Dr Michaël NAOURI, Dermatologue spécialiste en Lasers et Médecine Esthétique dans le Grand Paris

Dermatologie - Vénérologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Que choisir en esthétique ? - Dr Michaël NAOURI, Dermatologue spécialiste en Lasers et Médecine Esthétique dans le Grand Paris - Docvadis

Que choisir en esthétique ?

La Dermatologie esthétique offre une grande palette de traitement. Le but de cette revue est de mieux vous y retrouver parmi les différentes techniques.

Que choisir pour mon vieillissement ?

Toutes les personnes ne vieillissement pas de la même façon. Certaines vont développer des rides, d’autres plutôt des taches, certaines ont le visage qui se relâche…  C’est pour répondre à ce polymorphisme de l’âge que différentes techniques ont été développées. Ces techniques sont complémentaires et ne doivent pas être opposées.

L’intérêt de la consultation de dermatologie esthétique est justement de permettre d’analyser le ou les problèmes en cause et d’apporter une solution de manière ciblée.

Les techniques d’injection (acide hyaluronique ou Botox) s’adressent plutôt aux rides localisées.

Les techniques lasers type laser CO2 fractionné et les peelings permettent un traitement plus global de la texture de la peau (ridules, pores dilatés…), elles permettent de réaliser un « remodelage dermique ».

Les anomalies pigmentaires et vasculaires de surface seront plutôt corrigées par lasers vasculaires, pigmentaires ou lumière pulsée à haute énergie (IPL).

Les techniques utilisés pour le traitement du relâchement dépendront de la zone à traiter et feront appel à un effet thermique qui aura pour effet de rétracter les tissus.

 

Qui dois-je aller voir pour traiter mon traitement esthétique ?

La législation concernant les actes esthétiques est malheureusement assez floue et tout médecin peut théoriquement traiter le vieillissement, de la même manière que tout médecin peuta priori opérer. Ceci a pu conduire à des dérives de praticiens peu scrupuleux. Il n’existe pas de spécialité « médec in esthétique ». Cette nomination est parfois utilisée par certains médecins généralistes en dehors du cadre légal.   Actuellement seuls les Spécialistes en Dermatologie ont une formation en Dermatologie Esthétique et en Laser au cours de leur formation initiale, qu’ils peuvent perfectionner par le Diplôme interuniversitaire de Dermatologie Esthétique et Lasers, seul diplôme reconnu par le conseil de l’ordre des médecins (d’autres diplômes universitaires pouvant être utiles, mais n’étant pas reconnus par le conseil de l’ordre). Faire appel à un Dermatologue semble donc l’option de sécurité et de sérieux si vous souhaitez un traitement non chirurgical. Pour un traitement chirurgical, il faudra faire appel à un chirurgien spécialisé en chirurgie plastique et esthétique.

 

Acide hyaluronique ou Botox ?

L’acide hyaluronique et le botox sont les 2 types d’injections les plus utilisées en dermatologie esthétique. Leur mode de fonctionnement est totalement différent : l’acide hyaluronique est un gel que l’on dépose sous la ride tandis que le botox est un produit que l’on injecte directement dans le muscle responsable de la formation de la ride afin de relâcher la contraction excessive qui favorise son apparition, et, par un effet de muscle antagoniste, d’obtenir un effet « liftant ».

Paradoxalement à ce que l’on entend parfois, le botox est le produit qui, lorsqu’il est bien utilisé donne les résultats les plus naturels et est un produit très sûr et très contrôlé. Il doit donc être pratiqué par un praticien expert et seuls les médecins spécialistes en dermatologie, chirurgie esthétique, maxillofaciale, ORL et ophtalmo ont le droit de l’utiliser (il est interdit aux médecins généralistes pratiquant des actes esthétiques). Les indications privilégiées du botox sont l es rides d’expression entre les yeux (ride du lion), les rides du front et les rides autour des yeux (rides de la patte d’oie).

L’acide hyaluronique permet de corriger les rides entre le nez et la bouche (sillon naso génien). Selon la morphologie et dans des mains expertes, il peut également atténuer  les rides de la lèvre supérieure, le pli d’amertume, la « vallée des larmes », les pommettes et certains cernes. Il doit être évité, sauf expertise particulière dans les zones de la partie supérieure du visage car il corrige mal les rides d’expressions et présente un risque de complications plus élevé sur ces zones.

De manière simple, on conseillera donc le botox pour les rides de la partie supérieure du visage et l’acide hyaluronique pour celles de la partie inférieure du visage.

 

Vais-je avoir le visage figé ou gonflé ?

Plusieurs écoles existent dans le domaine de l’esthétique. Actuellement, les dermatologues privilégient des techniques sans surcorrection qui ont l’avantage de donner des résultats plus naturels. L’effet est plus subtil mais votre visage ne devrait donc pas être gonflé ni figé.

 

Peeling ou laser ?

Les peelings sont des techniques anciennes consistant à utiliser un produit acide pour bruler la couche superficielle, moyenne ou profonde de la peau. Bien utilisé, ils peuvent donner des résultats spectaculaires, mais imprévisibles et ils peuvent parfois être dangereux.

Les lasers ont actuellement supplantés les peelings dans la plupart de leurs indications car ils permettent par le réglage fin de leurs paramètres une sécurité et une reproductibilité beaucoup plus importante pour un résultat souvent plus efficace.

 

Lumière pulsée ou laser ?

Le laser a l’avantage d’un faisceau de très haute énergie spécifique d’une cible particulière : poil, pigment, vaisseau… Concernant l’IPL, son faisceau de moindre énergie et polychromatique a l’avantage de permettre de traiter plusieurs cible à la fois. On choisira donc le laser si on souhaite le résultat le plus parfait possible dans une indication précise : épilation laser, traitement des taches ou de la couperose ; et l’IPL si on souhaite une amélioration globale du teint, du photovieillissement où plusieurs composantes entrent en jeu… sans rechercher de résultat parfait.

A noter le cas particulier de l’épilation laser pour laquelle nous recommandons absolument le laser qui, bien utilisé, est beaucoup moins risqué, moins douloureux,  plus efficace et nécessite moins de séances que la plupart des IPL.

 

Que choisir pour l’ovale du visage ?

Plusieurs techniques existent pour traiter l’ovale du visage : le comblement à l’acide hyaluronique permet de combler le creux entre les bajoues et est parfois utilisé au risque d’alourdir le bas du visage. La radiofréquence peut donner des résultats discrets; mais réels de manière totalement indolore.

Les résultats les plus efficaces et durables sont actuellement obtenus par les ultrasons focalisés (technique Ulthera*) qui permettent dans une certaine mesure de faire fondre une partie de la graisse et de remettre en tension la zone concernée sans le risque d’une chirurgie.

 

Que choisir pour  les cernes ?

Les cernes sont avec l’ovale du visage la zone la plus difficile à traiter et il s’agit également d’une zone à risque. En cas de ridules et de relâchement, on privilégie le laser fractionné. S’il s’agit de pigment, certains lasers pigmentaires peuvent être essayés. En cas de creux, on peut proposer un comblement à l’acide hyaluronique. Les poches graisseuses ne peuvent être traitées que par chirurgie.

 

Que choisir pour traiter le relachement ?

Le relâchement des paupières, du cou et des mains pourra être traité par laser CO2 fractionné, acte moins invasif qu’une blépharoplastie par exemple. Le relâchement du bas du visage, peut être amélioré de manière discrète sans douleur par radiofréquence; ou par ultrasons focalisés à haute intensité (Ulthera*) qui permettent d’obtenir a priori des résultats plus significatifs mais au prix d'un traitement plus cher et douloureux.

Le relâchement des pommettes et la « vallée des larmes peuvent bénéficier de techniques de volumétrie, mais ne pourront être totalement amélioré car la surcorrection doit être évitée (risque de modification de la morphologie du visage).

Le relâchement abdominal peut être atténué par laser fractionné ou radiofréquence.

 

Que choisir pour les vergetures ?

Les vergetures peuvent être améliorées soit dès leur apparition par IPL ou laser à colorant pulsé qui vont cibler les rougeurs, soit en phase de stabilisation par laser fractionné qui va permettre de lisser et rétracter la peau. Les 2 techniques peuvent également être associées. On utilise parfois également des LED (sans réelles preuve de leur efficacité) en complément de ces traitements pour favoriser la cicatrisation et le remodelage collagénique.

 

Que choisir pour la cellulite et les bourrelets ?

Il est actuellement possible de traiter les bourrelets graisseux sans chirurgie, mais là encore , il faut se montrer très prudent dans le choix des techniques, car beaucoup promettent des choses sans substrat scientifique.

1 technique se démarque et donne des résultats significatifs : la Cryolipolyse* mais qui doit absolument être réalisée par un dermatologue habitué au maniement du froid.

La cellulite est beaucoup plus difficile à traiter, et pose le problème de la récidive. On peut l’améliorer par des techniques de massages +/- associées à de la radiofréquence et au laser (type Velashape*)

 

 

Pour en savoir plus sur ces techniques, vous pouvez vous référer aux fiches spécifiques dans les onglets dermatologie esthétique ou laser.

Les tarifs indicatifs figurent dans la rubrique "mes honoraires".

 

 

 

 

 

 

 

Cabinet de Dermatologie - Centre Esthétique et Laser

9 Avenue de Joinville ,
94130 Nogent Sur Marne, France

Contacts

  • Fixe : 01 43 94 25 82
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale