Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire du CH de Montluçon
J'ai de l'hypertension artérielle : je comprends ma maladie - Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire  du CH de Montluçon - Docvadis

J'ai de l'hypertension artérielle : je comprends ma maladie

Si votre pression artérielle est supérieure à 140 – 90 mmHg, vous avez une tension trop élevée : on parle d’hypertension artérielle. Sa prise en charge est importante car vous pouvez avoir des complications graves.

A quoi est due mon hypertension ?

Dansla majorité des cas, surtout si l’hypertension survient après 50 ans, on ne retrouve pas de cause précise, mais des modifications de l’hygiène de vie voire un traitement médicamenteux sont indispensables pour retrouver une tension normale.

Dans une minorité de cas, et surtout si l’hypertension est découverte avant 40 ans, elle peut être due à d’autres maladies.

Le risque d’hypertension augmente avec l’âge.

Votre tension n’est pas fixe : elle change selon les heures et vos activités. Elle augmente, par exemple, si vous faites un effort ou après une émotion. Elle baisse au repos. De façon physiologique, la tension baisse la nuit et est plus élevée au réveil puis au long de la journée.

En cas de diabète ou de maladie rénale, les 2 chiffres de tension doivent être revus à la baisse.

Ces 2 chiffres ne sont pas forcément tous les 2 anormaux :

  • si seul le premier chiffre est anormal et dépasse 140, on parle d’hypertension systolique,

  • si seul le deuxième chiffre est anormal et dépasse 90, on parle d’hypertension diastolique.

Quels sont les signes d’alerte ?

L’hypertension peut exister sans qu’on s’en aperçoive. Même si vous ne ressentez rien, vous devez faire contrôler votre tension régulièrement et si vous en avez trop, vous devez chaque jour : prendre vos médicaments, suivre votre régime (pas trop de sel) et faire de l’exercice (30 minutes de marche tous les jours, par exemple).

Parfois, vous pouvez ressentir certains signes : bourdonnements d’oreilles, maux de tête, étourdissements, petits troubles de la vue… N’oubliez pas d’en parler lors de votre prochaine consultation. Ces signes peuvent être en relation directe avec votre tension, mais ce n’est pas toujours le cas.

L’hypertension est souvent appelée « le tueur silencieux », ce qui signifie qu’il y a peu de signes et pas de gêne qui alertent. En France, une personne sur deux souffrant d'hypertension l'ignore.

Quelles sont les complications de l’hypertension ?

Si vous avez trop de tension et si vous ne vous soignez pas régulièrement, vous risquez d’avoir un accident vasculo-cérébral (attaque cérébrale ou AVC) ou un infarctus du myocarde (crise cardiaque), et d’abîmer vos yeux ou vos reins.

Face à cette maladie, vous devez faire surveiller régulièrement votre tension, suivre votre régime (pas d’excès de sel), faire de l’exercice régulièrement et prendre chaque jour vos médicaments, même une fois que la tension est redevenue normale.

Centre Hospitalier de Montluçon


Service de Neurologie / UNV / Cs Mémoire, 18 Avenue du 8 Mai 1945 ,
03100 Montluçon, France

Contacts

  • Fixe : 0470023092
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétique : je veux en savoir davantage sur la rétinopathie

    La rétinopathie est une complication fréquente du diabète. Une personne sur 2 atteinte de diabète depuis plus de 15 ans en souffre.

    Lire la suite
  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • En savoir davantage sur mon hyperthyroïdie

    Il arrive que la glande thyroïde se dérègle et sécrète trop d’hormones. C’est l’hyperthyroïdie, maladie fréquente qu’il faut traiter rapidement.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite
  • Je me renseigne sur l’algodystrophie

    L’algodystrophie est caractérisée par l’apparition de douleurs importantes au niveau ou près des articulations, à la suite généralement d’un traumatisme physique tel qu’une fracture ou une intervention chirurgicale. Le plus souvent elle disparaît spontanément ou sous traitement après plusieurs mois.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale