Le site du Docteur NATHALIE GRANDIN

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je connais les conséquences de l'excès de cholestérol - Le site du Docteur NATHALIE GRANDIN - Docvadis

Je connais les conséquences de l'excès de cholestérol

L’excès de cholestérol augmente le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Réduire le niveau du mauvais cholestérol dans le sang permet de diminuer le risque de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

Où se dépose le cholestérol ?

L’excès de cholestérol se dépose dans les artères et peut les boucher.

Un dépôt graisseux se forme sur les parois des artères, et notamment celles situées autour du cœur (coronaires), du cerveau (les artères carotides), ou des jambes (les artères iliaques et fémorales).

Ce dépôt s’épaissit au fil du temps pour former de véritables plaques.

Même si l’artère n’est pas complètement bouchée, la circulation du sang est rendue difficile par la présence de ces plaques. Des turbulences dans l’écoulement du sang peuvent apparaître et de petits caillots se former. Ces caillots, entraînés par le sang, peuvent aller boucher un vaisseau sanguin plus petit.

Au niveau du cœur, on parle d’insuffisance coronaire (infarctus du myocarde, angine de poitrine).

Au niveau du cerveau, on parle d’accident vasculaire cérébral ou AVC.

Au niveau des jambes, on parle d’artérite des membres inférieurs.

Comment puis-je réduire les risques ?

Vous pouvez changer votre alimentation. C’est le premier geste pour prévenir un accident.

Limitez la consommation des aliments augmentant le taux de mauvais cholestérol : fromages, produits laitiers au lait entier, beurre, crème fraîche, viande rouge, abats, œufs, charcuterie (sauf le jambon découenné), viennoiseries et pâtisseries, chocolat et sucreries. Il est recommandé de ne pas manger plus de 2 œufs par semaine.

Préférez des aliments sources de bon cholestérol (poissons gras) et de fibres favorisant la digestion et l’élimination des graisses (légumes, fruits, céréales complètes) et privilégiez les margarines riches en acides gras polyinsaturés.

L’excès de cholestérol se dépose dans l'artère et peut la boucher

L’excès de cholestérol augmente le risque de voir apparaître une maladie cardiovasculaire. Changer son alimentation peut faire diminuer considérablement ce risque.

Cabinet Médical La Chesnaie

12 Rue Louis Hennequin ,
49800 Andard, France

Contacts

  • Fixe : 0241543515
  • Fax : 0241549467
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai du diabète et de l'hypertension artérielle

    L’hypertension et le diabète sont deux maladies qui augmentent le risque d’accidents cardiovasculaires. Lorsqu’elles sont associées, le risque augmente de façon synergique et il faut les traiter l’une et l’autre.

    Lire la suite
  • Je comprends le lien entre hypertension artérielle et insuffisance rénale

    Les maladies du rein peuvent entraîner une hypertension artérielle et, inversement, l’hypertension artérielle augmente les risques de maladie rénale.

    Lire la suite
  • J'envisage une grossesse après une chirurgie de l’obésité

    Une grossesse est tout à fait possible après une chirurgie. Mais il est nécessaire de l’éviter dans les premiers mois après l’intervention, de la préparer et d’être suivie de façon spécifique pendant la grossesse et l’allaitement.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale