Le site du Docteur Martine Lacarriere Broca

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Le point sur les apnées du sommeil - Le site du Docteur Martine Lacarriere Broca - Docvadis

Le point sur les apnées du sommeil

Arrêts répétés de la respiration au cours du sommeil, les apnées du sommeil peuvent avoir des conséquences majeures sur la santé. Leur sévérité dépend de leur nombre et de leur durée.

J’ai des apnées du sommeil : qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des pauses respiratoires de quelques secondes appelées « apnées » qui surviennent pendant le sommeil.Les apnées sont causées par lafermeture temporaire des voies aériennes. Ces fermetures surviennent surtout chez les patients chez qui l’air circule mal pendant le sommeil. Les ronflements sont le premier signe de cette mauvaise circulation d’air.Cela ne veut pas dire que tous les patients ronfleurs auront des apnées. Ceux qui présentent un surpoids ou une anatomie du cou particulière sont plus concernés.

Quelles sont les conséquences des apnées du sommeil ?

Le premier signe est la somnolence au cours de la journée.Cette somnolence est variable et peut prendre des formes sévères lors d’une phase d’attention soutenue (une conversation ou la conduite automobile).D’autres signes peuvent également survenir : mal de tête le matin, altération de l’humeur, manque d’énergie, troubles de la mémoire, baisse du désir sexuel, troubles de la concentration (attention aux accidents de la route).Les apnées entraînent une diminution de l’oxygénation du sang et de micro-réveils répétés.Les apnées augmentent le rythme cardiaque et la tension artérielle qui peuvent à terme retentir sur le cœur.

Comment vais-je être traité ?

Le diagnostic permet de définir le degré de sévérité. Il prend en compte le nombre et la durée des apnées. Un bilan chez l’ORL permettra de choisir le traitement le mieux adapté en fonction de la gravité.La première démarche consiste à éliminer les causes aggravantes en respectant quelques règles hygiéno-diététiques : perte de poids (si nécessaire), arrêt de l’alcool, suppression des somnifères.La seconde démarche est la confirmation du diagnostic par :

  • Une polygraphie pratiquée à votre domicile ou dans un laboratoire du sommeil. Cet examen consiste à détecter les anomalies respiratoires au cours du sommeil.

  • Une polysomnographie qui consiste à analyser les différentes phases du sommeil par l’enregistrement nocturne des activités respiratoires, cardiaques, cérébrales et du taux d’oxygène dans le sang.

Après confirmation du diagnostic :

Pour les apnées légères et modérées, une gouttière dentaire peut vous être proposée.

Dans d’autres cas, il sera mis en place un traitement par pression positive continue ou PPC. Vous devrez porter la nuit un masque raccordé à un appareil qui souffle de l’air sous pression pour empêcher vos voies aériennes de se refermer.

Dans certains cas précis d’apnées ou en cas d’échec de la PPC, on peut avoir recours à l’orthèse d’avancée mandibulaire. C’est un appareil qui se place dans la bouche et maintient la mâchoire inférieure en position légèrement avancée pendant le sommeil, ce qui libère le passage de l’air dans le pharynx et diminue l’obstruction.

Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire en cas de ronflements avec peu d’apnées.

En perdant un peu de poids et en arrêtant l’alcool, vous limiterez les risques d’apnées du sommeil. Ces règles hygiéno-diététiques doivent précéder le traitement.

Cabinet Médical du Dr Lacarrière Broca

Le Courtes ,
32240 Estang, France

Contacts

  • Fixe : 05 62 09 63 50
  • Fax : 05 62 09 61 88
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je comprends ce qu'est un myélome

    Chaque année, en France, le myélome touche 3 000 à 4 000 personnes. Cette maladie, ni contagieuse ni héréditaire, concerne plutôt les sujets âgés.

    Lire la suite
  • Diabétiques : les bonnes règles de vie

    Cette vidéo vous indique des conseils alimentaires à mettre en place dans la prise en charge du diabète. Ces indications sont simples et peuvent être appliquées à toute la famille : l'alimentation du diabétique est une alimentation équilibrée et normale. La pratique d’un exercice régulier et soutenu est le second pilier de la vie équilibrée d’une personne diabétique

    Lire la suite
  • Cancer du sang : ce que je dois savoir sur l'aplasie post-chimiothérapie

    Dans le cadre de la prise en charge des hémopathies malignes (cancers du sang), une chimiothérapie intensive peut être indiquée. Celle-ci entraîne des effets secondaires. L’aplasie post-chimiothérapie est un de ces phénomènes fréquents, qui nécessite une surveillance étroite.

    Lire la suite
  • On m'a découvert un diabète de type 1

    Le diabète de type 1 est une maladie dont le diagnostic, souvent brutal, peut désemparer. Il apparaît le plus souvent chez l’enfant ou l'adolescent, mais peut débuter à l’âge adulte. Comprendre et mieux connaître sa maladie est essentiel pour apprendre à vivre avec le diabète et devenir acteur de sa prise en charge.

    Lire la suite
  • Cancer du col utérin : je comprends l'évolution et le diagnostic

    L’infection par le virus HPV (papillomavirus) est l’origine principale du cancer du col de l'utérus. Mais d’autres facteurs augmentent le risque, comme le tabac, la prise de pilule, l'infection par le VIH…L’absence de frottis réguliers est la raison la plus importante de la découverte d’un cancer du col.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale