Site du Docteur Madeleine Gregoire

Dermatologie - Vénérologie
Carte Vitale Acceptée

La dépendance affective

Les humains sont des créatures sociales. Nous aimons faire plaisir et partager des choses avec les autres. Mais le besoin d'approbation peut-il être nocif ? Oui, et c’est même l’une des principales causes de la dépendance émotionnelle. Avez-vous besoin de faire plaisir à tout le monde, ou seulement aux êtres chers ? Qui sont les personnes importantes dans votre vie ? Doivent-ils approuver absolument tout ce que vous faites ?

Nous vous invitons à vous poser ces questions puis à essayer d'y répondre. Une chose est en effet de savoir ce que vous souhaitez faire et ce que vous voulez voir vos proches approuver. Et c’en est toute une autre que d’avoir systématiquement l’impression qu’un projet ne vaut pas la peine d’être réalisé juste parce que tout le monde pourrait ne pas être d’accord. C’est une différence subtile mais importante.

Bien trop souvent nous pensons sincèrement aimer quelqu’un ou être amoureux de cette personne alors qu’en réalité nous ne sommes qu’en quête d’approbation.

La dépendance affective : qu’est-ce que c’est ?

Les personnes souffrant de dépendance affective ont besoin de l'affection, de l'attention et de l'approbation des autres à un degré malsain. Elles ont une peur irrationnelle de la solitude et de l'abandon, ce qui les rend plus soumis dans leurs relations interpersonnelles. Elles ont également un fort désir d’exclusivité, tenant par exemple des propos du genre “la vie ne vaut pas la peine d’être vécu sans toi”. En cas de rupture il sera quasi impossible pour ces personnes de soigner leur coeur brise. Une personne souffrant de dépendance affective n’hésitera pas à tout tenter pour ne pas permettre à l’être aimé de s’éloigner. Quitte à verser dans l’obsession la fin justifiera toujours les moyens

Un sujet souffrant de dépendance affective présente ainsi un schéma persistant de besoins émotionnels qu’il ne peut satisfaire. Il essaie alors de les satisfaire en établissant des liens inappropriés avec les autres. En d'autres termes, il développe des relations parasitaires et asymétriques.

Et ce n’est pas tout. Il aspirent à la protection et à l'affection avec une telle intensité qu'il se perd complètement dans la relation, dans le désir de la maintenir, quelle que soit la qualité de cette relation. Finissant ainsi par établir des liens intenses et instables. Bien sûr, nous voulons tous être aimés, mais de là à faire tout et n’importe quoi pour y arriver…

Quelle influence sur la santé mentale ?

Le problème de la dépendance affective est que si la personne ne reçoit pas l'attention et l'affection disproportionnées dont elle a besoin, elle commence à douter irrationnellement de sa valeur et de ce que les autres apprécient. Ceci finit par influencer de façon négative ses émotions ainsi que l’estime qu’il a de lui-même.

Elle commence à se sentir rejetée, exclue, abandonnée. La tristesse qui en résulte est excessivement intense, peut finir par conduire à un cercle vicieux de vide émotionnel, d’insatisfaction chronique et, en fin de compte, de dépression.

Nonobstant tout ceci, la peur d'être seul poussent ces individus à tout faire pour éviter la solitude. Une situation qui ne fait qu’augmenter les symptômes anxieux. Dès lors que l’idée de se retrouver seul leur traverse l’esprit, ils deviennent extrêmement nerveux et n’hésitent pas à se jeter dans des relations toxiques ou à tout essayer pour faire revenir leur conjoint : implorer son ex conjoint, le menacer de se faire du mal ou de lui faire du mal, etc. Comment faire revenir son ex devient une obsession à laquelle une réponse doit être apportée

Mais il n’y a pas que les relations amoureuses. On peut en effet être émotionnellement dépendant de sa famille ou même de son milieu social.

Comment en détecter la présence

Si n’importe laquelle de vos relations semblent correspondre au modèle décrit ci-dessous, vous devriez peut-être en évaluer à nouveau le réel intérêt :

  1. vous êtes souvent jaloux de voir votre partenaire passer du temps avec d’autres personnes
  2. la relation vous force, vous ou votre partenaire, à vous retirer des relations et des passe-temps qui étaient autrefois importants
  3. vous souhaitez avoir l’exclusivité chez votre partenaire. Vous ne faites pas confiance aux autres femmes / hommes qui l’entourent. Vous craignez que votre partenaire ne vous soit volé.
  4. vous avez changé la quasi-totalité de vos centres d’intérêt favoris pour faire plaisir à votre partenaire.
  5. lorsque votre partenaire n'est pas avec vous, vous vous sentez vide, seul…
  6. vous avez tout le temps besoin que ce dernier vous dise qu’il vous aime
  7. vous aimez avoir un certain contrôle sur votre partenaire. Dans la mesure où il ne fait pas ce que vous voulez, vous vous sentez affolé.
  8. l’opinion et l’approbation de votre partenaire sont toujours plus importants que tout
  9. votre partenaire doit répondre à des attentes spécifiques. Sinon, vous ne vous sentez pas aimé ou en sécurité.
  10. quand vous attendez un appel de votre partenaire qui ne vient pas, vous ressentez de l'anxiété. Vous craignez qu'ils ne vous aiment déjà plus

Cette liste est bien entendu non exhaustive mais il s’agit là d’autant d’éléments qui devraient vous mettre la puce à l’oreille.

Combattre la dépendance affective

La dépendance affective est loin d’être une fatalité. En s’y prenant comme il faut il est possible de s’en débarrasser. Déjà, commencez par identifier votre peur. La plupart du temps, les sentiments de besoin ou de dépendance sont enracinés dans la peur. Pensez à ce que vous ressentiriez si la personne dont vous dépendiez partait. Le but de la manœuvre est de déterminer avec précision ce qui vous effraie en particulier à propos de ce scénario.

Ensuite prenez du temps pour vous. Apprenez à passer du temps avec vous-même. En général la faible estime de soi est l’un des principaux éléments conduisant à la dépendance affective.

Renforcez votre sens de l'identité. Pensez à qui vous êtes vraiment lorsque vous n'essayez pas de plaire à quelqu'un d'autre. Identifiez vos valeurs fondamentales, ce que vous souhaitez réaliser et vos idiosyncrasies. Travaillez pour créer un sentiment de soi qui ne dépend pas de la validation externe.

Conclusion

La dépendance émotionnelle est une situation complexe. Généralement, elle n'obéit à aucune règle, et le fait de la créer ou de la maintenir sont deux choses différentes. Dans bien des cas, ce n’est même pas une réalité consciente. Au contraire, la personne dépendante sur le plan émotif pense que les problèmes dérivés de sa dépendance ont une origine différente et souvent indépendante de lui.

Mais il est toutefois possible de s’en défaire pour peu que l’on prenne conscience de sa situation et que l’on prenne les mesures adéquates.

À la une

Cabinet du dr Madeleine Gregoire

42 Rue Gambetta,
42700 Firminy, France

Contacts

  • secrétariat : 0477613808

Honoraires

45 euros par consultation dans mon cabinet médical

En savoir plus

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale