Maison médicale des SITTELLES
J’ai des vertiges - Maison médicale des SITTELLES - Docvadis

J’ai des vertiges

Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

À qui dois-je m'adresser ?

Vous devez consulter votre médecin traitant. Il procédera à un premier examen et, le plus souvent, il posera un diagnostic en vous posant des questions et en vous examinant.

Il vous prescrira éventuellement des examens complémentaires et au besoin vous orientera vers un spécialiste, ORL ou neurologue, selon les résultats du premier bilan.

Les vertiges : qu'est ce que c'est ?

Un vertige est une illusion de déplacement qui donne la sensation que l’environnement tourne autour de vous ou que vous tourner dans l’espace.

Les vertiges sont une cause fréquente de consultation.

Ils constituent un signal d’alerte qui indique le plus souvent un mauvais fonctionnement de l’oreille interne, organe qui participe, avec la vue et les mouvements corporels, à la perception du mouvement et des déplacements (vitesse, direction, etc.).

Ils sont classés selon leur durée : de quelques secondes à plusieurs jours.

Quelles sont les causes possibles ?

Les vertiges sont le plus souvent dus à un mauvais fonctionnement de l’oreille interne. Généralement bénins, ils peuvent avoir de nombreuses origines. Parmi les 150 types de vertige recensés, trois sont les plus fréquents :

  • Le vertige positionnel paroxystique bénin : c’est le plus fréquent. Il est provoqué par la présence, dans l’oreille interne, de petits cristaux (des otolithes). C’est un vertige intense et bref qui survient en tournant la tête, en se levant ou en se baissant.

Souvent très gênant pour le patient, le vertige peut être soulagé rapidement par des gestes faciles à exécuter par votre médecin. L'objectif de ces mouvements de la tête est de libérer les otolithes, particules libres flottantes.

  • La maladie de Ménière : sa cause est inconnue. Il pourrait s’agir d’une réaction à une infection, un traumatisme, une allergie ou une maladie auto-immune. Les vertiges surviennent par crises qui se répètent. Ils sont pluslongs, pouvant durer d’un quart d’heure à plusieurs heures ; ils peuvent s’accompagner d’un bourdonnement grave unilatéral, de nausées et de vomissements au plus fort de la crise. L’évolution se fait vers une surdité progressive et des vertiges chroniques.

  • La névrite vestibulaire : elle est due à une infection virale. Il s’agit d’un grand vertige unique qui dure plusieurs heures à plusieurs jours avec impossibilité de se tenir debout durant les premiers jours et vomissements.

D’autres causes, plus rares mais aussi plus graves, peuvent entraîner des vertiges :

  • traumatisme crânien,

  • accident vasculaire cérébral (AVC),

  • tumeur (schwannome ou neurinome de l’acoustique).

Enfin, les vertiges chez les personnes âgées sont très fréquents. Leur origine peut être multiple, altération de l’état cardiovasculaire, état psychique, traitements médicamenteux, etc.

Souvent très gênant pour le patient, le vertige peut être soulagé rapidement par des gestes faciles à exécuter par votre médecin. L'objectif de ces mouvements de la tête est de libérer les otolithes, particules libres flottantes.

Quels examens peuvent être réalisés ?

Le médecin vous questionnera de manière approfondie afin de déterminer précisément la durée des vertiges, les circonstances de survenue (position particulière, moment, lieu, etc.), la présence d’autres symptômes (acouphènes, maux de tête, etc.), la fréquence des crises.

Il procèdera à un examen clinique et à un examen otoscopique (des oreilles).

S’il conclut à un vertige positionnel paroxystique bénin, aucun examen complémentaire n’est nécessaire.

En cas de suspicion de maladie de Ménière, le médecin vous adressera, pour confirmation du diagnostic, à un ORL qui pratiquera au cours de la crise des examens spécifiques, dont un bilan audiométrique.

Des examens complémentaires peuvent être proposés, comme l’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou le scanner.

Quel sont les traitementspossibles ?

  • Le vertige positionnel paroxystique bénin est traité par une manœuvre thérapeutique. Elle consiste en des mouvements simples pratiqués sur la table d’examen, qui permettent la sortie des otolithes de l’oreille interne.

  • La maladie de Ménière est traitée par un médicament (le chlorhydrate de bétahistine) associé à un régime sans sel et une bonne hygiène de vie.

  • La névrite vestibulaire disparaît spontanément, par un phénomène naturel de compensation dans l’oreille interne. Un traitement médicamenteux est donné durant les deux premiers jours pour diminuer les symptômes et l’anxiété. Une rééducation dite « vestibulaire » peut améliorer la qualité de la récupération.

En cas de vertiges, consultez votre médecin traitant. La cause est probablement bénigne, mais le médecin peut décider de faire pratiquer des examens complémentaires afin d’écarter une cause plus grave et décider d’un traitement adapté.

SCM des SITTELLES

2bis Rue Théophile FENAL ,
54540 BADONVILLER, France

Contacts

  • Fixe : 03 83 42 12 09
  • Fax : 03 83 42 13 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai du diabète et de l'hypertension artérielle

    L’hypertension et le diabète sont deux maladies qui augmentent le risque d’accidents cardiovasculaires. Lorsqu’elles sont associées, le risque augmente de façon synergique et il faut les traiter l’une et l’autre.

    Lire la suite
  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale