Le site du Docteur Jean-Pierre TIBERGHIEN

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je constitue ma pharmacie familiale : que mettre pour soigner les bobos ? - Le site du Docteur Jean-Pierre TIBERGHIEN - Docvadis

Je constitue ma pharmacie familiale : que mettre pour soigner les bobos ?

Votre lieu de vie est un endroit où peuvent survenir, un jour ou l’autre, des accidents plus ou moins graves. Pour faire face aux bobos du quotidien, différents produits sont à conserver dans votre pharmacie familiale. Voici la liste des produits utiles.

  Liste des produits utiles

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Des médicaments à base d'aspirine ou de paracétamol contre la douleur et la fièvre.

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Une crème ou un gel anti-inflammatoire.

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Du sérum physiologique (pour laver les yeux, les plaies ou encore le nez).

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Une solution désinfectante (antiseptique) et un collyre antiseptique (une fois ouvert, le collyre ne se conserve pas longtemps).

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Une pommade apaisante contre les brûlures et les coups de soleil.

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Des compresses stériles, du sparadrap et des pansements micro-aérés.

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Une bande autoadhésive pour maintenir le pansement sans coller à la peau ou un filet de maille à enfiler comme une chaussette.

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Des pansements gras (tulle gras), pour les brûlures et les plaies superficielles, et des pansements hydrocolloïdes (imperméables à l’eau mais qui retiennent l’humidité).

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Un thermomètre.

Le fond d'oeil visualise la rétine, les vaisseaux et le nerf optique

  Une pince pour retirer les tiques et une pince à écharde.

  • Prenez soin de ne pas les laisser à la portée de jeunes enfants.

  • D'une manière générale, pour tous les produits liquides et pour les pansements, préférez les emballages unitaires.

TIBERGHIEN pédiatre

13 Place Eugène ANDRIEU ,
80600 DOULLENS, France

Contacts

  • Fixe : 03 22 77 17 20
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Maladie de Lyme : que dois-je savoir ?

    La maladie de Lyme est une maladie infectieuse due à une bactérie du genre Borrelia. Elle peut se manifester par une grande diversité de symptômes et est, de ce fait, difficile à diagnostiquer.

    Lire la suite
  • Pourquoi dois-je consulter avant de partir en voyage

    Séjourner dans un pays étranger peut vous exposer à des accidents, des maladies transmises par des insectes, par l’eau ou par la nourriture, des morsures d’animaux, etc. Ces risques éventuels dépendent du lieu, de la durée et des conditions de votre séjour, et de votre état de santé. Une visite médicale est alors essentielle pour faire le point et vous aider à les prévenir.

    Lire la suite
  • En voyage : je me méfie d'un animal pouvant être enragé

    La rage est une maladie virale transmise à l’homme par un mammifère, le plus souvent un chien, lors d’une morsure ou d’un léchage sur une peau lésée. La maladie est toujours mortelle une fois déclarée. Il est impératif de respecter les mesures de précaution et de consulter très rapidement si vous avez eu un contact à risque avec un animal potentiellement porteur.

    Lire la suite
  • Comment puis-je traiter une diarrhée en voyage ?

    Différentes infections dues à des bactéries, des virus ou des parasites peuvent provoquer une diarrhée en voyage. Le plus grand danger est la déshydratation que celle-ci peut entraîner en quelques heures. Les enfants et les sujets âgés doivent être particulièrement surveillés.

    Lire la suite
  • Randonnée en haute montagne : ce que je dois savoir

    Les expéditions au-dessus de 2500 mètres d’altitude vous exposent au mal aigu des montagnes, une pathologie liée aux baisses de pression atmosphérique et d’oxygène disponible en altitude. La règle à respecter est « ne pas monter trop vite, trop haut ».

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale