Docteur Ludovic Cardon-Fréville

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mon enfant a les pieds plats : que faut il faire ? - Docteur Ludovic Cardon-Fréville - Docvadis

Mon enfant a les pieds plats : que faut il faire ?

Le pied plat est une anomalie banale qui touche de nombreux enfants avant 6 ans. Cette situation évolue la plupart du temps vers une normalisation spontanée au cours de la croissance de l’enfant. Cependant, chez certaines personnes, le pied reste plat à l’âge adulte.

Qu’est-ce qu’un pied plat ?

Le pied plat se traduit par unaffaissement de la voûte plantaire : la surface d'appui du pied avec le sol est augmentée.

Le pied plat se traduit par un affaissement de la voute plantaire. Cette anomalie est banale chez les enfants de moins de 6 ans.Le pied plat se traduit par un affaissement de la voute plantaire. Cette anomalie est banale chez les enfants de moins de 6 ans.

Quelle est la cause ?

Cette anomalie est généralement familiale. Exceptionnellement, un pied plat peut relever d’une cause anatomique, comme une malformation osseuse de l’arrière-pied.


Le pied plat est lié à une hypotonie musculaire physiologique au cours des premières années de la vie. Cette « faiblesse » musculaire provoque un affaissement de la voûte plantaire, souvent associé à un valgus de l’arrière-pied (le talon s’oriente vers l’extérieur). Ce valgus entraîne l’ensemble de la voûte plantaire vers le bas et l’étalement de l’empreinte plantaire.

Que faut-il faire ?

Jusqu’à 5-6 ans, il ne faut pas s’inquiéter. Au-delà de 6 ans, si la cambrure du pied ne s’est pas formée, une consultation médicale permettra de juger ou non de la nécessité du port d’une semelle orthopédique. A cette occasion, un examen général sera effectué à la recherche d’un trouble de la statique des membres inférieurs (anomalie de l’axe des jambes) et de la colonne vertébrale (exemple : scoliose).


Dans certains cas, on peut proposer une rééducation musculaire qui visera à renforcer la musculature du pied et de la cheville.

La plupart des pieds plats de la première enfance s’améliorent spontanément. Quelques-uns d’entre eux restent plats à l’âge adulte et nécessiteront des soins adaptés. La chirurgie reste exceptionnellement justifiée.

Centre Médical Louis Maurel

2 Rue Louis Maurel,
13006 Marseille, France

Contacts

  • Fixe : 04 91 37 02 69
  • Fax : 04 91 04 68 31
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • Diabétique, je réduis mes risques cardiovasculaires : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut provoquer de l’athérosclérose, et petit à petit vos artères se bouchent. Cela peut entrainer des problèmes au cœur, au cerveau et aux jambes. La prévention des atteintes cardiovasculaires est fondamentale. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Diabétique, je prends soins de mes yeux : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut abimer vos yeux. La prévention des risques de complications oculaires est fondamentale. Consulter un ophtalmologiste une fois par an est indispensable. Pour éviter de perdre la vue, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale