Le site du Docteur NOUREDDINE Mohamed

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai de l'hypertension artérielle : je comprends ma maladie - Le site du Docteur NOUREDDINE Mohamed - Docvadis

J'ai de l'hypertension artérielle : je comprends ma maladie

Si votre pression artérielle est supérieure à 140 – 90 mmHg, vous avez une tension trop élevée : on parle d’hypertension artérielle. Sa prise en charge est importante car vous pouvez avoir des complications graves.

A quoi est due mon hypertension ?

Dansla majorité des cas, surtout si l’hypertension survient après 50 ans, on ne retrouve pas de cause précise, mais des modifications de l’hygiène de vie voire un traitement médicamenteux sont indispensables pour retrouver une tension normale.

 

Dans une minorité de cas, et surtout si l’hypertension est découverte avant 40 ans, elle peut être due à d’autres maladies.

 

Le risque d’hypertension augmente avec l’âge.

 

Votre tension n’est pas fixe : elle change selon les heures et vos activités. Elle augmente, par exemple, si vous faites un effort ou après une émotion. Elle baisse au repos. De façon physiologique, la tension baisse la nuit et est plus élevée au réveil puis au long de la journée.

 

En cas de diabète ou de maladie rénale, les 2 chiffres de tension doivent être revus à la baisse.

Ces 2 chiffres ne sont pas forcément tous les 2 anormaux :

  • si seul le premier chiffre est anormal et dépasse 140, on parle d’hypertension systolique,

  • si seul le deuxième chiffre est anormal et dépasse 90, on parle d’hypertension diastolique.

Quels sont les signes d’alerte ?

L’hypertension peut exister sans qu’on s’en aperçoive. Même si vous ne ressentez rien, vous devez faire contrôler votre tension régulièrement et si vous en avez trop, vous devez chaque jour : prendre vos médicaments, suivre votre régime (pas trop de sel) et faire de l’exercice (30 minutes de marche tous les jours, par exemple).

 

Parfois, vous pouvez ressentir certains signes : bourdonnements d’oreilles, maux de tête, étourdissements, petits troubles de la vue… N’oubliez pas d’en parler lors de votre prochaine consultation. Ces signes peuvent être en relation directe avec votre tension, mais ce n’est pas toujours le cas.

 

L’hypertension est souvent appelée « le tueur silencieux », ce qui signifie qu’il y a peu de signes et pas de gêne qui alertent.

Quelles sont les complications de l’hypertension ?

Si vous avez trop de tension et si vous ne vous soignez pas régulièrement, vous risquez d’avoir un accident vasculo-cérébral (attaque cérébrale ou AVC) ou un infarctus du myocarde (crise cardiaque), et d’abîmer vos yeux ou vos reins.

Face à cette maladie, vous devez faire surveiller régulièrement votre tension, suivre votre régime (pas d’excès de sel), faire de l’exercice régulièrement et prendre chaque jour vos médicaments, même une fois que la tension est redevenue normale.

Cabinet médical du Dr NOUREDDINE Mohamed

2 RUE ANDRE BOULLOCHE ,
Place CASSIN, 25000 BESANCON, France

Contacts

Téléphone mobile : 06 19 62 32 38
Téléphone : 03 81 51 48 70

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • 7 conseils pour optimiser la fertilité de notre couple

    Vous désirez débuter une grossesse. Vous vous interrogez sur les facteurs qui influencent votre fécondabilité. Si l’âge est un élément déterminant, en particulier chez la femme, il n’est pas le seul ; certains comportements ou modes de vie permettent d’optimiser la fertilité naturelle. Voici quelques conseils à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté d’être bientôt parents.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • J’ai une BPCO et je vais avoir une anesthésie

    Avant toute intervention chirurgicale chez une personne souffrant de BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive), l’anesthésiste doit évaluer la sévérité des troubles respiratoires afin de prendre les précautions nécessaires pour réaliser l’anesthésie en toute sécurité et faciliter les suites post-opératoires.

    Lire la suite
  • J’ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan ?

    Le Ramadan est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, avec la prière, la profession de foi, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. Au cours de ce mois, il est interdit aux adultes de manger et boire de l'aube au coucher du soleil. Si vous avez du diabète, faire le Ramadan est très souvent possible, mais cela doit être préparé pour éviter les risques liés au jeûne. Il est indispensable d’en discuter avec votre médecin avant le Ramadan.

    Lire la suite
  • Je comprends mon taux d'HbA1c

    Le taux d’HbA1c, c’est le témoin de l’équilibre du diabète. Ce dosage sanguin fondamental, réalisé avec une simple prise de sang (non à jeun), reflète l’équilibre global de votre diabète au cours des 2 ou 3 derniers mois. Il permet d’ajuster votre traitement si besoin.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale