Site du Docteur Marion REIGNAC

Rhumatologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Que dois-je faire en cas de tendinite d'Achille ? - Site du Docteur Marion REIGNAC - Docvadis

Que dois-je faire en cas de tendinite d'Achille ?

La tendinite d’Achille est généralement le résultat d’un surmenage physique des membres inférieurs.

Qu’est-ce qu’une tendinite d’Achille ?

Le tendon d’Achille unit les muscles du mollet (les jumeaux) à l’os du talon, le calcanéum. Très puissant, il est soumis à des contraintes mécaniques importantes au cours de la marche et des activités sportives.

 

 

Plusieurs types de lésions, de natures très variées et touchant différentes localisations du tendon (corps du tendon, insertion du tendon sur l’os, etc.), peuvent affecter le tendon d'Achille. Le plus souvent dues à des micro-déchirures et, plus rarement, à une inflammation ces pathologies sont regroupées sous le terme de tendinopathie d’Achille. La désignation courante de tendinite est ainsi souvent inexacte car elle suggère qu’il existe une inflammation, ce qui n’est pas toujours le cas.

http://www.recupair.org

Quels sont les signes d’une tendinopathie d’Achille ?

La tendinopathie d’Achille est caractérisée par une douleur au niveau du talon ou du mollet. La douleur peut être permanente ou discontinue, apparaissant au moment de l’échauffement, disparaissant avec la poursuite de l’effort et réapparaissant parfois lorsque vous êtes fatigué.

 

Le médecin établit son diagnostic par un examen clinique : douleur à la palpation, lorsque le tendon est étiré manuellement ou lorsque vous sautillez sur place sur la pointe des pieds, présence de signes physiques (épaississement, nodules, etc.). Il vous prescrira éventuellement des examens complémentaires, par exemple une échographie ou une IRM, pour confirmer son diagnostic.

Quels facteurs favorisent la tendinopathie d’Achille ?

Le surmenage physique, comme la pratique d’activités sportives intensives (course à pied, danse, etc.), est souvent en cause.

 

D’autres facteurs peuvent favoriser l’apparition d’une tendinopathie : le vieillissement, une mauvaise statique du pied (pied creux ou pied plat), un chaussage inadapté au sport pratiqué ou au trouble statique du pied, une déshydratation au cours d’un effort physique intense, la prise de certains médicaments comme des antibiotiques.

Comment sera traitée ma tendinopathie d’Achille ?

Dès les premières douleurs, il est recommandé d’arrêter toute pratique sportive qui sollicite votre tendon.

Le médecin vous prescrira probablement, en fonction du type de tendinopathie, des séances de kinésithérapie avec éventuellement des massages, des étirements ou des exercices de musculation dits excentriques qui sont des mouvements d'élongation contrôlée des muscles.

 

Des traitements physiques (ondes de choc, etc.) ou le port d’une talonnette pour détendre le système musculo-tendineux peuvent également soulager certaines tendinopathies. S’il existe une inflammation, le médecin vous conseillera éventuellement la prise de médicaments anti-inflammatoires ou une application de froid.

 

Le traitement chirurgical est une solution de dernier recours, envisagé lorsque les autres traitements ont été tentés sans succès pendant au moins trois mois ou pour les cas chroniques où le risque de rupture du tendon est majeur.

Comment éviter une tendinopathie d’Achille ?

  • Evitez de surmener votre tendon : ne pratiquez pas d’entraînements excessifs, évitez de trop rapprocher vos compétitions, etc.

  • Après une période d’arrêt, reprenez progressivement votre activité sportive.

  • Corrigez si nécessaire la statique de votre pied, en portant une semelle orthopédique adaptée.

  • Adoptez les règles d’hygiène du sportif pendant l’effort, notamment hydratez-vous correctement.

  • Choisissez de bonnes conditions d’entraînement. Soyez, par exemple, vigilant à la nature du sol.

Si vous êtes sportif, pensez à consulter votre médecin dès l’apparition de douleurs au talon.

Maison médicale Poincaré

9 Avenue Raymond Poincaré,
33200 Bordeaux, France

Contacts

  • Fixe : 0637693803

Documents similaires

  • Je m’informe sur les médicaments biosimilaires

    Ces dernières années des médicaments biologiques (produits à partir d’une cellule ou d’un organisme vivant ou dérivés de ceux-ci) ont été développés dans le traitement de maladies comme le cancer, les maladies inflammatoires ou autres. Comme pour tout nouveau médicament, les médicaments biologiques sont protégés de la copie pendant un certain nombre d’années par un brevet ; et à l’expiration de celui-ci, ils peuvent être fabriqués par d’autres industriels que ceux propriétaires du brevet. On parle alors de médicament biosimilaire. Votre médecin vous a prescrit un médicament biosimilaire ; vous aimeriez savoir de quoi il s’agit exactement et s’il est aussi efficace et aussi fiable que le médicament biologique de référence (ou médicament princeps).

    Lire la suite
  • Arthrose : je m'informe sur la viscosupplémentation

    La viscosupplémentation consiste à pratiquer une ou plusieurs injections d’acide hyaluronique dans une articulation arthrosique, pour soulager la douleur et améliorer sa mobilité.

    Lire la suite
  • Je vais être opéré d’une calcification d’un tendon de l’épaule

    Vous allez être opéré d’une calcification d’un tendon de l’épaule. Il s’agit d’une intervention programmée courante dont nous vous exposons ici les principes.

    Lire la suite
  • J'ai une rhizarthrose : comment ça se soigne ?

    L’arthrose du pouce (rhizarthrose) est une affection courante, dont la fréquence augmente avec l’âge. Elle est handicapante, douloureuse et entraîne des déformations inesthétiques. Des traitements efficaces existent pour lutter contre la douleur et la gêne.

    Lire la suite
  • J'ai de l'arthrose, j'envisage une cure thermale

    Les cures thermales constituent l’une des solutions envisageables dans la prise en charge de l’arthrose.

    Lire la suite

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale