Le site du Docteur Safwan Naisseh

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Coqueluche : que savoir ? - Le site du Docteur  Safwan Naisseh - Docvadis

Coqueluche : que savoir ?

Même dans notre pays où le vaccin auparavant couramment pratiqué et désormais obligatoire, la coqueluche existe toujours. Ce n’est plus seulement une « maladie infantile », elle se transmet à l’adulte.

Qu'est-ce que la coqueluche ?

La coqueluche est une infection très contagieuse due à une bactérie (Bordetella pertussis).Les quintes de toux de la coqueluche ont la caractéristique d'être longues avec, en fin de quintes, un bruit qui rappelle le « chant du coq ». Les quintes peuvent être accompagnées de sensations de blocage respiratoire ou de vomissements. La toux peut durer 3 mois.

Est-ce grave ?

La plupart du temps, la coqueluche est impressionnante, mais elle n'est pas grave, sauf dans certains cas particuliers : chez les bébés, surtout les nourrissons de moins de 3 mois, les personnes âgées ou fragiles, les femmes enceintes.

Quand les premiers signes apparaissent-ils ?

Le délai entre le moment où la personne est contaminée et le début des quintes est de trois semaines environ.

Quels examens faut-il faire ?

La consultation médicale suffit la plupart du temps, mais les examens biologiques permettent de confirmer le diagnostic.Des examens sanguins existent, mais sont utiles surtout pour la recherche et la surveillance des épidémies.

Quel est le traitement ?

Puisque c'est une maladie due à une bactérie, le traitement est antibiotique.Souvent, il n'a pas d'influence sur les quintes, mais il est principalement prescrit pour limiter la contagiosité du malade et de son entourage.Quel que soit leur âge, les personnes de l'entourage proche du malade peuvent également prendre des antibiotiques.

Puis-je protéger mes enfants avec un vaccin ?

La vaccination obligatoire est réalisée en même temps que le tétanos, la diphtérie, la polio et l'Haemophilus : DTCoq-polio-H.Une injection à 2, 4 et 11 mois.Les rappels à 6 ans et à 11-13ans. Un rappel à 25 puis 45 ans, et tous les 10 ans à partir de 65 ans. La vaccination est recommandée à l'entourage des nourrissons, si le dernier rappel coqueluche date de plus de dix ans.

Peut-on avoir la coqueluche en étant vacciné(e) ?

Les anticorps, qui sont fabriqués par l'organisme à l'issue de la coqueluche ou après vaccination contre la coqueluche, ne sont pas totalement protecteurs. C'est la raison pour laquelle on peut avoir la coqueluche même en ayant été vacciné(e). Toutefois, plus la vaccination est récente, moins les quintes seront fortes.

La coqueluche reste une maladie de l'enfant et de l'adulte. La vaccination est efficace pour limiter la propagation de la maladie et protéger les nouveaux nés qui ne sont pas encore vaccinés.

Cabinet des docteurs Naisseh-Brévière

26 place des Héros ,
89100 Sens, France

Contacts

  • Fixe : 03 86 86 24 40
  • Fax : 03 86 86 24 40
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant a des molluscum

    Le molluscum contagiosum est une lésion virale de quelques millimètres de diamètre, qui se développe sur l’ensemble du corps, surtout chez le jeune enfant. Le plus souvent bénigne, cette lésion doit être traitée pour éviter qu’elle ne s’étende.

    Lire la suite
  • Je consulte car j'ai des hémorroïdes

    Les hémorroïdes sont une affection très courante qui concerne autant les femmes que les hommes et qui touche un individu sur trois, plus fréquemment à partir de la cinquantaine.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Maladie de Lyme : que dois-je savoir ?

    La maladie de Lyme est une maladie infectieuse due à une bactérie du genre Borrelia. Elle peut se manifester par une grande diversité de symptômes et est, de ce fait, difficile à diagnostiquer.

    Lire la suite
  • Ma peau, exposée au soleil fait une "allergie"

    La lucite estivale bénigne, souvent appelée "allergie solaire", se caractérise par de petites éruptions qui surviennent après une courte exposition au soleil. Elle est déclenchée par les UV du soleil. Les femmes sont le plus souvent concernées. Bénigne, elle évolue favorablement mais peut fortement démanger la peau…et gâcher les vacances !

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale