Le site du Docteur Léandre BAYONNE

Psychiatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je découvre la méditation : ce que je dois savoir - Le site du Docteur Léandre BAYONNE - Docvadis

Je découvre la méditation : ce que je dois savoir

S’il vous arrive de perdre le contrôle de vos pensées et que cela vous plonge dans un état de stress difficile à dépasser, la méditation en pleine conscience est faite pour vous. Pouvant être pratiquée partout, cette forme particulière de méditation vous aide à apprivoiser et maîtriser les sollicitations physiques et mentales auxquelles vous êtes confronté afin de surmonter votre stress et votre anxiété.

Qu’est-ce que la méditation en pleine conscience ? 

La méditation en pleine conscience est une pratique dérivée du bouddhisme. Elle est différente des autres formes de méditation car elle ne concentre pas l’attention sur un seul objet mais sur toutes les sollicitations qui nous entoure : pensées, sensations physiques, sons, etc. Elle a pour but de vous apprendre à accepter vos émotions et vos pensées, qu’elles soient positives ou négatives, sans les réprimer et sans qu’elles vous submergent. 

On parle de « pleine conscience » car les exercices vous permettent de ressentir pleinement vos émotions, vos sensations corporelles, votre respiration, les sons et votre vision, sans jugement et sans restriction. La méditation en pleine conscience vous apprend l’autorégulation de votre attention afin de développer un état d’éveil constant, vous offrant ainsi l’occasion de vivre pleinement le moment présent. 

Que peut m’apporter la méditation en pleine conscience ? 

L’objectif des exercices de méditation en pleine conscience est d’apprendre à vous détacher de vos pensées afin de réduire votre anxiété et votre stress au quotidien. Ils vous aident à accueillir les sensations, qu’elles soient positives, négatives ou neutres, à les comprendre et à les évacuer. Ces exercices vous aident à lutter contre la distraction de la pensée et l’évitement des sensations physiques douloureuses et des émotions, états d’esprit caractéristiques des troubles anxieux. 

Les exercices de méditation en pleine conscience vous donneront les clés pour repérer les moments où vos pensées et vos émotions sont sur le point de vous envahir afin que vous puissiez les évacuer pour retrouver votre calme. 

Où et quand puis-je pratiquer la méditation en pleine conscience ? 

Vous pouvez pratiquer la méditation où vous voulez. Vous n’êtes pas obligé d’être dans un endroit silencieux, il vous suffit de vous sentir à l’aise. Choisissez ensuite un moment de la journée où vous êtes disponible pour effectuer vos exercices. Cela peut être le matin avant de commencer la journée, ou le soir pour un retour au calme avant de vous coucher. Vous pouvez également utiliser la méditation sur le moment pour vous apaiser lorsque vous êtes confronté à une situation anxiogène. 

De nombreux programmes de méditation en pleine conscience, présentés dans des livres, des vidéos et des applications, vous permettent de découvrir les bases de cette pratique. Vous pouvez également assister à des séances collectives si vous souhaitez suivre un programme complet. 

Comment se déroule un programme de méditation ?

Un programme compte généralement une dizaine de séances permettant d’apprendre les bases de la méditation en pleine conscience ou d’approfondir sa pratique. 

Si vous débutez, le but de la première partie de votre programme sera de focaliser votre attention sur votre corps, votre respiration et vos pensées. En suivant le cheminement de vos pensées, vous allez prendre progressivement conscience de la déambulation de votre esprit. Dans un second temps, des métaphores, des contes et des poèmes associés à des exercices de respiration vous aideront à prendre du recul par rapport aux sollicitations internes et externes que vous recevez afin de les reconnaître et de les accepter, sans qu’elles ne deviennent une source d’anxiété.  

Au fur et à mesure de la pratique, vous serez capable d’atteindre un état de pleine conscience dans votre vie quotidienne, c'est-à-dire en étant prêt à accueillir chaque émotion, pensée ou situation qui se présente à vous sans que cela ne vous submerge.

Plusieurs études scientifiques ont montré les effets bénéfiques de cette forme de méditation sur la santé, notamment sur les troubles du sommeil et la dépression. 

Cabinet médical de psychiatrie et de neurologie du Docteur Bayonne

24 Rue du Général Leclerc ,
33640 CASTRES GIRONDE, France

Contacts

  • Fixe : 05 56 67 56 59
  • Fax : 09 70 62 52 01
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je consomme des amphétamines : que devrais-je savoir ?

    Les amphétamines appelées aussi speed, amphèt, cristal, ice, yaba ou encore meth sont des produits de synthèse vendus sous forme de poudre, de capsules ou de comprimés. Leur consommation induit des risques et peut conduire à une dépendance.

    Lire la suite
  • Je suis anorexique : comment serai-je soigné ?

    La majorité des personnes qui souffrent d’anorexie mentale et qui suivent une thérapie guérissent définitivement. La guérison nécessite de traiter les aspects physiques et nutritionnels de la maladie ainsi que ses aspects psychologiques.

    Lire la suite
  • J'ai une névralgie cervicobrachiale : que dois je savoir ?

    La névralgie cervicobrachiale (NCB) est une douleur liée à l’irritation d’une terminaison nerveuse issue de la colonne vertébrale au niveau du cou. Elle est le plus souvent liée à un problème de disque intervertébral ou d’arthrose cervicale. Son traitement est médical ou plus rarement chirurgical.

    Lire la suite
  • La réalité virtuelle pour traiter mes phobies, que dois-je savoir ?

    La réalité virtuelle est une nouvelle technique utilisée pour traiter les phobies. Grâce à elle votre thérapeute peut créer virtuellement un environnement anxiogène lors d’exercices pratiques afin de vous aider à contrôler au mieux vos phobies, dans le but de vous en débarrasser.

    Lire la suite
  • Migraine, je n’abuse pas des médicaments : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment ne pas abuser de médicaments en cas de migraine. Les céphalées par abus de leur consommation sont une complication très handicapante. Pour éviter leur apparition, il est primordial de bien suivre le traitement des crises, tel qu’il a été prescrit par votre médecin, et de le prévenir si les crises deviennent trop fréquentes. La tenue d’un agenda personnel de votre migraine est, dans ce but, indispensable. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale