Maison médicale des SITTELLES
J'ai un nodule thyroïdien - Maison médicale des SITTELLES - Docvadis

J'ai un nodule thyroïdien

Le nodule est une modification de forme très fréquente de la thyroïde. Ce nodule forme une petite boule, qui passe souvent inaperçue, dans la thyroïde. Généralement, le nodule est bénin et ne nécessite aucun traitement.

Qu’est-ce qu’un nodule thyroïdien ?

Un nodule est une boule, plus ou moins volumineuse, située au sein de la thyroïde. Il peut être constitué par du tissu thyroïdien et/ou du liquide. Lorsqu’il contient du liquide, c’est alors un kyste. Il peut y avoir un seul, plusieurs ou de nombreux nodules (goitre multinodulaire). En règle générale, les nodules sont de petite taille, indolores, perturbant rarement le fonctionnement de la thyroïde et n’entraînant pas de signe d’hyperthyroïdie. Le goitre multinodulaire, quant à lui, peut comprimer les organes avoisinants s’il grossit trop. S’il mesure plus de 1 cm de diamètre, le nodule peut être palpé ; au-dessous de cette taille, il peut uniquement être détecté à l’échographie.

Localisation d'un nodule sur la glande thyroïde

Localisation d'un nodule sur la glande thyroïde

Quels examens permettent de s’assurer qu’un nodule est bénin ?

Les nodules sont bénins dans 95 % des cas. Toutefois, si un nodule est détecté en palpant votre cou, des examens complémentaires, comme une échographie ou une cytoponction, seront pratiqués pour s’en assurer.

A quoi sert l’échographie cervicale ?

Si un nodule est détecté, l’échographie est souvent le premier examen prescrit. Cette technique, totalement indolore, consiste à passer une sonde à ultrasons à la base du cou, au niveau de la glande, après avoir appliqué un gel sur votre cou. Sur un écran, le médecin pourra alors visualiser votre glande thyroïde et déterminer plus précisément le nombre de nodules, leur taille et leur consistance (liquide ou solide).Cet examen permet aussi de détecter d’éventuels ganglions à proximité d’un nodule.Les ultra-sons utilisés sont sans danger. Il n’y a aucune contre-indication ni effet secondaire.

Je dois subir une cytoponction, en quoi consiste cet examen ?

La cytoponction est le seul examen qui permet de déterminer la nature – bénigne ou maligne – d’un nodule. L’examen ne dure que quelques minutes.Lorsque le nodule est difficile à palper, la ponction est réalisée sous échographie pour guider l’aiguille et s’assurer de son bon positionnement dans le nodule. Elle consiste à piquer avec une aiguille très fine à travers la peau du cou dans la thyroïde et les nodules pour y prélever des cellules qui seront ensuite envoyées au laboratoire pour être analysées. Il s’agit d’un examen peu douloureux. Vous pourrez ressentir une petite douleur après la ponction. La gêne est comparable à celle d’une prise de sang.Il n’y a aucun risque de complications. Conservez le pansement pendant quelques heures pour éviter un hématome. L’hématome et la douleur locale disparaîtront en quelques heures.

Puis-je vivre normalement avec un nodule ?

Un nodule bénin ne nécessite aucun traitement. Il suffit généralement de le surveiller régulièrement et, bien sûr, de me consulter s’il devient douloureux ou s’il grossit. Dans ce cas-là, d’autres examens complémentaires et un traitement adapté (chirurgie ou iode) pourront être proposés. Ces examens et possibilités de traitements vous seront expliqués ainsi que leurs risques éventuels et le suivi.

Les nodules thyroïdiens sont très fréquents et bénins la plupart du temps.Si un nodule est détecté, sa nature bénigne sera confirmée par des examens complémentaires (échographie, cytoponction).

SCM des SITTELLES

2bis Rue Théophile FENAL ,
54540 BADONVILLER, France

Contacts

  • Fixe : 03 83 42 12 09
  • Fax : 03 83 42 13 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai du diabète et de l'hypertension artérielle

    L’hypertension et le diabète sont deux maladies qui augmentent le risque d’accidents cardiovasculaires. Lorsqu’elles sont associées, le risque augmente de façon synergique et il faut les traiter l’une et l’autre.

    Lire la suite
  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale