocs. Les différents fragments sont alors extraits un à un. Un drainage de l'uretère (sonde JJ) sera le plus souvent laissé en place en post-opératoire le temps de la cicatrisation. 

 

3) La néphrolithotomie percutanée (NLPC) consiste à ponctionner directement le rein à travers la peau pour y introduire les instruments d’extraction et de lithotritie, après la création d’un tunnel d’accès et mise en place d’un trocart. Ce traitement, plus invasif mais donnant les meilleurs résultats, est réservé aux volumineux calculs.

 

4) Enfin, le traitement d’un calcul peut nécessiter une intervention conventionnelle , à « ciel ouvert », par une incision classique ou, mieux, dans les centres spécialisés,  en « coelio chirurgie », procédé dit « mini invasif » car réalisé par de très petites incisions.  

Centre Clinical


Cabinet d'Urologie, 2 Chemin de Frégeneuil , 16800 SOYAUX, France

Contacts

Téléphone : 05 45 97 88 50
Fax : 05 45 97 88 26

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale