Le site du Docteur Jean Antoine ROSATI

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je suis à risque de développer une ostéoporose - Le site du Docteur Jean Antoine ROSATI - Docvadis

Je suis à risque de développer une ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie du squelette qui rend les os fragiles et dont la manifestation clinique principale et redoutable est la fracture. Avant la survenue de cette fracture, l’ostéoporose reste très souvent asymptomatique.

L’ostéoporose touche préférentiellement lesfemmes après la ménopause, s’accroît avec l’âge, et elle est d’autant plus marquée que les facteurs de risque sont nombreux. Il existe plusieurs facteurs individuels qui permettent de définir votre risque.

Suis-je à risque d’ostéoporose ?

OUI, si vous êtes dans l'une de ces situations :

  • Votre ménopause est survenue très tôt.

  • Un membre de votre famille a un antécédent de fracture du fémur sans notion de traumatisme.

  • Vous êtes plutôt maigre.

  • Vous avez reçu un traitement ou vous recevez un traitement par de la cortisone.

  • Vous fumez.

  • Vous ne faites pas beaucoup d’exercices physiques.

  • Vous consommez régulièrement de l’alcool.

  • Vous avez pris des traitements susceptibles d'induire une ostéoporose, ou vous souffrez d'une maladie qui peut favoriser l'apparition d'une ostéoporose : c'est votre médecin qui vous en parlera.

  • Vous avez des problèmes orthopédiques ou neuro-musculaires.

Comment diminuer certains risques ?

En modifiant vos habitudes, avec l'aide et les conseils de votre médecin si cela est nécessaire.

  • Arrêtez de fumer.

  • Réduisez ou supprimez la consommation d’alcool.

  • Consommez des aliments qui apportent du calcium.

  • Augmentez ou reprenez une activité physique régulière.

  • Favorisez l’exposition au soleil pour bénéficier de la vitamine D, mais en appliquant une protection solaire performante, en évitant les heures chaudes et en limitant le temps de l'exposition pour éviter les méfaits du soleil. 

  • Evitez lesefforts brutaux.

  • Baissez-vous en pliant les genoux.

  • Maintenez un poids en "accord" avec votre taille. Votre poids est un élément essentiel de votre santé. Il doit être surveillé régulièrement, en tenant compte de votre taille. Grâce à l'IMC, Indice de Masse Corporelle, on évalue le poids idéal d'une personne en fonction de sa taille et de son poids. L'indice de masse corporelle est valable pour un adulte, homme ou femme (18 à 65 ans). Parlez-en avec votre médecin.

Une bonne hygiène de vie prévient l’ostéoporose. Pratiquez une activité physique régulière. Equilibrez votre alimentation.

Cabinet Médical du Dr ROSATI

2 Route de Saint-Pourçain ,
03140 CHANTELLE, France

Contacts

  • Fixe : 04-70-56-67-01
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal

    L’alimentation joue un rôle dans l’apparition du cancer colorectal. La consommation d’alcool augmente le risque d’avoir un cancer colorectal, tout comme une alimentation excessive en viandes rouges ou trop riche en charcuteries. A l’inverse, la consommation de fibres alimentaires et l’activité physique régulière, diminuent ce risque.

    Lire la suite
  • Je connais les modes de transmission du VIH et les moyens d'éviter sa transmission

    La prévention de la transmission du VIH (virus de l’immunodéficience humaine) entre adultes repose essentiellement sur l’utilisation de préservatifs et de seringues stériles à usage unique.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite
  • Je connais les modes de transmission des hépatites

    Selon le type d’hépatite, le mode de contamination est différent. Bien connaitre les modes de contagion, c’est l’assurance de mieux se protéger.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale