Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire du CH de Montluçon
J'ai de l'hypertriglycéridémie - Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire  du CH de Montluçon - Docvadis

J'ai de l'hypertriglycéridémie

Une hypertriglycéridémie correspond à un excès de graisses (triglycérides) dans le sang. Associée à une hypercholestérolémie, elle constitue un facteur de risques cardiovasculaires majeur. Isolée, elle est également dangereuse pour les artères et est toujours le reflet de désordres nutritionnels.

Qu’est-ce que les triglycérides ?

Lestriglycérides sont des graisses fabriquées à partir d’aliments que vous consommez. Ils proviennent notamment de la consommation de sucres et d’alcool que le foie transforme en triglycérides. Ils circulent ensuite dans le sang et sont stockés dans le tissu adipeux, où ils jouent le rôle de réserves énergétiques.

Qu’est-ce qu’une hypertriglycéridémie ?

Lorsque le niveau de triglycérides qui circulent dans votre sang augmente au-delà d’une certaine limite, on parle d’hypertriglycéridémie.

Quelles en sont les causes ?

L’hypertriglycéridémie peut être due à une consommation excessive d’alcool ou à un défaut du métabolisme.Les causes d’hypertriglycéridémie sont de 3 ordres :

  • Consommation de sucres (glucidiques) excessive.

  • Consommation d’alcool excessive.

  • Surcharge pondérale.

J’ai une hypertriglycéridémie, que dois-je faire ?

La première des mesures consiste à changer ses habitudes alimentaires :

  • Stoppez toute consommation d’alcool qui favorise la formation des triglycérides dans le sang. Dans certains cas, cette mesure peut suffire à ramener le taux de triglycérides à la normale.

  • Limitez la consommation des fruits et des aliments sucrés (pâtisseries et viennoiseries, desserts préparés, glaces, fruits secs, confitures, chocolat, sodas, jus de fruits, sirops…). Notez que le sucre peut être remplacé par de l’aspartam, y compris dans certaines préparations pâtissières.

  • Modérez la consommation de féculents (pommes de terre, riz, pâtes, légumes secs).

  • Diminuez la consommation de graisses animales (beurre, viandes grasses, charcuterie, fromages). Idéalement, il est bénéfique de remplacer la viande par lepoisson, notamment le poisson gras (maquereau, sardine), au moins deux ou trois fois par semaine.

  • Utilisez de préférence des graisses dites « insaturées », d’origine végétale (huiles de tournesol, de maïs, de colza, d’olive, margarines).

La seconde mesure consiste à pratiquer une activité physique modérée et régulière : 20 à 30 minutes de marche soutenue chaque jour, le vélo, la natation… contribuent aussi au contrôle de votre taux de triglycérides.La perte de poids concourt à faire baisser la triglycéridémie. L’observance des conseils alimentaires, incluant la suppression des boissons alcoolisées, et l'activité physique entraînent le plus souvent cette perte de poids. Ainsi, toutes ces mesures contribuent à un meilleur contrôle de votre taux de triglycérides dans le sang.Si ces mesures ne suffisent pas, le recours à un médicament peut être envisagé.

L’excès de triglycérides dans le sang se corrige efficacement par un changement des habitudes alimentaires et une perte de poids. La prise d’un médicament augmente l’efficacité de ces mesures, mais n’en dispense pas ! Le médicament seul ne sera pas assez efficace pour traiter l’hypertriglycéridémie. Seule la combinaison du régime, de la perte de poids, de l’activité physique et du médicament est efficace.

Centre Hospitalier de Montluçon


Service de Neurologie / UNV / Cs Mémoire, 18 Avenue du 8 Mai 1945 ,
03100 Montluçon, France

Contacts

  • Fixe : 0470023092
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Quelles précautions dois-je prendre pour prévenir une phlébite ?

    La phlébite des membres inférieurs risque de survenir quand la circulation veineuse est ralentie ou empêchée. La formation d’un caillot dans une veine profonde des membres inférieurs peut avoir des conséquences graves (embolie pulmonaire) et doit être évitée.

    Lire la suite
  • 5 conseils pour préserver et entretenir ma mémoire

    Vous avez le sentiment que votre mémoire vous joue des tours ; le titre du film que vous avez vu la semaine dernière vous échappe ; vous ne savez plus où vous avez posé votre téléphone. Avec l’avance en âge, les capacités à stocker et restituer les informations tendent à décliner, surtout si on n’en prend pas grand soin. Voici 5 conseils pour préserver et entretenir votre mémoire.

    Lire la suite
  • Zona, je m’informe sur les personnes à risque

    Le zona est dû au réveil et à la multiplication du virus de la varicelle qui chemine le long d’un nerf sensitif et entraîne des lésions nerveuses au cours de ce trajet. Le zona se caractérise par l’éruption de petites vésicules sur une zone de peau rougie, associée à des démangeaisons, des décharges électriques et des douleurs. Il est généralement bénin et peut toucher n’importe qui, mais certaines personnes sont plus à risque de contracter cette maladie et de développer une forme plus sévère.

    Lire la suite
  • Diabétique, je m'informe sur les signes et les conséquences d'une hypoglycémie

    L’hypoglycémie n’est pas une maladie, mais un manque de sucre dans le sang. Elle est fréquente chez les diabétiques traités par insuline ou par certains médicaments. Il ne faut ni la dramatiser ni la négliger.

    Lire la suite
  • J’apprends à retirer une tique : les bons conseils

    Les tiques sont des acariens qu’on trouve le plus souvent dans les bois et les hautes herbes. Des maladies infectieuses, liées à des bactéries ou des virus, peuvent être transmises par les tiques. Certaines peuvent avoir des conséquences graves. Il est donc nécessaire de se protéger contre les tiques et de savoir les retirer correctement. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale