Maison médicale des SITTELLES
Je suis presbyte - Maison médicale des SITTELLES - Docvadis

Je suis presbyte

La presbytie apparaît vers 40-45 ans. Elle est la conséquence d’une évolution naturelle de la vue.

Qu’est-ce que la presbytie ?

La presbytie se caractérise par une baisse de la vision lors de la lecture de petites lettres ou lorsque la lumière est insuffisante. Concrètement, vous devez augmenter votre distance de lecture en éloignant votre livre ou votre journal, vous avez besoin de plus de lumière pour vous maquiller…

Pourquoi suis-je presbyte ?

Cette situation s’explique par une diminution naturelle de la capacité d’accommodation de votre cristallin, c’est-à-dire de sa capacité à faire une mise au point tout comme le fait l’autofocus d’un appareil photographique. Avec l’âge, votre cristallin perd de son élasticité. La mise au point pour la lecture et la vision de près ne se fait plus correctement.

Presbyte : vous voyez difficilement de près

Avec l'âge, votre oeil accomode moins bien car votre cristallin perd de son élasticité.

Presbyte : vous voyez difficilement de près
Avec l'âge, votre oeil accomode moins bien car votre cristallin perd de son élasticité.

La presbytie est-elle héréditaire ?

La presbytie est une conséquence du vieillissement de l’œil, elle n’est pas d’origine héréditaire.

Comment ma presbytie va-t-elle évoluer ?

La presbytie commence en général vers 40-45 ans. Elle progresse jusqu’à environ 60 ans, puis se stabilise.

Comment évalue-t-on l’importance d’une presbytie ?

La presbytie se chiffre en dioptries.Le défaut de vision est assez semblable chez tous les individus.On l’évalue à + 0,75 dioptrie à 45 ans ; + 1,50 dioptrie à 50 ans ; + 2 dioptries à 55 ans ; + 2,50 dioptries à 60 ans et + 3 dioptries après 60 ans.Cette addition se surajoute à celle des lunettes que vous portiez déjà éventuellement : à 60 ans, si vous étiez myope de - 6,00 dioptries, vous devrez être corrigé à - 3,00 dioptries de près (- 6 + 3) ; si vous étiez hypermétrope de + 2,00 dioptries, vous devrez être corrigé à + 5,00 dioptries (2 + 3). Ainsi, une myopie de l’ordre de - 3,00 dioptries permet à 60 ans de continuer à lire le journal sans lunettes.

Comment peut-on corriger ma presbytie ?

Elle peut se corriger par le port de lunettes, parfois par des lentilles de contact. Les techniques pour une correction par laser sont en évaluation et en plein développement.

A 6 ans, sans correction et sans être porteur de défaut visuel, la distance de lecture par accommodation est possible à 7 cm en moyenne ; à 20 ans, elle est de 10 cm ; à 40 ans, de 30 cm et à 70 ans, elle passe à 2 mètres en moyenne ! Cela est très variable en fonction du défaut visuel avant d’être presbyte.

SCM des SITTELLES

2bis Rue Théophile FENAL ,
54540 BADONVILLER, France

Contacts

  • Fixe : 03 83 42 12 09
  • Fax : 03 83 42 13 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai du diabète et de l'hypertension artérielle

    L’hypertension et le diabète sont deux maladies qui augmentent le risque d’accidents cardiovasculaires. Lorsqu’elles sont associées, le risque augmente de façon synergique et il faut les traiter l’une et l’autre.

    Lire la suite
  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale