MAISON DE SANTE DE DAMVILLERS
Je fais appel aux services d’une maison départementale des personnes handicapées - MAISON DE SANTE DE DAMVILLERS - Docvadis

Je fais appel aux services d’une maison départementale des personnes handicapées

Une nouvelle loi, datée de 2005, énonce que toute personne handicapée « a droit à la compensation des conséquences de son handicap quels que soient l'origine et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie ». Les maisons départementales des personnes handicapées sont depuis 2005 les guichets uniques qui regroupent l'ensemble des structures d'orientation et d'aide aux personnes handicapées, qu'elles soient enfant ou adulte de moins de 60 ans, en activité ou non.

Que sont les Maisons départementales des personnes handicapées ?

Les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) sont des lieux d’accueil, d’information, d’accompagnement et d’évaluation pour les personnes handicapées et leurs familles. Elles sont mises en place dans chaque département par le conseil général en association avec les services de l’État, les organismes d’assurance maladie et d’allocations familiales et les associations représentantes des personnes handicapées.

 

Elles sont constituées :

  • d’équipes pluridisciplinaires composées de professionnels des domaines médicaux, paramédicaux, sociaux, de l’accueil scolaire, etc.,

  • de commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décident des suites à donner aux demandes,

  • d’un référent pour l’insertion professionnelle.

Quelles aides peut m’apporter une MDPH ?

La MDPH vous accueille et vous informe sur les aides à votre disposition.

Elle peut recevoir et gérer toutes vos demandes de droits et de prestations liés à votre handicap.

 

Pour les enfants :

  • Demande d’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et son complément.

  • Demande relative à un parcours de scolarisation ou de formation avec ou sans accompagnement par un établissement ou un service médico-social.

  • Demande de prestation de compensation du handicap (PCH) visant le financement d'aides spécifiques à la scolarisation (auxiliaire de vie scolaire, achat de matériel).

 

Pour les adultes :

  • Demande de cartes d'invalidité, de priorité ou de carte européenne de stationnement.

  • Demande d’allocation aux adultes handicapés (AAH) et de complément de ressources.

  • Demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

  • Demande d’orientation vers un établissement ou un service médico-social pour adultes.

  • Demande de prestation de compensation du handicap (PCH).

Elle met également à votre disposition un numéro téléphonique pour les appels d’urgence et une équipe de veille pour les soins infirmiers.

 

Quelle est la démarche à entreprendre ?

Vous devez utiliser un formulaire de demande auprès de la MDPH.

Cliquez ici pour obtenir le formulaire de demande

 

Ce formulaire (cerfa 13788 01) est également disponible dans les MDPH ou sur internet. Chaque formulaire doit être accompagné d'un certificat médical.

Cliquez ici pour obtenir le formulaire du certificat médical

 

Adressez-vous ensuite à la MDPH de votre lieu de résidence.

 

Que sont les prestations de compensation du handicap ?

Les prestations de compensation du handicap (PCH) sont des aides adaptées à votre projet de vie qui viennent en complément de celles dont vous disposez déjà.

Elles sont listées sur un plan de compensation et destinées à financer notamment :

  • des aides humaines,

  • des aides techniques,

  • des aménagements de logement,

  • des aménagements de véhicule,

  • une aide animalière.

Puis-je en bénéficier ?

Vous pouvez bénéficier de la prestation de compensation du handicap si votre handicap génère de façon définitive ou pour une durée d'au moins un an des difficultés pour réaliser des activités dites essentielles : mobilité, entretien personnel, communication, capacité à se repérer dans l’environnement et à protéger ses intérêts.

 

Les enfants peuvent en bénéficier. Les financements ne sont pas attribués aux personnes qui remplissent les critères après l’âge de 60 ans mais ils peuvent l’être pour des personnes de plus de 60 ans qui avaient un handicap avant leur 60 ans. Ils sont minorés pour les personnes dont les ressources dépassent un certain plafond.

Comment sont attribués les PCH ?

Vos besoins de compensation seront établis en fonction de votre perte d’autonomie et de votre projet de vie. L’équipe de la MDPH vous aidera àexprimer votre projet de vie et élaborera votre plan personnalisé de compensation du handicap qui indiquera notamment vos besoins en prestations de compensation.

La MDPH transmettra ce plan à la CDAPH. Sa décision d’attribution d’aides vous sera ensuite notifiée ainsi qu’aux organismes concernés : caisse primaire d'assurance maladie, caisse d'allocations familiales, etc.

L’équipe de la MDPH sera ensuite chargée de suivre la mise en œuvre des décisions de ce plan.

 

La loi de 2005 stipule que constitue un handicap toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant.

Maison de Santé

1 Rue de l'Abbé Mandre ,
55150 DAMVILLERS, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant est autiste, je m'informe sur sa scolarisation.

    La scolarisation des enfants autistes est très souvent conseillée, car toujours bénéfique pour l'évolution des troubles liés à l'autisme. Cependant, la forme que prendra cette scolarisation sera très différente selon la sévérité du handicap de votre enfant.

    Lire la suite
  • Mon enfant fait pipi au lit. Que puis-je faire ?

    Flash Santé : un message, une vidéo.Un enfant qui se remet à faire pipi au lit la nuit vit peut être un bouleversement dans sa vie affective. Il faudrait en parler avec votre médecin traitant puis consulter ensuite un spécialiste si c’est nécessaire.

    Lire la suite
  • Est-ce que je peux guérir de l’hépatite C ?

    Le virus de l’hépatite C est responsable d’une infection grave qui touche le foie et peut causer des dommages importants. C’est une des rares maladies virales que la médecine peut aujourd’hui guérir grâce à des médicaments efficaces.

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite
  • Me préparer à la chirurgie de l’obésité : qui devrais-je voir ?

    Après en avoir parlé à votre médecin ainsi qu’à un spécialiste de l’obésité, vous avez décidé d’avoir recours à une chirurgie de l’obésité afin de perdre durablement du poids et de contrôler les maladies associées à votre surpoids. Il vous faut maintenant vous préparer au mieux pour cette intervention chirurgicale dont le succès est directement lié à votre implication dans la prise en charge, avant et après l’opération.

    Lire la suite

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale