Docteur Laurence SANTINI-GARCIA

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai de l'hypertension artérielle pulmonaire. EN COURS D'ACTUALISATION - Docteur Laurence SANTINI-GARCIA - Docvadis

J'ai de l'hypertension artérielle pulmonaire. EN COURS D'ACTUALISATION

L’hypertension artérielle pulmonaire correspond à une pression trop élevée au niveau des artères des poumons. Cela a des répercussions au niveau du cœur.

D'où vient mon hypertension artérielle pulmonaire ?

Le plus souvent, l'hypertension artérielle pulmonaire est la conséquence d'une insuffisance cardiaque.

Parfois, l'origine est pulmonaire : il y a une obstruction de l'artère pulmonaire à cause d'un caillot ou d'un épaississement de la paroi de l'artère.

Dans de très rares cas, la cause est inconnue. On parle d'hypertension artérielle idiopathique. Certaines maladies peuvent aussi se compliquer rarement d'hypertension artérielle pulmonaire (sclérodermie, infection par le VIH...).

Quels examens vais-je devoir faire ?

  • Vous allez passer une radiographie des poumons, un électrocardiogramme et une échographie cardiaque de dépistage.

  • En fonction des résultats des examens précédents, on vous fera peut-être un cathétérisme cardiaque pour confirmer le diagnostic.

Comment se passe un cathétérisme cardiaque ?

Cet examen peut nécessiter une courte hospitalisation.

Sous anesthésie générale, un tube équipé d'une sonde à son extrémité est introduit dans une veine, au niveau de l'aine, de la clavicule, du cou ou du bras.

L'objectif est de mesurer la pression au niveau des artères pulmonaires et de mesurer le débit cardiaque.

Comment vais-je être traité ?

Cela dépend de la cause.

Un anti-coagulant peut vous être donné pour rendre le sang plus fluide et empêcher la formation de caillots de sang.

Un vasodilatateur peut être donné pour «ouvrir» (dilater) les vaisseaux sanguins, en particulier les artères pulmonaires. Les principaux vasodilatateurs sont administrés par comprimés, aérosols ou injection continue sous-cutanée ou intraveineuse.

L'oxygénothérapie est conseillée aux personnes chez qui l'hypertension artérielle pulmonaire perturbe fortement l'oxygénation du sang.

Parfois, une opération chirurgicale est nécessaire.

Il est particulièrement important d'éviter tout effort physique intense.
Vous pouvez pratiquer certaines activités physiques : demandez conseil à votre médecin.

CENTRE MEDICAL

1 Chemin des Seignes,
11110 Coursan, France

Contacts

  • Fixe : 0468336787
  • Fax : 0468339125
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je dois consulter dans un centre anti-douleur

    Les centres anti-douleur sont des services spécialisés dans la prise en charge des douleurs difficiles à traiter.

    Lire la suite
  • Je me rapproche des aphasiques de France

    La Fédération Nationale des Aphasiques de France (FNAF), fondée en 1985, est une association qui rassemble des groupes d’aphasiques et des aphasiques isolés. Elle est gérée par les aphasiques eux-mêmes. Elle soutient les aphasiques dans leurs réadaptations familiales, sociales et professionnelles et dans leur rééducation du langage. Elle informe les personnes intéressées sur les possibilités et les centres de traitement spécialisés.

    Lire la suite
  • Séropositif depuis très longtemps, je suis surtout "moi"

    François a 48 ans. Il est séropositif depuis 1986. Dépisté en 1989, il est suivi à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris depuis cette date. Il a vécu les progrès des traitements au cours des vingt dernières années.

    Lire la suite
  • Le B.A.ba du VIH : nous voulons avoir un bébé

    Ce document vous explique qu'avoir un enfant séronégatif est possible pour les femmes infectées par le VIH et décrit comment réduire le risque de transmission du VIH de la mère à l'enfant. Il donne également des conseils pour les couples chez lesquels l'homme est séropositif et la femme séronégative.

    Lire la suite
  • Problème avec l'alcool : je me fais aider

    Nos objectifs : développer dans tous les milieux une stratégie globale de prévention des risques et des conséquences liés à la consommation d’alcool et participer, devant l’usage croissant d’autres substances psychoactives souvent liées à l’alcoolisation, à la prévention des autres toxicomanies.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale