Le site du Docteur NATHALIE GRANDIN

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Migraineuse, je voudrais un enfant : quelles précautions ? - Le site du Docteur NATHALIE GRANDIN - Docvadis

Migraineuse, je voudrais un enfant : quelles précautions ?

Le désir d’enfant, alors qu’on est migraineuse, doit donner lieu à quelques précautions. Il est nécessaire d’anticiper, afin de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que votre grossesse se déroule sereinement.

J’ai un désir d’enfant, quelles précautions dois-je prendre ?

Si vous êtes migraineuse et si vous envisagez une maternité, il est important d’informer votre médecin, afin de bénéficier de conseils thérapeutiques. En informant votre médecin de votre projet de grossesse, il pourra anticiper les ajustements thérapeutiques nécessaires.

Les crises vont-elles persister pendant ma grossesse ?

Chez un grand nombre de futures mamans, le nombre de crises diminue nettement pendant la grossesse.

Un faible pourcentage de femmes voit leurs migraines persister ou s’aggraver au cours de la grossesse.

Mais, après l’accouchement, la fréquence des migraines peut reprendre avec la même intensité qu’avant la grossesse.

Mon bébé est-il en danger ?

Les épisodes de migraine sont sans danger pour le fœtus. En revanche, la prise de certains médicaments peut comporter des risques. Ne prenez aucun médicament sans avis médical.

Pourrai-je conserver mon traitement de fond ?

Durant la grossesse, il est recommandé d’éviter la prise de médicaments. Votre médecin pourra suspendre votre traitement de fond, dès que vous souhaiterez débuter une grossesse et tout au long de celle-ci. Si la poursuite d’un traitement de fond est nécessaire pendant votre grossesse, c’est votre médecin traitant qui pourra vous indiquer quels sont les médicaments que vous pourrez utiliser sans risques.

Comment pourrai-je être soulagée en cas de crise ?

Vous pourrez prendre un antidouleur prescrit par votre médecin, dès les premiers signes d’une crise. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’aspirine, sont formellement contre-indiqués à partir du début du 6ème mois de grossesse.Les nausées étant souvent liées à la migraine, il peut être nécessaire de prendre un médicament à cet effet, indiqué par votre médecin. Si la douleur persiste, appelez votre médecin qui vous conseillera.

Que faire si les crises restent fréquentes ?

Votre médecin pourra vous proposer un traitement de fond adapté au cas par cas.

Et si j’allaite ?

Comme pendant la grossesse, il est préférable d’éviter toute prise de médicaments. Toutefois, il existe des traitements de fond adaptés aux femmes migraineuses qui allaitent. Respectez les conseils et les prescriptions de votre médecin.

Il est impératif d’éviter l’automédication. Ne prenez aucun médicament sans avis médical. Votre médecin pourra vous conseiller et vous proposer un traitement pour vous soulager.

Cabinet Médical La Chesnaie

12 Rue Louis Hennequin ,
49800 Andard, France

Contacts

  • Fixe : 0241543515
  • Fax : 0241549467
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai du diabète et de l'hypertension artérielle

    L’hypertension et le diabète sont deux maladies qui augmentent le risque d’accidents cardiovasculaires. Lorsqu’elles sont associées, le risque augmente de façon synergique et il faut les traiter l’une et l’autre.

    Lire la suite
  • Je comprends le lien entre hypertension artérielle et insuffisance rénale

    Les maladies du rein peuvent entraîner une hypertension artérielle et, inversement, l’hypertension artérielle augmente les risques de maladie rénale.

    Lire la suite
  • J'envisage une grossesse après une chirurgie de l’obésité

    Une grossesse est tout à fait possible après une chirurgie. Mais il est nécessaire de l’éviter dans les premiers mois après l’intervention, de la préparer et d’être suivie de façon spécifique pendant la grossesse et l’allaitement.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale