Le site du Professeur Laurent GALOIS

Chirurgie Orthopédique
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

arthroscopie de genou

 l'arthroscopie du genou permet le traitement de certaines lésions à l'intérieur de l'articulation comme les ménisques, les ligaments et certaines lésions du cartilage ou de la synoviale. Elle ne nécessite que 2 ou 3 petites ouvertures qui permettent le passage des instruments et de la caméra.  

Qu'est-ce qu'une arthroscopie du genou?

C'est un examen permettant de voir l'intérieur du genou à l'aide d'un arthroscope, afin de poser un diagnostic et traiter les lésions apparentes. L'arthroscope est relié à une caméra, elle même connectée à un écran de télévision.

 

Pourquoi une arthroscopie?

L'arthroscopie est utilisée pour traiter les anomalies des ménisques, du cartilage articulaire, des ligaments ou de la membrane synoviale. Certaines anomalies peuvent être corrigées durant l'arthroscopie.

 

Comment est-elle réalisée ?

Une arthroscopie se pratique dans une salle d'opération stérile.

 

Quel type d'anesthésie est prévu?

L'anesthésie qui vous sera proposée tiendra compte de votre état de santé. Différents types d'anesthésie peuvent être indiqués :

 

Anesthésie rachidienne

L'anesthésiste injectera dans le canal rachidien (au bas du dos) une substance qui enlèvera complètement la sensibilité des jambes pour quelques heures. Vous demeurerez ainsi éveillé durant votre chirurgie. La sensibilité et le mouvement de vos jambes réapparaîtront graduellement quelques heures après votre chirurgie.

 

Anesthésie générale

Si l'anesthésie générale est nécessaire, vous serez “endormi ” à la salle d'opération à l'aide de médicaments que l'anesthésiste injectera dans votre sang via un soluté. Vous vous réveillerez à la salle de réveil.

 

Anesthésie loco-régionale

Si ce type d'anesthésie est choisi, le médecin injectera autour des nerfs de la jambe un produit qui vise à insensibiliser la zone visée.

 

Quelles sont les complications potentielles?

 

Complications potentielles reliées à l’anesthésie

Elles seront expliquées lors de la consultation d'anesthésie pré-opératoire.

 

Complications potentielles en période postopératoire

L'infection de l'articulation du genou est très rare. Dans le cas où elle survient, elle nécessitera un traitement. Ce risque est réduit au maximum par une asepsie rigoureuse pendant et après l'intervention. Les infections à germes hospitaliers font l'objet d'une surveillance attentive par le comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN).

 

Si vous notez la présence d'un ou plusieurs de ces signes :

l frissons, température de plus de 38,5°C;

l douleur aiguë à la région opératoire, non soulagée par les analgésiques prescrits;

l rougeur, chaleur ou écoulement au niveau de la plaie

il faut appeler votre médecin et/ou votre chirurgien.

 

La phlébite est la formation d'un caillot dans une veine. Toute chirurgie du genou peut se compliquer par une phlébite. Une mobilisation précoce minimise les risques de phlébite et dans certains cas, une prévention médicamenteuse est nécessaire.

 

 

Quand faut-il ôter les fils de suture?

Les fils tombent d'eux-mêmes en 10-15 jours, s'ils sont résorbables. Sinon, il faut les ôter environ 14 jours après l'intervention auprès d’une infirmière libérale.

 

Combien de temps faut-il envisager avant la reprise du travail?

Ce temps est variable selon l'intervention. La reprise du travail peut prendre de quelques jours à quelques semaines. Des exercices à faire par vous-même à la maison seront expliqués par le kinésithérapeute.

Centre Chirurgical Emile Gallé


Chirurgie Orthopédique , 49 Rue Hermite, 54000 Nancy, France

Contacts

Téléphone : 0383857533

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale