Le site du Docteur LAURENT PORTIER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je réduis mon aérophagie : les bons conseils - Le site du Docteur LAURENT PORTIER - Docvadis

Je réduis mon aérophagie : les bons conseils

L’aérophagie est due au fait d’avaler trop d’air par la bouche en mangeant. Elle peut avoir pour conséquences des ballonnements (ou météorisme) au niveau de l’estomac que l’on appelle encore aérogastrie. Généralement, l’aérophagie est liée à une consommation importante de sucettes, chewing-gums, tabac... Certaines règles pratiques permettent de réduire ce phénomène. Voici quelques conseils simples à respecter.

10 bons conseils pour réduire mon aérophagie

Représentation schématique vous permettant de comprendre origine et évolutions possibles du cancer du péritoine. Je prends mes repas assis et au calme.
Représentation schématique vous permettant de comprendre origine et évolutions possibles du cancer du péritoine. Je mange à heure régulière, sans sauter de repas.
Représentation schématique vous permettant de comprendre origine et évolutions possibles du cancer du péritoine. J’évite de parler en mangeant. Je prends le temps de discuter entre les plats.
Représentation schématique vous permettant de comprendre origine et évolutions possibles du cancer du péritoine. Je prends soin de bien mastiquer mes aliments.
Représentation schématique vous permettant de comprendre origine et évolutions possibles du cancer du péritoine. Je réduis le volume des deux repas principaux en prenant un encas dans la matinée ou dans l’après-midi.
Représentation schématique vous permettant de comprendre origine et évolutions possibles du cancer du péritoine. Dans tous les cas, je fais une pause de quelques minutes entre les plats.
Représentation schématique vous permettant de comprendre origine et évolutions possibles du cancer du péritoine. J’évite les plats trop chauds ou trop froids.
J’évite les boissons gazeuses, l’alcool et le café. Je privilégie les eaux plates et je bois en dehors des repas.
J’évite les sucettes et les chewing-gums.
Je me fais aider pour arrêter de fumer.

 

POLE DE SANTE D'AIGLEMONT

9 RUE MARCEL DORIGNY , 08090 AIGLEMONT, France

Contacts

Téléphone : 03 24 37 83 14

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je choisis mieux mes aliments pour lutter contre mon excès de cholestérol

    Apprenez à consommer peu d'aliments augmentant le mauvais cholestérol et favorisez les aliments qui augmentent le bon cholestérol. Limitez fromages, produits laitiers au lait entier, beurre, crème fraîche, viande rouge, abats, œufs, charcuterie et viennoiseries. Privilégiez légumes, fruits et céréales complètes (les fibres qu'ils contiennet favorisent la digestion et l'élimination des graisses), ainsi que les poissons gras.

    Lire la suite
  • Je revois mes principes alimentaires, pour éviter les erreurs diététiques

    Notre comportement alimentaire est truffé d’idées reçues et d’a priori qui peuvent nous conduire à de grandes erreurs en matière diététique.

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Comment puis-je éviter la diarrhée du voyageur ?

    La diarrhée du voyageur, ou « turista », est une affection très fréquente lorsqu’on se rend dans un pays aux conditions d’hygiène insuffisantes. Elle est le plus souvent infectieuse, transmise par l’alimentation. Quelques précautions permettent de l’éviter pour passer un séjour serein.

    Lire la suite
  • Comment m'alimenter après une chirurgie de l'obésité ?

    La chirurgie de l’obésité (anneau, sleeve, ou bypass) modifie votre estomac et donc votre tolérance à l’alimentation. Après une chirurgie, la première étape est de savoir s’alimenter et de s’habituer à ce « nouveau tube digestif ». Ensuite, sur le long terme, bien s’alimenter permet de favoriser la perte de poids et de ne pas en reprendre.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale