Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire du CH de Montluçon
Je souffre d'une périarthrite de l'épaule, d'où vient la douleur? - Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire  du CH de Montluçon - Docvadis

Je souffre d'une périarthrite de l'épaule, d'où vient la douleur?

Une périarthrite de l’épaule est une inflammation de l’articulation. Elle se traduit par une douleur survenant de façon spontanée ou provoquée par certains mouvements.

Qu’est-ce que c’est ?

Une périarthrite est une inflammation des tissus qui entourent l’articulation : en particulier, les tendons et les ligaments.La « périarthrite de l’épaule » est donc un terme assez général pour qualifier des douleurs qui surviennent dans cette région.

Quelles sont les causes de la périarthrite 

La cause la plus fréquente de douleur de l’épaule est la tendinite. La tendinite est liée à la répétition de certains gestes, généralement l’élévation du bras, qui provoque le frottement des tendons situés à l’extrémité de l’humérus. La douleur est souvent occasionnée par le même geste.

La douleur peut aussi être la conséquence de la présence de calcifications tendineuses qui entretiennent une inflammation périarticulaire et peuvent parfois provoquer de véritables crises douloureuses aiguës.

Parfois, la douleur apparaît pour des raisons mal connues, au niveau de la membrane qui entoure l’articulation, appelée capsule. Son inflammation est appelée capsulite . Tous les mouvements à la fois actifs et passifs sont alors douloureux. L’épaule est raide : on parle d’«  épaule gelée  ».

D’autres douleurs relèvent de la rupture, complète ou partielle, d’un tendon attachant un muscle à un os. Elle peut toucher la coiffe des rotateurs, c’est-à-dire les muscles responsables de la mobilité de l’épaule. On parle dans ce cas de rupture de la coiffe des rotateurs .

Quel est le traitement ?

Il est important de déterminer de façon précise quelle est la cause de votre douleur pour pouvoir ensuite en adapter le traitement.

Des exercices physiques ou certains mouvements, voire de la kinésithérapie, peuvent suffire à traiter la périarthrite.

Parfois, des médicaments contre la douleur et contre l’inflammation sont nécessaires.

Les infiltrations de corticoïdes sont très efficaces. Dans certains cas, la chirurgie se révèle nécessaire.

L'articulation scapulo-humérale (l'épaule)

La périarthrite est une inflammation douloureuse de l’épaule dont les causes sont variées. L’exercice, les médicaments ou la chirurgie peuvent être nécessaires.

Centre Hospitalier de Montluçon


Service de Neurologie / UNV / Cs Mémoire, 18 Avenue du 8 Mai 1945 ,
03100 Montluçon, France

Contacts

  • Fixe : 0470023092
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétique : je veux en savoir davantage sur la rétinopathie

    La rétinopathie est une complication fréquente du diabète. Une personne sur 2 atteinte de diabète depuis plus de 15 ans en souffre.

    Lire la suite
  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • En savoir davantage sur mon hyperthyroïdie

    Il arrive que la glande thyroïde se dérègle et sécrète trop d’hormones. C’est l’hyperthyroïdie, maladie fréquente qu’il faut traiter rapidement.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite
  • Je me renseigne sur l’algodystrophie

    L’algodystrophie est caractérisée par l’apparition de douleurs importantes au niveau ou près des articulations, à la suite généralement d’un traumatisme physique tel qu’une fracture ou une intervention chirurgicale. Le plus souvent elle disparaît spontanément ou sous traitement après plusieurs mois.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale