Le site du Docteur Michel STRUYE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

CRAMPES ET PLONGEE

 CRAMPES ET PLONGEE

CRAMPES ET PLONGEE

 

A l'instar de tous les sportifs, le plongeur est susceptible de rencontrer lui aussi un phénomène aussi fréquent que désagréable: la crampe, contraction paroxystique et douloureuse de certains muscles. Nous écarterons d'emblée parmi les causes celles associant crampes et maladies particulières peu fréquentes ou complexes. L'effort est en général responsable des crampes surtout s'il s'agit de mouvements inhabituels ou de fonctions musculaires très sollicitées. La fatigue du muscle, le froid et la déshydratation sont autant de facteurs favorisants dont l'exemple classique est bien illustré par la crampe du nageur. Le plus souvent la crampe rencontrée par le plongeur touche les membres inférieurs dont le pied. Il s'agit d'une crampe survenant au bout de plusieurs minutes de palmage, parfois énergique. La cause en est souvent le manque d'entraînement musculaire ou le matériel mal adapté. En effet le mouvement de palmage est inhabituel pour les terriens que nous sommes et le membre inférieur travaille ici de façon tout à fait différente. Il faut donc s'entraîner à ce nouvel effort progressivement et préférer "pédaler" au début plutôt que de forcer sur une palme trop "sportive". Chacun est sensé évaluer ses capacités sportives et faire évoluer son matériel en fonction des possibilités du moment et des progrès réalisés. Ainsi le choix d'une palme est tout à fait capable d'engendrer ou non la survenue de crampes . Nous avons personnellement testé des palmes identiques mais de matériaux différents, sans aucun entraînement récent. Ayant chaussé au pied gauche une palme standard et au pied droit une palme dite à haut rendement, nous devions constater la survenue rapide de crampes coté "haut rendement", laissant indemne l'autre jambe. Après un délai de récupération, nous procédions à l'inversion des palmes avec pour résultat un effet identique du coté de la palme la plus rigide. Il convient donc de bien ré fléchir s'il ne vaut pas mieux parfois sacrifier le rendement au profit d'un palmage certes moins performant mais plus doux sur le plan musculaire, laissant aux champions les "grands braquets" ! D'autre part nous transmettons à la palme notre force musculaire par l'intermédiaire du pied. La partie chaussante de la palme doit se mouler parfaitement sur le pied en ayant soins d'éviter tout espace libre, véritable "jeu" ayant pour conséquence des mouvements du pied dans la palme avec les contraintes mécaniques que cela implique. Le chausson ou la palme chaussante seront bien adaptés au pied pour éviter crampes et ampoules. A noter l’intérêt du nouveau concept de palmes « biomimétique », soulageant considérablement l’effort de palmage et retardant de ce fait l’apparition des crampes. Le confort est surprenant et convient très bien à la remise en forme et aux entrainements .Il va de soit que devant des crampes récidivantes un bilan peut s'avérer utile à la recherche de désordres métaboliques ou vasculaires. Le traitement préventif réside toutefois le plus souvent dans la mise en route d'un entraînement progressif en utilisant un matériel adapté. Dans certains cas nous aurons recours éventuellement à des thérapeutiques telles que vitamines C, B1, B2, B6, PP, panthénol, vaso-dilatateurs, antispasmodiques ou décontracturants. La plupart du temps, l'étirement du muscle concerné fera disparaître la crampe.

Mieux vaut cependant prévenir que guérir!

 

 

Docteur Michel STRUYE

Maison de Retraite de Vic-Bigorre

Avenue de Pau,
65500 Vic-en-Bigorre, France

Contacts

  • : 0562968181
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Maison de Santé

11 Place de Verdun,
65500 Vic-en-Bigorre, France

Contacts

  • Fixe : 05 62 96 81 81

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale