Le site du Docteur Michel STRUYE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

"Dopage" et apnée ?

 "Dopage" et apnée ?

"Dopage" et apnée ?

 

         Comme toutes les activités sportives l'apnée elle aussi peut susciter l'utilisation de substances chimiques supposées en faciliter la réalisation . Nombreux ont des "idées" sur le sujet, quitte à essayer toutes sortes de substances pouvant aboutir bien entendu à des catastrophes. Parfois il existe de véritables confusions entre apnée et plongée bouteille d'où la survenue de conduites aberrantes. C'est ainsi que l'on assiste à la prise d'aspirine dans le but sans doute d'éloigner le risque infiniment faible d'accident de décompression dans le cadre de l'apnée en ignorant de ce fait les possibles modifications sur la coagulation au niveau des capillaires alvéolaires. Que dire de la prise intempestive de béta-bloqueurs utilisés dans le but de ralentir le rythme cardiaque pour économiser la consommation d'oxygène sans se soucier des effets indésirables tels que certains troubles du rythme. D'autres semblent tentés par les bêtamimétiques en spray, habituellement utilisés dans le traitement de l'asthme, et donc l'effet recherché est de rendre le passage de l'air plus facile en augmentant le diamètre des bronchioles. Le danger principal serait de laisser passer de l'air dans des endroits où les conduits auraient été artificiellement dilatés et qui perdraient ensuite cette qualité en le piégeant dans des sacs alvéolaires soumis à l'expansion du mélange gazeux lors de la remontée. Cette caricature ne saurait expliquer les mécanismes intimes de toutes ces substances mais le but est bien ici de mettre en garde les apprentis sorciers de l'apnée qui doit demeurer une activité sérieuse, exercée dans des conditions rigoureuses de sécurité sachant que les contraintes physiologiques ne peuvent être impunément contournées et que toute modification artificielle peut aller à l'encontre du but recherché. Un entraînement régulier et bien men é est seul capable d'améliorer de manière durable et inoffensive les performances de l'apnéiste responsable. Ne pas oublier aussi le rôle d'une diététique adaptée, riche en sucres lents et parfois en lipides si l'eau est froide. L'apnée connaît aussi ses accidents spécifiques comme la perte de connaissance secondaire à une hyperventilation trop efficace! Comme quoi la sagesse est bien de respecter les mécanismes physiologiques naturels sans vouloir outrepasser certaines limites.

 

                                      Docteur Michel STRUYE

Maison de Retraite de Vic-Bigorre

Avenue de Pau,
65500 Vic-en-Bigorre, France

Contacts

  • : 0562968181
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Maison de Santé

11 Place de Verdun,
65500 Vic-en-Bigorre, France

Contacts

  • Fixe : 05 62 96 81 81

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale