Le site du Docteur kathy descloquement-Mahieu

Endocrinologie
Conventionnement : Exercice hospitalier
Carte Vitale Acceptée
Mon enfant a-t-il un risque de devenir obèse ? - Le site du Docteur kathy descloquement-Mahieu - Docvadis

Mon enfant a-t-il un risque de devenir obèse ?

La probabilité qu’un enfant obèse le reste à l’âge adulte varie selon les études : de 20 à 50 % pour une obésité avant la puberté, de 50 à 70 % pour une obésité débutant après la puberté. Il est recommandé de dépister tôt le surpoids voire l'obésité, pour une prise en charge précoce. Il y a des enfants qui sont plus à risque d’être obèses que d'autres.

Comment le surpoids et l'obésité sont-ils évalués ?

Le surpoids et l’obésité sont définis par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.

L’indice de masse corporelle (IMC = poids en kg / taille en m2) est le reflet de la corpulence.

Chez l’enfant, l’IMC s’interprète à l’aide des courbes de corpulence, en fonction de l’âge et du sexe de l'enfant.Ces courbes (poids, taille, IMC) sont dans le carnet de santé de votre enfant. Il est donc indispensable d’emporter ce carnet en consultation pour que votre médecin puisse établir les courbes.

 

 

 

En France, la proportion d’enfants entre 5 et 12 ans en surpoids augmente : elle est passée de 6 % à la fin des années 70, à 18% en 2006.

L'IRM n'est pas douloureuse. L'équipe médicale restera en contact avec vous pendant la durée de l'examen et vous donnera les consignes à suivre.
L'IRM n'est pas douloureuse. L'équipe médicale restera en contact avec vous pendant la durée de l'examen et vous donnera les consignes à suivre.

Quels sont les facteurs associés au risque de surpoids et d’obésité commune de l’enfant et de l’adolescent ?

Les facteurs de risque de surpoids voire d'obésité de l'enfant ou de l'adolescent sont les suivants :

  • une prédisposition génétique mais qui peut être modulée par le comportement alimentaire et physique,

  • l’obésité de l’un ou des deux parents,

  • l’obésité de la mère au début de la grossesse,

  • une prise de poids excessive de la maman lors de la grossesse, le tabagisme maternel, le diabète maternel,

  • une croissance fœtale trop importante ou insuffisante (un gros bébé ou à l’inverse un bébé de petit poids à la naissance),

  • une prise de poids accélérée dans les deux premières années de vie,

  • un rebond d’adiposité précoce avant 6 ans (ou l’absence de rebond d’adiposité)

  • des difficultés socioéconomiques des parents,

  • un manque d’activité physique et une trop grande sédentarité,

  • un manque de sommeil,

  • des parents qui ont une attitude envers l’alimentation trop restrictive ou au contraire trop permissive,

  • la prise de certains médicaments sur une durée prolongée.

Certains enfants ont un sur-risque de surpoids voire de devenir obèse : obésité familiale, prédisposition génétique, rebond d’adiposité précoce, comportement alimentaire des parents trop permissif ou trop restrictif... Pour suivre votre enfant, il est important d'établir les courbes de poids, taille et IMC qui sont sur le carnet de santé. Le dépistage et la prise en charge précoce de l’obésité éventuelle de votre enfant permettront d'éviter le sur risque d’obésité quand il sera adulte.

centre hospitalier d'Hazebrouck


service de médecine et moyen séjour, 1 rue de l'hopital ,
59190 Hazebrouck, France

Contacts

  • Fixe : 03-28-42-67-36
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je revois mes principes alimentaires, pour éviter les erreurs diététiques (langue arabe)

    CETTE FICHE EST EN LANGUE ARABE. Notre comportement alimentaire est truffé d’idées reçues et d’a priori qui peuvent nous conduire à de grandes erreurs en matière diététique.

    Lire la suite
  • Quelle méthode pour arrêter de fumer ?

    Arrêter de fumer demande de la motivation et une méthode adaptée. Substituts nicotiniques, consultation anti-tabac, prescriptions médicales, cigarette électronique, méthodes alternatives. Tour d’horizon de l’arsenal anti-tabac.

    Lire la suite
  • Mon taux de cholestérol idéal : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment déterminer votre taux de cholestérol idéal. L’objectif principal de votre prise en charge médicale est de faire diminuer le mauvais cholestérol (LDL-c) en dessous d’une valeur seuil bien précise. En complétant la grille ci-dessous, vous allez avoir une idée de votre niveau de risque cardiovasculaire personnel. A partir du résultat, vous pourrez alors trouver le taux de LDL-cholestérol à atteindre en fonction de votre nombre de facteurs de risque. Votre médecin pourra les commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Accident ischémique transitoire possible : j'ai le réflexe "urgence"

    L’accident ischémique transitoire (AIT) est un accident neurologique déficitaire localisé, brutal, passager : les signes disparaissent en moins d’une heure sans laisser de séquelles ni de lésion cérébrale. Mais l’AIT nécessite une prise en charge médicale rapide.

    Lire la suite
  • Diabétique, me déplacer à pied me ferait du bien pourquoi ?

    Sortir le chien, acheter le pain, faire son marché ou bien allez chercher les enfants à l’école, sont des activités d’autant plus bénéfiques que vous les faites à pied. En marchant, les muscles utilisent du sucre et l’insuline agit plus efficacement. Cela permet d’équilibrer vos glycémies. Vous retrouverez la forme et diminuerez vos facteurs de risque. Ces moments de la vie quotidienne, en y allant à pied régulièrement vous font du bien ! Regardez les autrement, ils font partie de votre traitement.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale