Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire du CH de Montluçon
Je connais les facteurs de risque cardio-vasculaires - Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire  du CH de Montluçon - Docvadis

Je connais les facteurs de risque cardio-vasculaires

Certaines maladies et certaines habitudes de vie peuvent augmenter de manière importante le risque de développer des maladies du cœur et des artères.

Qu’est-ce qu’un facteur de risque cardiovasculaire ?

Certaines maladies et certaines habitudes de vie peuvent augmenter de manière importante le risque de développer des pathologies touchant le cœur et les artères.

Ces maladies et ces habitudes sont appelées facteurs de risque cardiovasculaire.

Hypertension artérielle, diabète, cholestérol... sont-ils des facteurs de risque ?

Oui. Ces trois maladies ont des effets négatifs sur le cœur et les artères.

Une maladie touchant les artères peut avoir des conséquences sur tous les organes qu’elles nourrissent.

Ainsi, elle peut endommager les reins, les yeux, le cerveau, les jambes et, bien évidemment, le cœur.

Quels sont mes facteurs de risque ?

Le tabac : j’arrête.

  • Fumer augmente de manière très importante le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Il faut compter 3 ans après l’arrêt complet du tabac pour considérer que ce risque n’existe plus.

L’alimentation : je ne mange ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré.

  • Une consommation excessive de graisses animales (notamment la charcuterie) a pour conséquence l’apparition d’un excès de mauvais cholestérol (LDL) dans le sang qui se dépose sur les parois des artères et risque de les obstruer.

  • Une consommation excessive de sel favorise l’hypertension artérielle.

  • Une consommation excessive d'aliments trop sucrés favorise l'apparition du diabète, un excès de sucre dans le sang.

L’âge, le sexe et les antécédents familiaux : j’en tiens compte.

  • Femmes et hommes ne sont pas égaux. Le risque commence vers 60 ans pour une femme et 50 ans pour un homme.

  • Les personnes, ayant un parent proche (père/mère, frère/sœur, fils/fille) qui a souffert d’un infarctus ou qui est décédé subitement d’un problème cardiaque, ont plus de risque de développer une maladie cardiovasculaire.

L’hygiène de vie : je fais attention.

  • La consommation d’alcool agit sur les artères et la circulation en général.

  • Le surpoids favorise l’hypertension artérielle.

  • Le manque d’activité physique est un risque supplémentaire.

L’âge, le tabac, l’alcool, le diabète, l’hypertension artérielle, l’excès de cholestérol et l’hérédité augmentent le risque de souffrir d’une maladie du cœur et des vaisseaux. Ce risque augmente de manière très importante lorsque ces facteurs sont associés. Une surveillance régulière de sa santé et une bonne hygiène de vie permettent de diminuer le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire.

Centre Hospitalier de Montluçon


Service de Neurologie / UNV / Cs Mémoire, 18 Avenue du 8 Mai 1945 ,
03100 Montluçon, France

Contacts

  • Fixe : 0470023092
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Quelles précautions dois-je prendre pour prévenir une phlébite ?

    La phlébite des membres inférieurs risque de survenir quand la circulation veineuse est ralentie ou empêchée. La formation d’un caillot dans une veine profonde des membres inférieurs peut avoir des conséquences graves (embolie pulmonaire) et doit être évitée.

    Lire la suite
  • 5 conseils pour préserver et entretenir ma mémoire

    Vous avez le sentiment que votre mémoire vous joue des tours ; le titre du film que vous avez vu la semaine dernière vous échappe ; vous ne savez plus où vous avez posé votre téléphone. Avec l’avance en âge, les capacités à stocker et restituer les informations tendent à décliner, surtout si on n’en prend pas grand soin. Voici 5 conseils pour préserver et entretenir votre mémoire.

    Lire la suite
  • Zona, je m’informe sur les personnes à risque

    Le zona est dû au réveil et à la multiplication du virus de la varicelle qui chemine le long d’un nerf sensitif et entraîne des lésions nerveuses au cours de ce trajet. Le zona se caractérise par l’éruption de petites vésicules sur une zone de peau rougie, associée à des démangeaisons, des décharges électriques et des douleurs. Il est généralement bénin et peut toucher n’importe qui, mais certaines personnes sont plus à risque de contracter cette maladie et de développer une forme plus sévère.

    Lire la suite
  • J'ai de l'hypertriglycéridémie

    Une hypertriglycéridémie correspond à un excès de graisses (triglycérides) dans le sang. Associée à une hypercholestérolémie, elle constitue un facteur de risques cardiovasculaires majeur. Isolée, elle est également dangereuse pour les artères et est toujours le reflet de désordres nutritionnels.

    Lire la suite
  • Diabétique, je m'informe sur les signes et les conséquences d'une hypoglycémie

    L’hypoglycémie n’est pas une maladie, mais un manque de sucre dans le sang. Elle est fréquente chez les diabétiques traités par insuline ou par certains médicaments. Il ne faut ni la dramatiser ni la négliger.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale