Maison médicale des SITTELLES
Signes d'alertes en cas de maladie coronarienne - Maison médicale des SITTELLES - Docvadis

Signes d'alertes en cas de maladie coronarienne

Cet article a été conçu par notre interne Aurélie. Il s'adresse à tous , coronarien identifié ou pas, afin d'avoir la bonne réaction.

1) Comment réagir face à une douleur dans la poitrine?

Repérez les signes d'alerte : la douleur se situe dans la poitrine, formant une barre horizontale, avec une impression d'oppression, d'étau, accompagnée de malaise, nausées, et pouvant atteindre la mâchoire, le dos ou le bras gauche.

Immédiatement : appelez les secours ( 15 ) et cessez toute activité, allongez vous.

2) Vous êtes suivi pour de l'angine de poitrine

Que faire en cas de crise ?

Si la douleur survient au repos ou n'est pas comme d'habitude ( à un autre endroit, une autre sensation, plus intense…) Il faut sans tarder contacter les secours ( 15)

Si la douleur est comme d'habitude : cessez toute activité, allongez vous. Prenez 1 bouffée de NATISPRAY s'il vous a été prescrit par votre médecin. Si la douleur persiste après 3 minutes, reprenez 1 bouffée.

Si la douleur persiste après X minutes ( 5 si NATISPRAY, 15 sinon), contactez un service d'urgence ( 15 ).

3) Qu'est ce que l'angine de poitrine ?

L'angine de poitrine, ou angor désigne une douleur dans la poitrine survenant lorsque le cœur est en souffrance.

L'angor apparaît lorsque le sang n'apporte pas assez d'oxygène au cœur. Cela se produit notamment à l'effort, lorsque les artères amenant le sang au cœur (les coronaires) sont très bouchées (diamètre diminué d'au moins 50 % ).

C'est un signe d'alerte : si les coronaires se bouchent totalement, le sang n'arrive plus du tout au cœur, et les cellules meurent : c'est l'infarctus ou syndrome coronarien aigu (SCA)

Pourquoi les artères se bouchent ?

Le plus souvent, cela est du à la formation de plaques d'athérome dans les artères. Lorsque la paroi des vaisseaux est abîmée (par le tabac, pas la tension…), le mauvais cholestérol et le sucre s'y accumulent et bouchent progressivement l'artère.

Toutes les artères sont concernées : les coronaires (angor, infarctus), les artères du cou ( risque d'AVC), les artères des jambes (artérite) …

Comment faire pour éviter ça ?

Certaines règles simple d'hygiène de vie suffisent à éviter les accidents graves (infarctus, AVC…) liés aux plaques d'athérome :

- Arrêtez de fumer : le tabac fragilise la paroi des vaisseaux sanguin

- Diminuez le sucre dans l'alimentation, équilibrez votre diabète : le sucre abîme les artères.

- Contrôlez votre tension. La tension idéale dans le corps se situe entre 120 et 135 de premier chiffre, et entre 70 et 85 de deuxième chiffre.

- Diminuez votre taux de cholestérol dans le sang en diminuant les graisses dans l'alimentation

- Augmentez votre taux de bon cholestérol : le bon cholesterol conduit le mauvais dans le foie, et évite l'accumulation dans les artères. Pour cela, augmentez votre activité physique : il est conseillé de faire au moins 30 min d'activité physique par jour

- Perdez du poids : le surpoids est défini par un IMC > 25

SCM des SITTELLES

2bis Rue Théophile FENAL ,
54540 BADONVILLER, France

Contacts

  • Fixe : 03 83 42 12 09
  • Fax : 03 83 42 13 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale