Le site du Docteur Michel MELANDY

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je préviens la chute de mes cheveux sous chimiothérapie : les bons conseils  - Le site du Docteur Michel MELANDY - Docvadis

Je préviens la chute de mes cheveux sous chimiothérapie : les bons conseils

La chute des cheveux est un effet secondaire fréquent de certaines chimiothérapies. Selon le type de traitement et son dosage et selon les personnes, l’effet est plus ou moins important. Lors de la mise en route de votre traitement, certaines mesures peuvent vous aider à préserver vos cheveux. Voici quelques conseils simples à respecter.

8 bons conseils pour m’aider à préserver mes cheveux sous chimiothérapie

J’opte pour une coupe courte avant la mise en route d’une chimiothérapie, qui facilitera par ailleurs le port du casque réfrigéré.
Pendant ma chimiothérapie, je me lave les cheveux avant la séance puis je ne les lave plus pendant 3 à 8 jours.
J’emploie un shampoing doux, mais j’évite les shampoings pour bébés.
J’utilise peu de produit sur mes cheveux pour les protéger.
J’évite de me servir d’un séchoir, de bigoudis chauffants, de fers chauds ou encore de plaques à lisser chaudes.
Je laisse sécher mes cheveux naturellement, sans brushing.
J’évite les traitements agressifs pour les cheveux : les colorations, les mèches et autres balayages, les lissages et défrisages, ou, au contraire, les nattages.
 Je peux porter un casque réfrigéré pendant mes séances de chimiothérapie.
  • La chute de cheveux, si elle survient, est temporaire. 
  • L'équipe médicale saura vous adresser à des perruquiers adhérents à la charte de l'INCa.
  • A l’exception de cas particuliers, vos cheveux repousseront à l’arrêt de votre traitement.

Cabinet médical

13 rue Jules Michelet ,
33200 Bordeaux Caudéran, France

Contacts

  • Fixe : 05 56 02 07 80
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite
  • Quelles aides pour mon proche atteint de maladie d’Alzheimer ?

    Outre le suivi médical proprement dit, d’autres professionnels peuvent aider votre proche dès l’annonce du diagnostic. Cette prise en charge est importante dans la maladie d’Alzheimer. Chacun a un rôle défini et vous pouvez agir en relais de ses actions.

    Lire la suite
  • Comment emmailloter mon bébé

    Cette vidéo vous montre comment emmailloter bébé. Cette technique peut permettre à votre bébé de se détendre et d'être bercé surtout s'il pleure. Marianne Morawski, puéricultrice, vous présente chaque étape de l'emmaillotage de votre bébé. A vous de jouer !

    Lire la suite
  • Risque de rage, j’apprends à réagir : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réagir en cas de morsure suspecte dans un pays à risque. La rage est présente dans plus de 150 pays, principalement en Asie et en Afrique mais aussi en Amérique du Sud et en Europe. La transmission du virus se fait d’un animal infecté à l’homme, généralement par morsure ou léchage d’une peau lésée ou d’une muqueuse, voire par griffure. Les vecteurs de la maladie sont les chiens dans 95 % des cas. Votre médecin pourra les commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale