LE CANCER AU CHU DE ROUEN

Le cancer du pancréas

Les cancers du pancréas les plus fréquents correspondent aux adénocarcinomes pancréatiques. Ils doivent être distingués des autres types de tumeurs malignes du pancréas et en particulier des tumeurs endocrines. Elles sont beaucoup plus rares et il ne sera pas question ici.

le_cancer_du_pancr_as_cancer_pancreas_encyclopedie.pdf

CHU HOPITAUX DE ROUEN


Standard CHU, 1 Rue de Germont , 76031 ROUEN CEDEX, France

Contacts

Téléphone : 02 32 88 89 90

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Hépatite B : je comprends sa gravité, l'importance du dépistage et de la prévention.

    Qu’est-ce qu’une hépatite B ? L’hépatite B est une inflammation des cellules du foie causée par une infection. Le virus impliqué est appelé virus de l’hépatite B(VHB).

    Lire la suite
  • Le cancer primitif du foie ou carcinome hépatocellulaire

    Le carcinome hépatocellulaire (CHC), également appelé hépatocarcinome est le cancer primitif du foie le plus fréquent. Longtemps méconnu, il devient d’actualité du fait d’une augmentation de sa fréquence et du développement récent d’un nouveau traitement. Ce cancer se développe dans la majorité des cas sur une maladie du foie préexistante. Globalement toutes les maladies de foie (dues à l’alcool, aux infections à virus de l’hépatite B ou C, aux surcharges génétiques en fer, à l’obésité et/ou au diabète) peuvent favoriser l’émergence de ce cancer lorsqu’elles arrivent au stade de cirrhose.

    Lire la suite
  • Chirurgie d'une tumeur du rectum

    Les cellules qui constituent la muqueuse du gros intestin (côlon) se développent parfois anormalement, formant une masse que l’on appelle une tumeur. Souvent, ces tumeurs sont en forme de petite bosses, connues sous le nom de polypes, mais elle sont parfois plates et plus étendues, on parle alors de tumeurs villeuses. En langage médical, ces différentes tumeurs sont regroupées sous le terme de polyadénomes villeux.

    Lire la suite
  • Les formes héréditaires des cancers digestifs

    L’origine des cancers reste actuellement mal connue dans la majorité des cas. Leur apparition implique généralement différents facteurs qui peuvent être regroupés en facteurs génétiques et en facteurs dit d’ « environnement » tels que les habitudes alimentaires, la consommation d’alcool et de tabac, l’exercice physique, l’obésité, des agents infectieux … L’augmentation modérée du risque de cancer d’un type donné chez les apparentés au premier degré (c’est-à dire chez les parents, frères et soeurs et enfants) d’un individu atteint est une observation ancienne. Elle se vérifie pour de nombreux types de cancers, en particulier pour le cancer du gros intestin (côlon) et du rectum, le cancer de l’estomac et le cancer du pancréas. Elle s’explique vraisemblablement par le « partage » partiel de facteurs génétiques et d’environnement entre les individus atteints et leurs apparentés.

    Lire la suite
  • Echo-endoscopie

    L’échoendoscopie est une exploration qui combine une approche échographique et une approche endoscopique

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale