Le site du Docteur Jean SIMEONPAUL

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'évalue mon niveau de risque cardiovasculaire - Le site du Docteur Jean SIMEONPAUL - Docvadis

J'évalue mon niveau de risque cardiovasculaire

Nous ne sommes pas égaux devant les maladies cardiovasculaires : elles sont déterminées par la présence de facteurs favorisant leur survenue, variables d’une personne à l’autre. Connaissez votre niveau de risque cardiovasculaire pour mieux vous protéger.

Plusieurs facteurs de risque de maladie cardiovasculaire ont été parfaitement identifiés. Certains peuvent être corrigés comme l’excès de cholestérol, le tabagisme, l’hypertension artérielle, le diabète. D’autres ne peuvent pas être modifiés, mais incitent à plus de vigilance : l’âge, supérieur à 50 ans pour les hommes et à 60 ans pour les femmes, et aussi les antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire précoce. La présence d’albumine dans les urines signale également un risque de maladie cardiovasculaire augmenté.

Evaluez votre risque cardiovasculaireEvaluez votre risque cardiovasculaire

Additionnez les points obtenus à chaque fois que vous êtes dans la situation décrite dans la première colonne. Si vous obtenez 3 points ou plus, vous avez un risque de maladie cardiovasculaire.
Toutefois, certaines situations vous placent d’emblée dans une catégorie « à haut risque cardiovasculaire », par exemple :

  • Si vous avez fait un accident cardiovasculaire ou si vous êtes soigné pour maladie cardiovasculaire (infarctus, angine de poitrine, attaque cérébrale, artérite…).

  • Si vous avez un diabète de type 2 avec une complication rénale : présence de protéines dans les urines (plus de 300 mg dans les urines recueillies sur 24 h), insuffisance rénale, dialyse.

Parlez-m’en lors de votre prochaine consultation, car il existe des moyens de vous protéger efficacement grâce à des médicaments et à des précautions dans votre mode de vie : alimentation pauvreen graisse animale, activité physique régulière, arrêt du tabac si vous fumez.

cabinet médical

24 Cité DOTHEMARE ,
24 RUE DE BOUCHERVILLE,
97139 LES ABYMES, Guadeloupe

Contacts

  • Fixe : 0590836550
  • Fax : 0590203233
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal

    L’alimentation joue un rôle dans l’apparition du cancer colorectal. La consommation d’alcool augmente le risque d’avoir un cancer colorectal, tout comme une alimentation excessive en viandes rouges ou trop riche en charcuteries. A l’inverse, la consommation de fibres alimentaires et l’activité physique régulière, diminuent ce risque.

    Lire la suite
  • Alzheimer : règles pratiques et autres conseils pour son sommeil et éviter les chutes

    Si l'un de vos proches souffre de la maladie d'Alzheimer, votre propre comportement pourra l'aider. Devant des troubles du sommeil prononcés, il est bien d'adopter des règles simples et d'aménager le domicile pour éviter les chutes pendant ses déambulations nocturnes.

    Lire la suite
  • Quand décalotter un petit garçon ?

    Flash Santé : un message, une vidéo. Parent d’un petit garçon, il est important de comprendre pourquoi ne pas le décalotter. Au-delà des larmes versées par la douleur, des risques existent.

    Lire la suite
  • AMP : Nous comprenons les termes de l’équipe médicale

    Si votre couple souffre d’infertilité et que vous souhaitez bénéficier d’une assistance médicale à la procréation, vous devez connaître certains termes employés par les médecins, cela vous aidera à comprendre la procédure. Voici leur définition.

    Lire la suite
  • Mon bébé pleure : que faire

    Cette vidéo vous propose des solutions pratiques à mettre en place quand bébé pleure. Marianne Morawski, puéricultrice, répond aux questions d'une jeune maman, mère d'un nouveau né et indique à quoi peuvent correspondre ces pleurs et ce qui pourrait rassurer et calmer votre bébé. En pleurant, bébé vous dit peut être qu'il a faim, qu'il faut changer sa couche, qu'il veut être porté. Ainsi, les jeunes parents découvrent le langage des pleurs !

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale