Le site du Docteur MICHEL TARRENE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Dois-je prendre des compléments alimentaires ? - Le site du Docteur MICHEL TARRENE - Docvadis

Dois-je prendre des compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires sont des sources concentrées de micronutriments, qui regroupent les vitamines, les minéraux et les oligoéléments. Ils n’apportent pas de calories mais sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme en facilitant les réactions énergétiques. Est-il nécessaire d’en consommer en dehors de notre assiette ?

Des micronutriments, pour quels bénéfices ?

La couverture de nos besoins en micronutriments permet d’éviter des maladies secondaires liées au déficit de l’un d’entre eux. On peut citer par exemple :

  • la carence en vitamine B1 et le Beri-Beri, retrouvé autrefois en Extrême-Orient, suite à une alimentation à base de riz décortiqué ;

  • la carence en vitamine C et le scorbut, fréquent chez les marins au XVIe siècle ;

  • l’insuffisance en fer et l’anémie ;

  • l’impact du déficit en iode sur le développement psychomoteur de l’enfant et sur la survenue d’une hypothyroïdie.

Par ailleurs, les micronutriments contribuent à lutter contre le développement de nombreuses maladies : diabète, maladies cardiovasculaires, troubles de la mémoire et dégénérescence maculaire liée à l’âge (partie centrale de la rétine).

Des micronutriments, pour qui ?

Si la carence en micronutriments doit être évitée, une consommation excessive peut être tout aussi nocive. En effet, un certain nombre de travaux scientifiques suggère que la prise régulière de certains compléments alimentaires pourrait avoir des effets contraires aux effets attendus.

Par exemple, l’analyse d’un bon nombre d’études portant sur une supplémentation non alimentaire en vitamines A et E a montré une légère augmentation de la mortalité chez les patients concernés. Un excès supplémentation peut donc avoir un effet pro-oxydant, c’est-à-dire qu’il favorise l’apparition des radicaux libres qui accélèrent le vieillissement des cellules.

La supplémentation de l’alimentation en micronutriments doit donc être ciblée à l’intention des personnes déficitaires ou à risque de présenter un déficit lié à leur état de santé ou leur situation médicale temporaire :

  • la future maman avant le début de grossesse pour prévenir des anomalies neurologiques de son bébé ;

  • les personnes ayant subi une chirurgie de l’obésité ;

  • les personnesqui suivent des régimes alimentaires très restrictifs ;

  • les personnes âgées ayant une alimentation déséquilibrée, nourries artificiellement par sonde

Des micronutriments oui…mais lesquels ?

La meilleure source de nutriments est l’alimentation, du fait de la qualité nutritionnelle des aliments consommés. Ainsi, il est clairement prouvé que manger des fruits et des légumes est associé à un moindre risque de maladies cardiovasculaires.

Les micronutriments diversifiés et naturels issus de notre alimentation sont par ailleurs mieux absorbés par l’organisme.

En dehors de situations spécifiques, il convient d’assurer un apport en nutriments par une alimentation suffisamment diversifiée et riche notamment en fruits et légumes. La prise répétée et sur le long-terme de complément nutritionnels peut comporter des risques pour votre santé. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Cabinet du docteur Tarrene

28 Rue de STRASBOURG (Place de l'Eglise) ,
65300 LANNEMEZAN, France

Contacts

  • Fixe : 05 62 98 01 88
  • Fax : 05 62 98 06 98
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • En cas de rhumatismes, dois je manger des produits laitiers ?

    Les produits laitiers sont essentiels pour la santé des os. Il est recommandé d'en consommer 3 par jour, voire 4 chez les sujets âgés. Cependant, on s’interroge sur l’existence de liens entre consommation de produits laitiers et douleurs rhumatismales. Qu’en est-il en réalité ?

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • J’équilibre mon diabète au quotidien : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les bonnes pratiques à mettre en place dans votre vie pour contrôler votre diabète. Pour cela il faut pratiquer une activité physique, avoir un suivi diététique, surveiller votre poids et vous faire aider pour arrêter de fumer si nécessaire. Puis, selon les cas, la prise quotidienne de médicaments, l'auto surveillance glycémique et la surveillance de vos pieds seront nécessaires. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Comment doit s'alimenter mon enfant en surpoids ?

    De mauvaises habitudes alimentaires (trop de calories, grignotages toute la journée) ainsi qu’une trop grande sédentarité contribuent au surpoids et à l’obésité. Il convient de les corriger et d’apprendre à manger autrement à votre enfant. Manger équilibré s’apprend dès l’enfance et cela est d’autant plus facile que les parents montrent l’exemple.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale