Docteur Ludovic Cardon-Fréville

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Ma famille est-elle aussi à risque d'embolie pulmonaire ? - Docteur Ludovic Cardon-Fréville - Docvadis

Ma famille est-elle aussi à risque d'embolie pulmonaire ?

La famille d’une personne atteinte de phlébite et/ou d’embolie pulmonaire peut être à risque de phlébite ou d’embolie.

J'ai eu une phlébite et/ou une embolie pulmonaire. Ma familleprésente-t-elle un risque de faire la même maladie ?

Les anomalies de la coagulation transmises génétiquement qui favorisent les phlébites et/ou embolies pulmonaires sont très rares.

Certains membres de votre famille peuvent présenter des similitudes de «terrain», favorisant la survenue d'une embolie, notamment si vous avez eu :

  • Une embolie ou une phlébite avant l'âge de 40 ans.

  • Une embolie sans cause évidente ou seulement à l'occasion d'un long voyage ou de la prise de la pilule contraceptive.

  • Plusieurs embolies successives.

  • Une phlébite dans un endroit inhabituel du corps, cerveau ou tube digestif par exemple.

Toutefois, même dans ces cas, on ne retrouve une anomalie de la coagulation que dans moins de 30 % des cas.

Quels sont les membres de ma famille concernés?

Le risque est plus important pour vos parents au premier degré, c'est-à-dire père, mère, frères et soeurs, enfants.

Les anomalies héréditaires qui augmentent le risque de phlébite ou de maladies pulmonaires sont très rares. Une recherche de ces facteurs dans la famille ne sera effectuée que dans certains cas et dans des centres spécialisés.

Centre Médical Louis Maurel

2 Rue Louis Maurel,
13006 Marseille, France

Contacts

  • Fixe : 04 91 37 02 69
  • Fax : 04 91 04 68 31
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal

    L’alimentation joue un rôle dans l’apparition du cancer colorectal. La consommation d’alcool augmente le risque d’avoir un cancer colorectal, tout comme une alimentation excessive en viandes rouges ou trop riche en charcuteries. A l’inverse, la consommation de fibres alimentaires et l’activité physique régulière, diminuent ce risque.

    Lire la suite
  • Mon enfant consomme de l'alcool : comment puis-je l'aider ?

    La consommation d’alcool des adolescents se déroule généralement dans un cadre festif et de manière ponctuelle, et est associée à un phénomène de groupe et un effet d’entraînement. Les conséquences de cette alcoolisation peuvent être dramatiques.

    Lire la suite
  • J’évite la tendinite d’Achille : les bons conseils

    Le surmenage physique, comme la pratique d’activités sportives intensives (course à pied, danse, etc.), peut vous provoquer une tendinopathie d’Achille. Elle correspond le plus souvent à des micro-déchirures et, plus rarement, à une inflammation du tendon d’Achille. Pour s’en prévenir, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je connais les modes de transmission du VIH et les moyens d'éviter sa transmission

    La prévention de la transmission du VIH (virus de l’immunodéficience humaine) entre adultes repose essentiellement sur l’utilisation de préservatifs et de seringues stériles à usage unique.

    Lire la suite
  • Je me protège du VIH : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment prévenir la transmission du VIH. Le virus est véhiculé par le sang, le sperme, les sécrétions génitales et le lait maternel. Pour s’en protéger, il est essentiel d’utiliser des préservatifs. Si vous êtes séropositive, il est important que votre grossesse soit suivie par une équipe médicale. Usager de drogues, utilisez des seringues stériles à usage unique.Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale