Dr Michaël NAOURI, Dermatologue spécialiste en Lasers et Médecine Esthétique dans le Grand Paris

Dermatologie - Vénérologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Silhouette : Amincissement Localisé, Cellulite, Relachement - Dr Michaël NAOURI, Dermatologue spécialiste en Lasers et Médecine Esthétique dans le Grand Paris - Docvadis

Silhouette : Amincissement Localisé, Cellulite, Relachement

De nouvelles techniques médicales telles que la Cryolipolyse, le Velashape ou la radiofréquence permettent de remodeler la silhouette sans chirurgie.

Quel est mon problème ?

Les complexes portant sur la silhouette peuvent être de différentes origines. La définition précise du "défaut" à corriger permettra de cibler au mieux le traitement nécessaire.

Les 3 demandes les plus courantes sont

1/ l'amincissement localisé : traitement d'un amas graisseux tel que les poignets d'amour ou l'abdomen)

2/ la cellulite : phénomène de "peau d'orange particulièrement visible au niveau des cuisses

3/ le relâchement, particulièrement le relâchement abdominal faisant suite à une grossesse

Contrairement à leur utilisation courante, les termes « amas graisseux » et « cellulite » ne sont pas synonyme. Cette distinction est importante cas elle influe sur la manière de traiter ces 2 pathologies. Un amas graisseux est un excès de graisse (tissu adipeux). Il peut être localisé (bourrelet abdominal, « poignets d’amour »…) ou plus diffus au niveau des cuisses par exemple (on parle alors de lipoedème). Physiologiquement, il s’agit d’un excès d’hypoderme, la couche inférieure de la peau. Ces amas graisseux peuvent être liés à un surpoids ou obésité ; mais également à une mauvaise répartition des graisses dans le corps. UN AMINCISSEMENT LOCALISE PAR CRYOLIPOLYSE PEUT ATTENUER LES AMAS GRAISSEUX.La cellulite ou « peau d’orange » n’est pas forcément liée à un excès de graisse, même si elle peut parfois lui être associée. Il s’agit d’un phénomène de surface donnant à la peau un aspect capitonné. Physiologiquement, il s’agit d’un problème mécanique entre les couches moyennes (derme) et inférieures (hypoderme) de la peau : la graisse hypodermique fait saillie au sein du derme, ce qui aboutit à la formation de capitons. La cellulite est le plus souvent familiale et touche principalement les femmes. LE VELASHAPE PEUT AMELIORER LA CELLULITE.Il faut également signaler le relâchement qui lui non plus n'est pas lié à un excès de graisse mais à une distension des tissus, souvent après une grossesse (relâchement abdominal) ou du fait du vieillissement (relachement des bras...). LA RADIOFREQUENCE PEUT ATTENUER LE RELACHEMENT ABDOMINAL APRES UNE GROSSESSE

Traiter la graisse, est-ce du ressort du dermatologue ?

La dermatologie est une spécialité dont l’organe principal est la peau. La peau est composée en 3 couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Chacune de ces structures peut être touchée par des maladies du ressort du spécialiste dermatologue. L’hypoderme par exemple peut être le siège d’hypodermites dont les causes et les traitements sont longuement discutés dans les traités de dermatologie. Il est donc tout à fait légit ime pour le dermatologue de s’intéresser au traitement d’anomalies  touchant l’hypoderme telles que la cellulite ou les amas graisseux. N’oublions pas néanmoins la nécessité d’intégrer cette prise en charge dans un contexte pluridisciplinaire faisant intervenir différentes spécialités médicales (nutritionniste, éventuellement chirurgiens digestifs et plasticiens) et paramédicales (diététicien, kinésithérapeute…)A noter par ailleurs comme références sur le lipoedème l’article “High resolution cutaneous ultrasonography to differentiate lipoedema from lymphoedema” publié par le  Dr Naouri dans leBritish Journal of Dermatology en 2010, et la thèse de médecine du Dr Naouri traitant du lipoedème.

Comment traiter les amas graisseux ?

Le traitement des amas graisseux peut se faire par traitement médical ou chirurgie.

Lorsque les amas graisseux sont localisés, il est possible de faire appel à des techniques médicales pour les traiter. Ces techniques ont pour principal avantage leur excellente tolérance, mais l’inconvénient de ne pouvoir être réalisées que sur certaines localisations, et de ne s’adresser qu’aux amas graisseux limités et localisés.

Plusieurs traitements médicaux sont possibles. On peut les classer en 2 catégories : 1/ les traitements physiques qui vont permettre de détruire la graisse sans effraction cutanée et 2/ les injections de produits permettant de dissoudre la graisse. La réglementation française n’autorisant pas encore l’utilisation de produits permettant de dissoudre la graisse, seuls les traitements physiques sont actuellement disponibles. Parmi ces traitements physiques, une technique nous semblent particulièrement intéressantes car ayant fait la preuve de soninnocuité et de sa réelle efficacité : la cryolipolyse (ou coolsculpting).

Lorsque le traitement médical ne peut pas être réalisé, l’intervention chirurgicale la plus courante est la liposuccion, qui ne peut être pratiquée que par un chirurgien esthétique. Il s’agit d’une intervention lourde avec un risque non négligeable de complications.  Le taux de mortalité d’une liposuccion est en effet évalué jusqu’à 1 décès pour 1000 interventions (ref : Aesthetic Plast Surg.  1999 Sep-Oct;23(5):303-6. Analysis of methods for reporting severe and mortal lipoplasty complications. Daane SP ,  Rockwell WB ). D’autres complications peuvent également survenir : anesthésiques, infectieuses, cicatricielles ; ou résultat décevant  souvent conséquence d’un aspect irrégulier à la peau en raison de la disparition brutale de la graisse qui assurait son soutien. Cet aspect irrégulier peut être atténué par l’utilisation de lasers lors de l’intervention qui, en chauffant, vont permettre de rétracter les tissus.

Comment fonctionne la cryolipolyse ?

La cryolipolyse (coolsculpting) est l'intervention de bodycontouring non chirurgicale la plus réalisée au monde du fait de son efficacité tres importante et de son caractère indolore. Afin d'augmenter les chances de succès il est conseillé de faire appel a un dermatologue expérimenté dans le maniement du froid.

Le principe de la cryolipolyse consiste à maitriser le froid pour obtenir une baisse de température graduelle sur les zones à traiter. Cette baisse de  température, contrôlée de manière très précise, va provoquer la destruction du tissu graisseux.

La technique s’adresse part iculièrement aux excès graisseux localisés (« bourrelets ») comme le bourrelet abdominal ou les « poignets d’amour ».

En pratique, le « bourrelet » est aspiré au sein d’un vacuum qui va permettre de congeler la graisse sans altérer la peau. La séance dure 1 heure par zone. Elle n’est pas douloureuse. Les suites sont très simples et les activités peuvent être reprises immédiatement. Une sensation de gêne, d’anesthésie transitoire de la peau ou des ecchymoses peuvent parfois survenir.

Plus d'explications sont disponible dans l'article spécifique:  https://www.docvadis.fr/naouri/lasers-cryolipolyse-/cryolipolyse-coolsculpting/cryolipolyse-coolsculpting/?preview=1

Video de traitement de cryolipolyse réalisée par le Dr Naouri (M6) :  https://vimeo.com/115202745

Les traitements médicaux de la graisse sont-ils dangereux ?

Les risques réels ou supposées des techniques médicales sont extrêmement faibles, particulièrement lorsqu’on les compare à la morbi-mortalité d’une liposuccion (cf ci-dessus jusqu’à 1 décès pour 1000 interventions…). Néanmoins, ces techniques doivent impérativement être réalisées par des médecins spécialistes expérimentées pour être sures et efficaces.

Que deviens la graisse traitée par lipolyse médicale ?

Après le traitement par lipolyse médicale, la graisse est progressivement éliminée par voie sanguine. Des études de suivi ont montré néanmoins que les taux de graisse dans le sang restaient normaux car l’élimination se fait sur plusieurs semaines.

Quels sont les traitements de la cellulite (<< peau d'orange >>) ?

Le traitement de la cellulite  ou « peau d’orange » est beaucoup plus difficile que celui des amas graisseux, la cellulite n’étant pas lié à un excès de graisse mais à des hernies de tissu graisseux au sein du derme, à l’origine d’un aspect capitonné. Les techniques de traitement de la cellulite donnent des résultats souvent incomplets et inconstants.

La cellulite peut être aggravée par une liposuccion en raison de l’extrusion brutale des graisses. Ce risque est moindre avec les techniques de lipolyse médicale qui donne des résultats plus progressifs.

Les méthodes physique à type de massage « palper-rouler » manuel ou par machine peuvent donner de bons résultats immédiats, mais les récidives sont permanentes car ces massages ne permettent pas de « fixer » les choses.

Une des meilleure technique pour améliorer l'aspect de peau d'orange est la technique de Velashape qui associe massage, radiofréquence et laser pour une action synergique.  Plusieurs séances sont en général nécessaires (au moins 6 et des séances d'entretient sont à envisage. Les patients jeunes sont en général meilleurs répondeurs.

Comment traiter le relâchement abdominal ?

Le relâchement abdominal  est difficile à traiter. S'agissant d'une relachement de la peau et non des muscles, le sport n'est pas efficace et la perde de poids n'a aucun effet. Il peut être atténué par radiofréquence externe type Endymed. Cette technique vise à améliorer la qualité de la peau par un effet de chauffage profond qui, à la manière d'une cuisson lente va permettre de retendre les fibre de collagène aboutissant à une remise en tension de la peau. Plusieurs séances sont en général nécessaires (au moins 6 et des séances d'entretient sont à envisage. Les patients jeunes sont en général meilleurs répondeurs. A noter que le relâchement des bras peut aussi bénéficier de cette technique mais avec des taux d’échec beaucoup plus importants.

Cabinet de Dermatologie - Centre Esthétique et Laser

9 Avenue de Joinville ,
94130 Nogent Sur Marne, France

Contacts

  • Fixe : 01 43 94 25 82
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale