Explorations Fonctionnelles Respiratoires Necker

Exploration Respiratoire du nourrisson

 Madame, Monsieur Votre médecin a demandé une EFR afin de connaître l’état fonctionnel bronchique de votre enfan. Voici quelques informations sur cet examen.

FICHE D’INFORMATION SUR

LES EXPLORATIONS FONCTIONNELLES RESPIRATOIRES (EFR) DES ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS

 

Madame, Monsieur

Votre médecin a demandé une EFR afin de connaître l’état fonctionnel bronchique de votre enfan.

Voici quelques informations sur cet examen.

 

QUELS RENSEIGNEMENTS OBTIENT-ON D’UNE EFR ?

Cet examen permet d’apprécier l’état fonctionnel du poumon, c’est à dire le calibre des bronches et leur aptitude à assurer la ventilation. En effet des anomalies bronchiques peuvent ne pas être évidentes cliniquement et radiologiquement, leur détection pourra faire mettre en place un traitement.

 

CONDITIONS DE L’EXAMEN

L’EFR doit être faite à distance du dernier épisode aigu de bronchiolite, de bronchite ou d’encombrement bronchique.

 

LES PARENTS SONT PRÉSENTS PENDANT TOUT L’EXAMEN

 

 

 

 

QUELLE PRÉPARATION EST NECESSAIRE ?

L’enfant doit être à jeun depuis au moins 3 H. On lui donne au Laboratoire de l’hydrate de chloral dont la dose est fonction du poids. Ce sirop est d’un usage strictement hospitalier et réservé à certains examens nécessitant une immobilité de l’enfant (en cardiologie, imagerie médicale, fonction respiratoire). Ce médicament induit un sommeil qui n’est pas une anesthésie, il ne déprime le système respiratoire. Le sommeil est habituellement obtenu en 30 à 45 minutes. Ce produit provoque un état modéré d’hypotonie musculaire. L’enregistrement des mesures de la fonction respiratoire dure de 15 à 30 minutes, en fonction de la réalisation ou non de tests sur la réponse bronchique à des stimuli de bronchodilatation ou bronchoconstriction .

L’état de sommeil dure de 30 à 120 minutes sans que cette durée puisse être prévue. L’enfant ne quittera le laboratoire qu’une fois réveillé.

 

CONTRE INDICATIONS À L’INDUCTION DE SOMMEIL

- Antécédents d’apnée du sommeil (pauses respiratoires pendant le sommeil)

- Grosses amygdales , obstruction des voies aériennes supérieures

- Maladies neuro-musculaires

- Insuffisance hépatique, rénale, cardiaque

 

QUELS SONT LES RISQUES ?

Les précautions énumérées étant prises, notre expérience montre que l’examen est très bien toléré. Cependant, dans de très rares cas, un sommeil très profond ou une agitation paradoxale peuvent nécessiter une mise sous surveillance de quelques heures en salle d’hospitalisation

 

DEROULEMENT DE L’EFR

L’enfant endormi, on recueille par l’intermédiaire d’un masque facial la ventilation de repos c’est à dire habituelle. Puis par l’intermédiaire d’une jaquette gonflable, ressemblant à un petit gilet de sauvetage, on exerce une pression thoracique. Cette pression est identique à celle générée par les muscles respiratoires au cours des expirations forcées réalisées à la demande par les enfants plus grands. Ces pressions appliquées sur la paroi thoracique vont induire une expiration forcée permettant de mesurer l’état des bronches centrales et périphériques qui sont celles atteintes habituellement par la maladie. On peut également mesurer la réponse bronchique à des agents bronchoconstricteurs ou bronchodilatateurs, surveiller par des capteurs externes la teneur en oxygène du sang, mesurer le volume fonctionnel du poumon et évaluer le passage des gaz des poumons vers le sang.

Necker-enfants-Malades


Explorations Fonctionnelles Respiratoires, 151 rue de Sèvres ,
75015 Paris, France

Contacts

  • Fixe : 01 44 49 50 47
  • Fax : 01 44 38 15 60
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale