Le site du Docteur Michel STRUYE

Autre
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

La palme fendue au service de la physiologie ?

 La palme fendue au service de la physiologie ?

La palme fendue au service de la physiologie ?

 

Le choix d'une palme, apparente banalité, s'avère le plus souvent être un acte plus ou moins réfléchi, fruit du hasard ou de l'opportunité. Les critères de sélection sont étonnamment variés, parfois sans commune mesure avec la finalité souhaitée . Bouche-à-oreille, coup de cœur, shopping imprévu, urgence d’un loisir inespéré, arguments d’un vendeur zélé… tout est bon pour se retrouver les palmes aux pieds, palmes qui vous accompagneront tant bien que mal dans vos périples subaquatiques . Il est souvent judicieux en fait de pouvoir les essayer, vérifiant ainsi la conformité avec leur usage futur. Il est des palmes comme des vélos : des rapides, des puissantes, des dures, des souples... Du VTT au vélo de compétition,  l'éventail est large. Les paramètres à considérer dépendent de la finalité : encadrement, exploration, pêche, archéologie, photographie, spéléologie, plongée technique etc… et ceux directement liés à la physiologie du plongeur. En l'occurrence nous tenterons d’exposer ici quelques éléments de réflexion.

Nul n’ignore que la palme est dans l’eau le prolongement du plongeur telle une interface dont le but est de convertir l'énergie motrice de l'homme en propulsion. L'efficacité dynamique du palmage relève de la conception de celle-ci mais aussi de la physiologie ostéo articulaire et musculaire du plongeur. Certains types de palmes impliquent un apprentissage adapté.

Notre attention fut tout particulièrement retenue par le concept de la voilure à fente. Celle-ci offre en effet à nos yeux des avantages authentiques et inhabituels pour une palme. Il n'est pas rare de constater que l'effort de palmage nécessite un apport énergétique bien supérieur à ce qu’il pourrait être en réalité. Il n'en demeure pas moins que forcer sur les muscles, tendons et articulations fatigue inutilement l'appareil locomoteur. Ce phénomène aboutit souvent à la survenue de douleurs diverses telles que crampes, tendinites, déchirures musculaires etc.. Il était donc tout à fait licite de concevoir une palme susceptible de limiter ces désagréments. Lors des mouvements alternatifs du palmage la voilure rencontre la résistance de l'eau et seule une partie de l’énergie transmise à la palme sera convertie en mouvement, le reste étant gaspillé. La fente de la voilure constituera un chenal libérant le trop-plein de résistance, économisant ainsi l'énergie dépensée. Tout le système locomoteur du membre inférieur se trouve soulagé, les tensions mécaniques abusives sont gommées. Ce phénomène n’ampute en rien le rendement de ces palmes qui peuvent toutefois surprendre en début d'utilisation. L'impression ressemble un peu à celle ressentie en passant du vélo traditionnel au VTT. Le plongeur est tellement habitué à forcer sur ses palmes qu'il est parfois dérouté par le confort de ce nouveau palmage. Et pourtant il avance ! Tous ceux qui n'ont pas la chance d'être des champions sportifs ou qui présentent quelque fragilité de l'appareil locomoteur apprécieront particulièrement ce type de palme. Mais ce confort de palmage séduira aussi celui qui veut  rendre sa plongée facile et « indolore ». Cette activité pourra alors se faire avec aisance tout en préservant l'efficacité attendue. La fente médiane permet de stabiliser la palme en réduisant les mouvements latéraux de celle-ci. La cheville travaille de manière plus harmonieuse, sollicitant au minimum les ligaments concernés. Nous avons eu l'occasion de tester par exemple la Twin Jet  auprès de plongeurs ayant présenté des problèmes de pied. Le résultat s’avéra spectaculaire. La douceur et la précision de cette palme est également un avantage considérable pour l'entraînement PMT ou la remise en forme. La fatigue musculo-tendineuse du plongeur est moindre, n otamment au niveau du cou-de-pied. La « nervosité » de la palme dépend quant à elle de sa conception. C'est ainsi qu'entre une Twin Jet et une Twin Speed on peut constater des différences sensibles bien que toutes les deux possèdent des voilures à fente. Le choix dépendra alors du rendement nécessaire.

La palme fendue a certainement de beaux jours devant elle et mérite d'être connue mais convenablement essayée. Il n'est pas possible de s'en faire une idée précise en quelques minutes. Le seul risque encouru : celui de ne plus pouvoir s'en passer !

Groupe Médical de Vic-en-Bigorre

91 Avenue de Pau ,
(Rue du Stade),
65500 Vic-en-Bigorre, France

Contacts

  • Fixe : 05 62 96 81 81
  • Fax : 05 62 96 87 30
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Maison de Retraite de Vic-Bigorre

Avenue de Pau,
65500 Vic-en-Bigorre, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale