Dr Michaël NAOURI, Dermatologue spécialiste en Lasers et Médecine Esthétique dans le Grand Paris

Dermatologie - Vénérologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Après exposition au soleil, mon visage est marqué par des taches brunes - Dr Michaël NAOURI, Dermatologue spécialiste en Lasers et Médecine Esthétique dans le Grand Paris - Docvadis

Après exposition au soleil, mon visage est marqué par des taches brunes

Le mélasma, parfois appelé chloasma, est une hyperpigmentation liée à une stimulation hormonale qui atteint, de ce fait, essentiellement les femmes.

Qu’est-ce qu’un mélasma ?

Le mélasma se traduit par l’apparition, suite à une exposition au soleil, de taches brunes plus ou moins foncées, généralement symétriques, et situées essentiellement sur le front, les pommettes, la lèvre supérieure ou le menton. Ces taches s’estompent en hiver et s’intensifient nettement dès les premières expositions solaires.

 

Pensez à protéger votre visage dès les premiers rayons de soleil en appliquant une crème solaire et en portant un chapeau à large bord.

 

Le diagnostic est effectué par un simple examen clinique. Votre dermatologue utilisera éventuellement une lampe à ultra-violets de Wood pour examiner plus précisément le degré d’hyperpigmentation de votre peau.

Pensez à protéger votre visage dès les premiers rayons de soleil en appliquant une crème solaire et en portant un chapeau à large bord.

Quelles sont les causes de la maladie ?

Cette dermatose est due à une augmentation de l'activité des cellules qui fabriquent la mélanine, le pigment de la peau.Le mélasma affecte davantage les femmes que les hommes (90 % des personnes concernées sont des femmes).Il survient chez des femmes génétiquement prédisposées, suite à une exposition solaire et à une stimulation hormonale.

Il apparaît ainsi :

  • durant la grossesse, le mélasma porte alors communément le nom de « masque de grossesse »,

  • lors de l’usage de contraceptifs oraux,

  • ou lors de la prise de traitements hormonaux substitutifs de la ménopause.

Comment peut-on traiter cette maladie ?

Durant toute la période printanière et estivale, les premières mesures à prendre sont d’éviter de vous exposer au soleil ou de protéger votre peau du soleil. Une demi-heure avant chaque exposition, appliquez sur votre peau une crème solaire à indice de protection élevé (50 et plus) et répétez l’opération toutes les deux heures. Vous pouvez aussi porter un chapeau à large bord qui protège votre visage.L’origine de cette dermatose étant souvent hormonale, votre dermatologue vous recommandera peut-être la suppression ou le remplacement de vos traitements hormonaux sans, toutefois, que cela garantisse la régression de votre mélasma. Vous pouvez également consulter votre gynécologue afin d’adapter au mieux votre contraception ou la prise en charge de votre ménopause.

Plusieurs crèmes ou lotions contenant des agents dépigmentant, comme l’hydroquinone, la trétinoïne, les corticostéroïdes ou l’acide azélaique, peuvent vous être proposées. Ces applications atteignent leur efficacité maximale après plusieurs mois et sont souvent suivies d’un traitement d’entretien.

Votre dermatologue peut aussi avoir recours à des techniques physiques (peeling ou laser). Les peelings « moyens » seraient une bonne indication mais leur efficacité est très variable en fonction de la profondeur et de l’ancienneté des taches. Le traitement au laser est long et décevant dans le cas du mélasma. Il présente des risques d’hyper ou d’hypo-pigmentation résiduelles et, même en cas d’amélioration, le maintien des résultats n’est pas assuré et nécessite un traitement d’entretien et une photoprotection.

Enfin, l’utilisation de maquillages couvrants est une alternative non curative mais efficace pour dissimuler des taches peu étendues ou tenaces.

Les traitements ont-ils des effets secondaires ?

Les peelings, les lasers ainsi que les agents dépigmentants peuvent occasionner des effets indésirables comme une allergie de contact, une irritation, une dépigmentation soit des zones traitées, soit de la peau entourant ces zones ou une hyperpigmentation secondaire.

Dans de très rares cas, notamment chez les femmes ayant une peau noire, une utilisation prolongée d’hydroquinone est susceptible de déclencher une affection nommée ochronose qui se caractérise par l’apparition de taches bleues-noires au niveau du visage, du cou, des épaules, du haut du dos et des bras.

Si vous êtes sujet à l’une ou l’autre de ces complications, consultez de nouveau votre dermatologue.

Dans la plupart des cas, le masque de grossesse disparaît après l’accouchement. Durant la grossesse et l’allaitement, l’utilisation des crèmes solaires, du maquillage couvrant et la patience sont à privilégier !

Cabinet de Dermatologie - Centre Esthétique et Laser

9 Avenue de Joinville,
94130 Nogent-sur-Marne, France

Contacts

  • Fixe : 01 43 94 25 82
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Ma peau, exposée au soleil fait une "allergie"

    La lucite estivale bénigne, souvent appelée "allergie solaire", se caractérise par de petites éruptions qui surviennent après une courte exposition au soleil. Elle est déclenchée par les UV du soleil. Les femmes sont le plus souvent concernées. Bénigne, elle évolue favorablement mais peut fortement démanger la peau…et gâcher les vacances !

    Lire la suite
  • Quiz : connaissez-vous les effets du soleil sur votre organisme ?

    Aujourd’hui, tout le monde a entendu parler des risques dus à une exposition prolongée, sans protection, au soleil. Mais mesurez-vous vraiment les risques ? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

    Lire la suite
  • Protection solaire : des images pour comprendre

    S’exposer au soleil sans protection présente des risques immédiats et à long terme. Voici en images, les conseils à suivre avant une exposition au soleil, et ce, pour tous les adultes et les petits.

    Lire la suite
  • Je choisis mon écran solaire en connaissance de cause

    Le choix d’une protection solaire adaptée à chaque membre de la famille est indispensable pour profiter du soleil toute l’année et en toute sécurité. Sans oublier que l’application de crème ne dispense pas du port d'un vêtement, d'un chapeau et de lunettes de soleil de qualité, qui représente le meilleur moyen de se protéger du soleil.

    Lire la suite
  • 5 infos indispensables pour protéger les enfants des dangers du soleil

    Les enfants, surtout petits et encore plus les bébés, doivent être bien protégés du soleil. Voici des conseils simples et pleins de bon sens. Prenez de bonnes habitudes en toute saison, dès qu’il y a du soleil, pas seulement à la plage mais à la campagne, en montagne, en les promenant, ou encore quand ils jouent au parc. Prenons tous soin des enfants ! Pour le bien de nos enfants : faisons de la prévention, notre priorité.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale