Le site du Docteur Marie Laure PINEAU

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je pense avoir une allergie de contact - Le site du Docteur Marie Laure PINEAU - Docvadis

Je pense avoir une allergie de contact

Ces réactions fréquentes de la peau font suite à un contact avec des métaux, des produits cosmétiques ou des médicaments d’application locale. Une évaluation allergologique peut être nécessaire, accompagnée d’un éventuel traitement médicamenteux.

Comment savoir s'il s'agit d'une allergie de contact ?

L'allergie de contact se manifeste par l'apparition sur la peau de plaques rouges avec des contours irréguliers associées à des vésiculesen surface pouvant suinter. Les démangeaisons sont importantes mais varient selon les personnes. L'eczéma de contact se développe au contact de l'allergène, mais il peut également s'étendre à distance.

Tout simplement la peau est rouge, vous démange ou de petites éruptions sont apparues au niveau de la peau et vous obligent à vous gratter. Ces lésions apparaissent quelques jours après un contact avec le facteur allergisant. Deux éléments doivent vous alerter : la localisation au niveau de la peau et un changement au cours des dernières semaines dans votre quotidien : nouveau produit d'hygiène, nouvelle bague ou nouvelle montre par exemple.

 

Vous avez certainement fait une allergie : à vous de mener l’enquête ! Recherchez ce qui a changé récemment. Quel nouveau produit avez vous utilisé ?

 

De façon générale, l'allergie et ses différentes manifestations (allergie alimentaire, asthme, allergie de contact) est en constante augmentation dans les pays industrialisés.

Vous avez certainement fait une allergie : à vous de mener l’enquête ! Recherchez ce qui a changé récemment. Quel nouveau produit avez vous utilisé ?

Que puis-je faire ?

Si votre peau est rouge à l'endroit où vous portez votre montre, c'est qu'il y probablement une allergie de contact. De même, si vos cheveux vous grattent alors que vous venez de changer de shampoing, c'est qu'il y a probablement une relation. Posez-vous d'emblée les bonnes questions pour reconnaitre une éventuelle allergie de contact et essayez d'en identifier la cause. A vous de mener l'enquête ! L'enquête est en effet primordiale car elle permet le plus souvent à elle seule d'identifier l'allergène en cause.

Voici quelques situations qui peuvent expliquer cette allergie :

  • J'utilise un nouveau rouge à lèvres.

  • J'ai changé de crèmes pour le visage ou pour le corps.

  • J'ai essayé un nouveau shampoing.

  • Je mets un nouveau vernis à ongles.

  • Je me suis fait faire un tatouage.

  • J'ai appliqué un médicament sur ma peau : une crème ou une lotion.

  • Je porte un nouveau bijou.

  • J'ai acheté un nouveau savon.

Que faire si je pense en avoir identifié la cause ?

Il suffit d'éliminer tout nouveau contact avec l'agent suspecté et les manifestations vont vraisemblablement évoluer puis disparaître en quelques semaines. L'élimination de tout nouveau contact est donc la première chose à faire.

Que faire si l'allergie de contact persiste ?

Un avis médical est dans ce cas souhaitable.

Votre médecin vous aidera à identifier l'agent allergisant.

Un traitement adapté vous sera prescrit.

Si malgré cette prise en charge les lésions persistent, des tests spécifiques peuvent parfois être utiles.

Un patch test permet de tester, sur la peau, différents allergènes suspectés à l'interrogatoire ou issus d'une batterie standard contenant les allergènes les plus fréquents. Ce test consiste à placer une petite quantité d'allergène sur votre peau habituellement au niveau du dos et de couvrir le tout par un sparadrap.

La lecture du test à 48 heures et 72 heures par votre médecin permet de confirmer l'allergie en cas de réaction positive à l'allergène suspecté. Ces tests peuvent être particulièrement utiles surtout si vous avez une éruption qui persiste au niveau de la peau, malgré différentes prescriptions médicamenteuses. Mais des tests négatifs ne signifient pas qu'il n'existe pas d'allergène.

Mise en garde si vous désirez un tatouage éphémère noir à base de henné :

Les tatouages au henné sont à la mode et souvent faits sur vos lieux de vacances. Ces tatouages temporaires sont réalisés à l'aide d'un colorant d'origine végétale, le henné. Le henné en lui-même est inoffensif. Mais les tatoueurs choisissent parfois de renforcer sa teinte et sa rémanence sur la peau en ajoutant illégalement à leur mélange de la paraphénylène diamine (PPD). La PPD peut provoquer des allergies cutanées parfois graves avec apparition, plusieurs jours après le tatouage, d'un eczéma reproduisant le motif du dessin tracé au henné ou plus étendu. L'allergie au PPD est ensuite définitive (colorant très utilisé, notamment pour les colorations de cheveux).

Centre de Santé Louis Pasteur

8 - 10 Avenue Coullemont ,
93600 AULNAY SOUS BOIS, France

Contacts

  • Fixe : 01 48 79 41 00
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je m'informe sur le rhumatisme psoriasique

    Le rhumatisme psoriasique est une maladie qui n’est pas rare et qui touche le plus souvent à la fois la peau et les articulations. Ce qui rend son diagnostic parfois difficile.

    Lire la suite
  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon Tout en 1 Hépatites : je comprends ces maladies

    L’hépatite est une inflammation du foie qui détruit ses cellules. Il existe deux catégories d’hépatites, les hépatites virales et non virales. À chaque hépatite, ses causes, ses conséquences et sa prise en charge. Ce « Tout en 1 » rassemble les principaux messages à retenir pour comprendre les hépatites, une information pour vous permettre de parler des hépatites avec votre médecin et lui poser les questions auxquelles vous pensez.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale