Le site du Docteur Michel CACHIA

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'apprends à bien contrôler mon asthme - Le site du Docteur Michel CACHIA - Docvadis

J'apprends à bien contrôler mon asthme

Un asthme mal équilibré nuit à la qualité de la vie au quotidien. En suivant des mesures simples et les conseils de son médecin, on peut contrôler et équilibrer sa maladie.

Comment savoir si mon asthme est bien contrôlé ?

Votre asthme est bien contrôlé s’il vous permet de mener une vie normale, sans que les symptômes ne vous gênent.

  • Vous ne ressentez pas ou peu de symptômes respiratoires, et notamment pas de réveils la nuit dus à l’asthme.

  • Vous n’avez pas de crise d’asthme.

  • Votre état n’impose pas d’hospitalisation en service d’urgence ni de consultation imprévue.

  • Vos besoins de traitement de secours, bronchodilatateur d’action rapide et de courte durée, sont réduits.

  • Vous n’êtes pas gêné dans vos activités physiques, même lors d’un effort.

  • Votre fonction respiratoire reste normale ou quasi normale (débit de pointe).

  • Vos médicaments sont bien tolérés.

Comment maintenir ce contrôle ?

Pour maintenir le contrôle, vous devez respecter certaines mesures simples :

  • Prenez régulièrement votre traitement de fond.

  • Echauffez-vous avant de faire du sport et évitez de pratiquer à l’extérieur en cas de température très basse ou de pic de pollution.

  • Sachez repérer les signes qui annoncent une crise.

  • Evitez les allergènes auxquels vous pourriez être sensible. De façon générale, pensez à toujours bien aérer votre logement, à passer quotidiennement l’aspirateur dans votre chambre, à laver régulièrement les voilages, rideaux, tapis, à nettoyer vos revêtements muraux, à éviter la compagnie des animaux domestiques.

  • Réduisez vos sorties inutiles en période de pollinisation.

  • Evitez le tabac et les atmosphères enfumées.

  • Lors du coucher, gardez à portée de main votre traitement.

Comment améliorer le contrôle ?

Il faut bien connaître les raisons qui peuvent déclencher vos crises. Souvenez-vous et notez ce que vous avez faitle jour d’une crise pour avoir des repères et prévenir une autre crise.Des tests allergologiques peuvent vous être proposés pour déterminer les éventuels allergènes en cause et prévenir d’autres crises.Sachez que certains facteurs peuvent déséquilibrer votre asthme, comme certains exercices, une infection virale, le climat, un stress… Vous devez apprendre à les reconnaître pour prévenir l’apparition de crises.Pensez à toujours conserver sur vous votre traitement de secours (bronchodilatateur d’action rapide).

Prenez chaque jour votre traitement de fond, même si vous vous sentez bien.

Ayez toujours avec vous votre traitement de secours.

Cabinet de Médecine Générale Dr Cachia Michel

39 Avenue Jean Jaurès ,
66270 Le Soler, France

Contacts

  • Fixe : 04 68 38 00 88
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Que veulent dire les mesures de pression artérielle ?

    La tension, ou pression artérielle, reflète la pression exercée par le sang dans les artères. Elle est définie par 2 mesures : une pression maximale et une pression minimale correspondant à la contraction et au relâchement du cœur.

    Lire la suite
  • Mon enfant a de l'asthme : que dire à l'école ?

    Environ 10 à 15 % des enfants scolarisés sont asthmatiques. Or, tout enfant souffrant d’asthme doit pouvoir mener une scolarité normale. Pour cela, il est possible de mettre en place un Projet d’accueil individualisé.

    Lire la suite
  • Cancer : je connais le rôle des membres de l'équipe médicale qui est à mes côtés

    Tout au long du traitement de votre cancer, vous allez rencontrer de nombreux professionnels de santé. Chacun intervient dans un domaine spécifique, et tous se concertent régulièrement afin d’adapter au mieux la stratégie de votre traitement.

    Lire la suite
  • Je souffre d'une douleur au talon

    L’épine calcanéenne est souvent mise en cause en cas de douleurs du talon. Elle n’en est pourtant pas directement responsable.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale