Site du Professeur Vincent ESNAULT
Je dois suivre un régime pauvre en sel - Site du Professeur Vincent ESNAULT - Docvadis

Je dois suivre un régime pauvre en sel

Le régime pauvre en sel consiste à éviter le plus possible l’ajout de sel de cuisson et d’assaisonnement, ainsi que tous les aliments riches en sel. Ce régime est important, car le sel a une influence directe sur la tension artérielle et le cœur.

Qu’est-ce qu’un régime pauvre en sel ?

Un régime normalement salé apporte chaque jour de 5 à 6 g de sodium.Un régime pauvre en sel devrait apporter de 1,5 à 2,5 g de sodium au maximum par jour.Le sodium est la dénomination chimique du sel, d’où le terme de « régime hyposodé », lorsqu’il s’agit d’un régime pauvre en sel.

Pourquoi dois-je suivre un régime pauvre en sel ?

Un régime pauvre en sel contribue à réduire votre hypertension artérielle et améliore le fonctionnement de votre cœur. Ce régime vous est donc demandé dans le cadre de votre traitement (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque…).

Comment réduire mon apport en sel ?

Il ne faut absolument pas saler à table ni ajouter de sel à l’eau de cuisson.Il faut éviter les aliments très riches en sel comme la viande et les poissons fumés ou les aliments en conserve ; diminuer la consommation de condiments (cornichons, olives, ketchup, moutarde, sauces et vinaigrettes…), et ne pas abuser de la consommation d’huîtres.

Certaines eaux minérales contiennent une quantité importante de sel (exprimée en mg/l de sodium).

Quelques aliments à éviter et ceux à privilégier 

Quelques aliments à éviter et ceux à privilégier

Comment savoir quels aliments contiennent du sel ?

La mention « sodium » doit vous alerter sur la présence de sel.Les étiquettes alimentaires notent la teneur en sodium des aliments, exprimée en milligrammes (mg). Cette teneur en sodium peut varier d’une marque à une autre.Consommez des aliments frais et limitez la consommation d’aliments transformés : soupes en sachet ou en conserve, versions « instantanées », fromages à tartiner, etc.Certains fromages sont naturellement pauvres en sel (chèvre frais, comté, emmenthal).Préférez les produits mentionnant « teneur réduite en sel » ou « sans sel additionné ».La nourriture des chaînes de restauration rapide est très riche en sel. Au restaurant, choisissez les plats qui en contiennent le moins ou renseignez-vous auprès du serveur.

Comment donner du goût à mes aliments ?

Assaisonnez les aliments avec du jus de citron, des fines herbes et des épices, en évitant celles qui contiennent du sel (ex : sel à l’ail, sel aux épices).Si le goût salé vous manque, achetez du sel de remplacement, mais n’en abusez pas car il est très riche en potassium.Il existe des condiments sans sel, vendus dans les magasins spécialisés ou dans les rayons diététiques des grandes surfaces.

Suivre un régime pauvre en sel (ou hyposodé) fait partie de votre traitement. Il contribuera à un meilleur équilibre de votre pression artérielle et de votre cœur.

Hôpital Pasteur, CHU de Nice


Néphrologie, 30 av de la Voie Romaine ,
06002 Nice, France

Contacts

  • Fixe : 04 92 03 77 57
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je sais comment ma douleur chronique peut être évaluée

    La douleur chronique a souvent des impacts multiples. Un certain nombre d’outils ou plutôt d’échelles permettent à votre médecin d’analyser et de qualifier votre douleur chronique (qui dure depuis plus de 3 à 6 mois). Cette évaluation est essentielle pour la prendre en charge.

    Lire la suite
  • Comprendre l’insuffisance rénale chronique pour adhérer à mon traitement

    A la suite d’une maladie rénale chronique (MRC) qui altère progressivement les reins, il peut survenir une insuffisance rénale chronique (IRC). Il y a différents types de MRC ; mais les MRC ont une seule et même conséquence : l’IRC. Celle-ci est silencieuse. En effet, on ne souffre pas des reins. Cependant, une surveillance médicale régulière, la bonne observance de votre traitement et une hygiène diététique adaptée permettent de ralentir l’évolution de l’IRC et de prendre en charge ses conséquences.

    Lire la suite
  • Allergie cutanée à un médicament : ce que je dois savoir

    Ces allergies sont surtout des manifestations cutanées en réaction à la prise de médicaments. On les appelle des toxidermies. Elles doivent être évaluées sur le plan médical pour une prise en charge adaptée.

    Lire la suite
  • Insuffisance rénale : comment ralentir la progression de ma maladie ?

    L’insuffisance rénale chronique peut évoluer très différemment selon le patient. Ralentir sa progression est possible en adaptant votre alimentation, en contrôlant les maladies associées, et en évitant les éléments qui peuvent être toxiques pour les reins comme certains médicaments.

    Lire la suite
  • Arrêt du tabac : comment éviter l'éventuelle prise de poids ?

    Vous souhaitez arrêter de fumer, mais vous avez peur de prendre du poids. Sachez que la prise de poids n’est pas systématique à l’arrêt du tabac. Une alimentation équilibrée et la pratique d’une activité sportive vous permettront d’atteindre vos objectifs de manière confortable et durable sur le long-terme.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale