Le site du Docteur Laurent GIROD

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je sais comment mes dons peuvent aider la recherche sur le cancer - Le site du Docteur Laurent GIROD - Docvadis

Je sais comment mes dons peuvent aider la recherche sur le cancer

Chaque personne a sa représentation du cancer. Chacun est ou a été concerné, directement lui-même ou par l’un de ses proches. S’il n’a pas encore été concerné, il peut craindre de l’être un jour. C’est cette proximité de la maladie qui incite à soutenir la recherche, dans le but d’éradiquer un jour le cancer.

Comment guider mon choix pour soutenir la recherche ?

Votre don peut être fait à une association, à une fondation, à un service, à une unité de recherche ou bien lors de journées nationales ou mondiales.

Tous les dons reçus participent à un principal objectif : développer la recherche sur le cancer.

La plupart des organismes ou des associations sont en relation et reconnus par l’Institut national du cancer.

Qu’est-ce que l’Institut national du cancer (INCa) ?

Agence sanitaire et scientifique, l’INCa a pour mission de définir la politique française en terme de recherche sur le cancer, en orientant, en pilotant et en finançant des projets innovants et compétitifs, en collaboration avec les différentes associations et organismes.

L’action nationale de l’INCa est relayée en région par les cancéropôles qui regroupent l’ensemble des acteurs impliqués dans la recherche en cancérologie.

La création de l’Institut national du cancer (INCa) et de sept cancéropôles régionaux a permis de regrouper des équipes et des compétences scientifiques jusque-là dispersées pour concentrer des moyens beaucoup plus importants et mieux coordonner la recherche.

A quoi serviront mes dons ?

En priorité à la recherche vers 5 axes principaux :

  • L’épidémiologie, qui vise à étudier le nombre de personnes atteintes, l’évolution de la maladie et le rôle de certains facteurs tels que l’environnement, la nutrition, les produits néfastes pour l’organisme (tabac, alcool, produits chimiques).

  • La génétique, qui cherche à comprendre l’évolution de certaines tumeurs, l’altération de gènes, le rôle éventuel de l’hérédité.

  • La clinique, c’est-à-dire le développement de nouveaux types de traitement et de nouvelles molécules pour une meilleure prise en charge et un meilleur confort des malades.

  • La biologie, qui a pour objectif de rechercher des mécanismes biologiques cellulaires de résistance aux traitements ou permettant de prédire l’efficacité des traitements.

  • Les sciences humaines et sociales, qui étudient les aspects psychologiques et sociaux de la maladie cancéreuse : images et représentations des cancers, vécu de la maladie et des traitements, retentissement sur la famille et les proches, complications professionnelles et matérielles, etc...

Mes dons sont-ils utilisés uniquement pour la recherche ?

Les dons ne se limitent pas au financement de la recherche fondamentale.

Donner pour la recherche peut se traduire également par votre participation à des actions directes auprès de la population.

  • L’information : pour répondre aux questions que se posent les malades et leur entourage.

  • La prévention : parce que certains cancers pourraient être évités en limitant la consommation, l’utilisation de produits agressifs ou l’exposition à ces produits.

  • Le dépistage : pour augmenter les chances de guérison par un diagnostic plus précoce.

  • Les soins : pour donner à chaque malade toutes les chances de réussite par des traitements innovants et optimiser la coordination, l’accompagnement des patients, les équipements.

  • L’aide aux malades : le cancer pouvant entraîner un surcroît de difficultés matérielles et/ou financières, des secours peuvent être attribués pour faire face à des situations difficiles.

L’organisme (hôpital, association...) doit être en mesure de vous renseigner sur la destination de votre don.

La recherche sur le cancer est-elle financée uniquement par les dons ?

La recherche sur le cancer est financée, pour une grande part, par des fonds publics dans le cadre du Plan cancer national et par les dons des entreprises et des particuliers. La recherche coûte cher et nécessite la mobilisation de tous.

Faire un don à la recherche sur le cancer, c’est participer aux progrès dans l’information, le dépistage, la prévention et le développement de nouveaux traitements.

C’est soutenir les avancées très encourageantes comme :

  • la compréhension des processus cancéreux qui passent du niveau cellulaire et génétique au niveau moléculaire ;

  • l’apparition des premiers traitements ciblés sur des processus cancéreux biologiques.

C’est améliorer la prise en charge globale des patients victimes de cette maladie.

Cabinet de Médecine Générale

10 rue de la Brème ,
3ème étage, 67000 Strasbourg - Robertsau, France

Contacts

Téléphone : 03 88 31 06 52
Fax : 03 88 41 81 40

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai été victime d'un attentat : comment me faire aider ?

    Victime directe ou indirecte d’un attentat terroriste, vous vous posez de nombreuses questions concrètes : indemnisation des dommages physiques, démarches à effectuer, prise en charge des dommages matériels, préjudice psychologique...

    Lire la suite
  • Je me renseigne sur l'état de la recherche sur l'hypertension artérielle

    La Fondation de Recherche sur l’Hypertension Artérielle (FRHTA), fondée en 2006, a pour but de définir, de promouvoir et de financer des activités de recherche dans le domaine de l’hypertension artérielle et des maladies associées.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les IST avec enipse.fr

    Depuis sa création, de l’ENIPSE a participé à la diffusion de plus de 9 millions de documents de prévention, a créé 69 campagnes de prévention sur le VIH et les autres Infections Sexuellement Transmissibles et a organisé la promotion de la santé des populations fréquentant les établissements LGBT.

    Lire la suite
  • Je fais appel aux services d’une maison départementale des personnes handicapées

    Une nouvelle loi, datée de 2005, énonce que toute personne handicapée « a droit à la compensation des conséquences de son handicap quels que soient l'origine et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie ». Les maisons départementales des personnes handicapées sont depuis 2005 les guichets uniques qui regroupent l'ensemble des structures d'orientation et d'aide aux personnes handicapées, qu'elles soient enfant ou adulte de moins de 60 ans, en activité ou non.

    Lire la suite
  • Je m'intéresse au tourisme à vélo

    Notre équipe, s’appuyant sur sa longue expérience et sa connaissance des lieux, sélectionne pour votre plus grand plaisir des hôtels de charme qui vous rappelleront que vous êtes dans une région où « Bien-Etre » et « Bon Vivre » sont les maîtres mots !

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale