Maison médicale des SITTELLES
A plus de 65 ans je souffre d’obésité, ce que je dois savoir - Maison médicale des SITTELLES - Docvadis

A plus de 65 ans je souffre d’obésité, ce que je dois savoir

Chez les personnes de plus de 65 ans, en plus de favoriser des maladies comme le diabète de type 2, l’hypertension ou encore des maladies cardiovasculaires et respiratoires, l’obésité contribue à la perte d’autonomie.

Quand parle-t-on d’obésité ? 

L’obésité est un excès de masse grasse ayant un effet néfaste pour la santé. Le surpoids est évalué grâce à l’indice de masse corporelle (IMC) qui prend en compte votre poids et votre taille. L’IMC est égal à votre poids en kilogramme divisé par le carré de votre taille. Entre 25 et 30 on parle de surpoids, entre 30 et 40 on parle d’obésité, au-delà de 40 on parle d’obésité massive.

On sait cependant que la répartition de la graisse est un élément aussi important que la quantité de graisse. Même si votre IMC est normal, un excès de graisse au niveau de votre ventre peut avoir de graves effets sur votre santé : diabète de type 2, hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires… Prenez un mètre de couturière et placez-le au niveau de votre nombril. Si votre tour de taille dépasse 88 cm pour une femme et 102 cm pour un homme, on parle d’obésité abdominale.

A plus de 65 ans, qu’est-ce que je risque ? 

Chez les séniors, comme chez les plus jeunes, l’obésité a de graves conséquences sur la santé. Les principales maladies liées à l’obésité sont :

-          le diabète de type 2

-          l’hypertension artérielle,

-          les maladies cardiovasculaires,

-          le syndrome d’apnée du sommeil,

-          l’arthrose dégénérative,

-          les maladies respiratoires. 

En avançant en âge, quel que soit votre poids, vous perdez de la masse musculaire et vous prenez de la masse grasse. Si vous êtes en surpoids, les conséquences de la perte de masse musculaire sont accrues et cela va progressivement réduire votre autonomie, chaque effort musculaire étant plus difficile. Votre capacité respiratoire  est diminuée et votre cœur se fatigue plus vite. Obésité et fonte musculaire vous exposent également à des chutes plus fréquentes et rend la tâche difficile à votre entourage.

Comment serai-je pris en charge ? 

Votre médecin adaptera votre prise en charge en fonction de votre état de santé, de votre degré d’autonomie, de vos capacités à pratiquer une activité physique et de vos habitudes alimentaires. La perte de poids excessive n’est pas conseillée chez les séniors. Elle favorise la fonte musculaire voire la dénutrition. De plus, après l’arrêt d’un régime trop sévère votre organisme est exposé à une reprise de poids supérieure à sa valeur initiale. 

Un régime alimentaire équilibré légèrement hypocalorique et des conseils pour apprendre à bien manger seront un point de départ. L’apport en protéines est souvent négligé par les séniors alors qu’il est indispensable. Si vous n’aimez pas beaucoup la viande, vous pouvez manger du poisson et des produits laitiers qui sont très faciles à consommer, même si vous avez des problèmes de mastication. Votre médecin vous proposera ensuite une activité physique, adaptée à vos capacités, à pratiquer régulièrement : marche, jardinage, ménage, bricolage, gym douce, aquagym… Cela vous permettra de perdre du poids et d’agir contre la fonte musculaire afin de retrouver une bonne qualité de vie.

Pratiquer une activité physique régulière, même modérée, vous permet de rester en forme et préserve votre santé. Demandez conseil à votre médecin si vous souhaitez être accompagné, il vous aidera à trouver ce qui sera le mieux adapté pour vous.

SCM des SITTELLES

2bis Rue Théophile FENAL ,
54540 BADONVILLER, France

Contacts

  • Fixe : 03 83 42 12 09
  • Fax : 03 83 42 13 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai du diabète et de l'hypertension artérielle

    L’hypertension et le diabète sont deux maladies qui augmentent le risque d’accidents cardiovasculaires. Lorsqu’elles sont associées, le risque augmente de façon synergique et il faut les traiter l’une et l’autre.

    Lire la suite
  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale