Le site du Docteur Laurent GIROD

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Arthrose du genou : je surveille mon poids - Le site du Docteur Laurent GIROD - Docvadis

Arthrose du genou : je surveille mon poids

L’arthrose du genou est fréquente. Des changements dans l’hygiène de vie peuvent diminuer la douleur et la gêne articulaire.

Pourquoi ai-je de l'arthrose au(x) genou(x)?

Le genou est l'articulation qui assure la jonction entre l'os du fémur dans la cuisse et le tibia dans le mollet.

Pour fonctionner correctement, l'articulation doit être parfaitement positionnée dans l'axe de ces deux os. Dans le cas contraire, des pressions peuvent s'exercer sur le cartilage et provoquer son usure progressive conduisant à l'arthrose. Lorsqu'elle se situe au niveau du genou, on parle de gonarthrose.

Cette articulation étant très sollicitée, il est normal qu'elle soit fréquemment touchée par l'arthrose. En effet, on estime qu'au moins 15 % de la population en France en souffre.

Dans quelle mesure mon poids peut-il jouer un rôle ?

Le surpoids est un facteur de risque reconnu d'arthrose du genou, car c'est sur cette articulation que repose tout votre poids.

Un poids excessif augmente la charge sur ces articulations, ce qui provoque des pressions importantes favorisant l'apparition d'arthrose.
Votre poids est un élément essentiel de votre santé. Il doit être surveillé régulièrement, en tenant compte de votre taille.
Grâce à l'IMC, Indice de Masse Corporelle, on évalue le poids idéal d'une personne en fonction de sa taille et de son poids. L'indice de masse corporelle est valable pour un adulte, homme ou femme (18 à 65 ans).
Parlez-en avec votre médecin. Si vous êtes en surpoids ou obèse (calcul de votre IMC), vous risquez de développer des maladies cardiovasculaires ou un diabète, et vos articulations risquent également de souffrir.

Si je perds du poids, mon arthrose du genou peut-elle s'améliorer ?

Si vous êtes en surpoids ou obèse (calcul de votre IMC), vous devez perdre du poids en suivant des règles de diététique simples et en reprenant une activité physique.
Ne vous fixez pas d'objectifs irréalistes. L'aide d'un diététicien ou d'un nutritionniste peut améliorer votre comportement avec la nourriture.
Une perte de poids, même modérée de 5 à 10%, sera positive sur votre santé.
Perdre quelques kilos peut alors vous aider à améliorer les symptômes de l'arthrose du genou. Il est donc important de corriger un excès de poids pour améliorer, voire prévenir, une arthrose du genou.

Si mes genoux me font mal, faut-il que j'arrête le sport ?

Non. L'exercice est essentiel et vous aidera à assouplir votre articulation et même à soulager vos douleurs.

Vous pouvez, par exemple, pratiquer la marche, la natation, l'aquagym, la bicyclette ou le vélo d'appartement.

L'essentiel est de bien doser vos efforts et de choisir une activité adaptée, sans forcer.

Il est important de ménager votre articulation. Evitez, par exemple, de soulever certaines charges lourdes.

Perdre quelques kilos si vous êtes en surpoids, pratiquer une activité physique régulière à un rythme adapté sont des mesures simples qui permettent d'améliorer facilement l'arthrose du genou.

Cabinet de Médecine Générale

10 rue de la Brème ,
3ème étage,
67000 Strasbourg - Robertsau, France

Contacts

  • Fixe : 03 88 31 06 52
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je comprends le lien entre hypertension artérielle et insuffisance rénale

    Les maladies du rein peuvent entraîner une hypertension artérielle et, inversement, l’hypertension artérielle augmente les risques de maladie rénale.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur l’impact au quotidien de mon psoriasis

    La maladie psoriasique affecte tous les domaines de l’existence : la vie relationnelle, familiale, sexuelle, sociale et professionnelle. La prise en compte de l’impact du psoriasis sur la qualité de vie, est un élément fondamental dans la prise en charge des patients.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite
  • Enceinte, puis-je prendre n’importe quel médicament ?

    Pendant la grossesse la prise de certains médicaments peut être dangereuse pour l’enfant à naître. C’est pourquoi si vous êtes enceinte ou projetez de l’être, vous ne devez prendre aucun médicament sans l’avis d’un professionnel de santé. Pour renforcer l’information auprès des femmes et la rendre plus visible, un pictogramme « Femmes enceintes » est désormais apposé sur les boîtes de médicaments concernés par cette mesure. Voici quelques conseils pour bénéficier au mieux de cette nouvelle réglementation.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale