Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire du CH de Montluçon
Je veille à la qualité de mon sommeil : les bons conseils. - Service de Neurologie / Unité NeuroVasculaire  du CH de Montluçon - Docvadis

Je veille à la qualité de mon sommeil : les bons conseils.

10 bons conseils simples à mettre en place pour mieux dormir.

Soignez votre lit•    Votre sommier et votre matelas doivent être changés au minimum tous les 10 ans.•    Retournez votre matelas tous les trimestres pour éviter qu’il se creuse.•    Changez vos draps régulièrement, aérez-les tous les matins.
 Changez d’air•    Aérez votre chambre.•    Evitez de dépasser les 18°C dans la pièce.•    Humidifiez l'air au moyen d’une soucoupe remplie d’eau posée sur le radiateur.
Faites le silence•    Evitez de vous endormir avec la télévision.•    Si vous vivez dans un environnement bruyant, ayez recours aux bouchons d'oreilles.
Mangez léger•    Préparez un dîner léger le soir afin de ne pas troubler votre sommeil par une digestion difficile.•    Ne buvez pas trop d'eau ou de tisane pour éviter les réveils intempestifs.
Évitez les excitants•    L’alcool, le tabac, le thé, le café sont les ennemis d’un sommeil réparateur.

 

Soyez réguliers•    Couchez-vous à des horaires réguliers. •    Instaurez des rites de sommeil (tisane, lecture…). •    Eteignez la lumière dès les premiers signes d’endormissement (bâillements, paupières tombantes…).

 

Ne vous forcez pas•    Ne restez pas au lit à tourner si vous ne trouvez pas le sommeil : lisez ou levez-vous et attendez le prochain cycle.•    Si vous vous réveillez tôt le matin, levez-vous et commencez votre journée.
Faites du sport•    Une activité sportive régulière favorise l’endormissement.•    Essayez dans la mesure du possible de faire du sport avant 19 heures.
N’abusez pas de la sieste•    Ces petites pauses sont les bienvenues, mais pas au-delà d’une demi-heure, sous peine de décaler l’heure de votre coucher
En cas d’horaires décalés•    Essayez autant que possible de reconstituer une ambiance nocturne en occultant les lumières, afin d’obtenir un sommeil réparateur.•    Lors de vos jours de repos, ne luttez pas pour retrouver un rythme « ordinaire ».

Notez les améliorations mais également vos difficultés d’endormissement, vos réveils nocturnes ou les insomnies du petit matin, afin d’en parler à la prochaine consultation.

Centre Hospitalier de Montluçon


Service de Neurologie / UNV / Cs Mémoire, 18 Avenue du 8 Mai 1945 ,
03100 Montluçon, France

Contacts

  • Fixe : 0470023092
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mettez en place des astuces anti-fatigue

    Baisse de régime, tonus en berne… ne vous laissez pas abattre. La fatigue peut s’effacer avec de simples recettes, trop souvent oubliées.

    Lire la suite
  • Mon traitement peut être dangereux pour la conduite automobile

    Différents médicaments peuvent perturber votre aptitude à conduire. Afin que vous soyez immédiatement prévenu de ces risques, une alerte visuelle, ou pictogramme informatif, est apposée sur le conditionnement extérieur de ces traitements. Il existe trois pictogrammes de couleur en fonction du niveau de risque du médicament sur la conduite automobile.

    Lire la suite
  • Je bouge pour éviter les méfaits de la sédentarité

    Sédentarité vient du terme latin « sedere » : être assis. L’inactivité physique est un facteur de risque majeur pour la santé.

    Lire la suite
  • Le reseau-morphee.fr m’apporte des infos sur le sommeil

    Nous nous endormons chaque soir à peu près à la même heure et nous nous réveillons le lendemain également à peu près à la même heure, car notre rythme de sommeil est régulé par le cerveau qui contient de véritables horloges situées dans l’hypothalamus. Néanmoins, le sommeil doit s’adapter aux obligations que nous avons tous à subir : horaires de travail contraignants, rythme des enfants, du conjoint. Les troubles du sommeil touchent un tiers de la population. Leurs conséquences peuvent être graves sur la santé et la vie sociale.

    Lire la suite
  • Je suis épileptique : ma vie au quotidien

    Souffrir d’épilepsie a un certain nombre de conséquences sur votre vie au quotidien. Différentes mesures et précautions sont utiles et faciles à mettre en place pour améliorer votre situation.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale