Maison médicale des SITTELLES
9 bons conseils pour éviter les chutes de vos proches souffrant d’Alzheimer  - Maison médicale des SITTELLES - Docvadis

9 bons conseils pour éviter les chutes de vos proches souffrant d’Alzheimer

Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut se sentir désorientée même dans un environnement familier. De jour comme de nuit, elle risque de tomber et de se blesser en se déplaçant chez elle. Il est donc important pour sa sécurité d’aménager son intérieur. Voici quelques conseils pour limiter les risques de chutes de votre proche malade.

9 bons conseils pour limiter les risques de chutes.

Supprimez les meubles et objets bas qui sont des obstacles potentiels.

Retirez les tapis et descentes de lit qui pourraient faire glisser votre proche ou fixez-les avec de l’adhésif double face.

 

Fixez les fils électriques au mur (lampes, téléphones, internet, etc.) afin qu’ils ne constituent pas un obstacle.

 

Sécurisez éventuellement les escaliers à l’aide de barrières pour en limiter l’accès.

 

Fermez les portes qui ouvrent sur l’extérieur.

Proposez à votre proche des chaussures qui tiennent bien ses pieds, plutôt que des pantoufles.

Si certaines pièces de la maison peuvent être dangereuses, fermez leurs portes et éteignez la lumière, car votre proche aura tendance à aller vers les endroits éclairés et à s’éloigner des endroits sombres.

 

La nuit, si votre proche à l’habitude de se lever pour manger ou boire, vous pouvez disposer à boire et à manger près de son lit pour éviter un déplacement.

Pour sécuriser le chemin vers les toilettes la nuit, laissez la lumière de la salle de bains ou des WC allumée. Vous pouvez également installer des éclairages à détecteur de mouvements.

 

Si vous devez effectuer de gros travaux d’aménagement, il existe des dispositifs d’aides financières à demander auprès de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, les caisses de retraite ou le Conseil Départemental via l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Le rôle des proches est important dans l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer mais peut parfois être difficile à assumer.

N’hésitez pas à demander de l’aide en vous rapprochant d’associations comme France Alzheimer : 

http://www.francealzheimer.org

SCM des SITTELLES

2bis Rue Théophile FENAL ,
54540 BADONVILLER, France

Contacts

  • Fixe : 03 83 42 12 09
  • Fax : 03 83 42 13 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Pédicure-podologue : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser le rôle du pédicure-podologue dans la prise en charge de vos pieds. Vous êtes diabétique, il est donc important pour vous de consulter un pédicure- podologue et de prendre soin de vos pieds. Votre médecin pourra commenter ces schémas avec vous.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • Diabétique, je réduis mes risques cardiovasculaires : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut provoquer de l’athérosclérose, et petit à petit vos artères se bouchent. Cela peut entrainer des problèmes au cœur, au cerveau et aux jambes. La prévention des atteintes cardiovasculaires est fondamentale. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Diabétique, je prends soins de mes yeux : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut abimer vos yeux. La prévention des risques de complications oculaires est fondamentale. Consulter un ophtalmologiste une fois par an est indispensable. Pour éviter de perdre la vue, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Quels sont les facteurs qui peuvent aggraver mon hépatite C ?

    La prise en charge de l’hépatite C exige, en plus d’un traitement médicamenteux, de tenir compte des facteurs risquant d’aggraver la maladie. Limiter ces facteurs occupe une place essentielle dans la réussite de la prise en charge médicale.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale