Le site d'aide aux patients du Docteur Michel LEICK

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'apprends à bien contrôler mon asthme - Le site d'aide aux patients du Docteur Michel LEICK - Docvadis

J'apprends à bien contrôler mon asthme

Un asthme mal équilibré nuit à la qualité de la vie au quotidien. En suivant des mesures simples et les conseils de son médecin, on peut contrôler et équilibrer sa maladie.

Comment savoir si mon asthme est bien contrôlé ?

Votre asthme est bien contrôlé s’il vous permet de mener une vie normale, sans que les symptômes ne vous gênent.

  • Vous ne ressentez pas ou peu de symptômes respiratoires, et notamment pas de réveils la nuit dus à l’asthme.

  • Vous n’avez pas de crise d’asthme.

  • Votre état n’impose pas d’hospitalisation en service d’urgence ni de consultation imprévue.

  • Vos besoins de traitement de secours, bronchodilatateur d’action rapide et de courte durée, sont réduits.

  • Vous n’êtes pas gêné dans vos activités physiques, même lors d’un effort.

  • Votre fonction respiratoire reste normale ou quasi normale (débit de pointe).

  • Vos médicaments sont bien tolérés.

Comment maintenir ce contrôle ?

Pour maintenir le contrôle, vous devez respecter certaines mesures simples :

  • Prenez régulièrement votre traitement de fond.

  • Echauffez-vous avant de faire du sport et évitez de pratiquer à l’extérieur en cas de température très basse ou de pic de pollution.

  • Sachez repérer les signes qui annoncent une crise.

  • Evitez les allergènes auxquels vous pourriez être sensible. De façon générale, pensez à toujours bien aérer votre logement, à passer quotidiennement l’aspirateur dans votre chambre, à laver régulièrement les voilages, rideaux, tapis, à nettoyer vos revêtements muraux, à éviter la compagnie des animaux domestiques.

  • Réduisez vos sorties inutiles en période de pollinisation.

  • Evitez le tabac et les atmosphères enfumées.

  • Lors du coucher, gardez à portée de main votre traitement.

Comment améliorer le contrôle ?

Il faut bien connaître les raisons qui peuvent déclencher vos crises. Souvenez-vous et notez ce que vous avez faitle jour d’une crise pour avoir des repères et prévenir une autre crise.Des tests allergologiques peuvent vous être proposés pour déterminer les éventuels allergènes en cause et prévenir d’autres crises.Sachez que certains facteurs peuvent déséquilibrer votre asthme, comme certains exercices, une infection virale, le climat, un stress… Vous devez apprendre à les reconnaître pour prévenir l’apparition de crises.Pensez à toujours conserver sur vous votre traitement de secours (bronchodilatateur d’action rapide).

Prenez chaque jour votre traitement de fond, même si vous vous sentez bien.

Ayez toujours avec vous votre traitement de secours.

Cabinet Médical

8 Rue de la Gare,
57550 Falck, France

Contacts

  • Fixe : 0387931765
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • Ma maladie cardiovasculaire peut-elle affecter ma sexualité ?

    L’acte sexuel a des répercussions sur l’activité cardiaque. Le maintien d’une activité sexuelle régulière contribue cependant à l’équilibre individuel et doit donc être envisagé au cas par cas selon les capacités physiques.

    Lire la suite
  • Diabétique, je surveille moi-même ma glycémie

    Cette vidéo montre comment surveiller régulièrement sa glycémie. Une bonne surveillance de sa glycémie permet de savoir où en est son diabète et ainsi, de modifier son alimentation si besoin, ou d’aller voir son médecin en cas de trop grands changements dans les résultats.

    Lire la suite
  • Vous devez subir une intervention sous anesthésie locale. En quoi cela consiste-t-il ?

    L’anesthésie locale est couramment utilisée pour des interventions superficielles sur la peau, pour des soins dentaires ou encore pour la chirurgie ophtalmique. Elle peut être pratiquée également pour des biopsies (prélèvement) à visée diagnostique dans les secteurs de radiologie interventionnelle. Vous êtes éveillé pendant la réalisation du geste chirurgical mais vous ne ressentez pas de douleur au cours de l’intervention.

    Lire la suite
  • Prise en charge d'un mélanome : ce que je dois savoir

    Le mélanome est un cancer de la peau. Il nécessite une prise en charge rapide pour limiter son extension à d’autres organes.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale