Le site du Docteur Jean-Jacques BENSAID Gynécologue-Obstétricien

Gynécologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

L'INSEMINATION ARTICICIELLE (IAC)

L'IAC est une technique performante à condition d'en respecter les indications, et les contre-indications (elle ne sera pas réalisée chez les femmes dont les trompes ne sont pas perméables et chez les couples dont le conjoint présente un mauvais rendement aux tests de migration survie des spermatozoïdes). Chez un couple jeune, les protocoles en cours prévoient la réalisation de 6 cycles d'IAC avant d'envisager un passage en FIV. Pour les couples dont la femme présente une trompe altérée ou un âge supérieur à 35 ans, 3 cycles d'IAC seront seulement réalisés avant le passage en FIV.Enfin, cette technique nécessite une grande disponibilité du gynécologue qui devra réaliser l'IAC en respectant un "timing" rigoureux. 

LES TRAITEMENTS MODERNES DE LA STERILITE font régulièrement appel aux techniques de procréation médicalement assistées ( PMA ou AMP) . Ce terme désigne la possibilité d’obtenir une grossesse avec l’intervention d’un tiers, c’est-à-dire d’un médecin.

On désigne aussi bien les techniques d’insémination artificielle, généralement effectuées avec le sperme du conjoint ( IAC ), que les techniques de fécondation in vitro ( FIV ), que vous trouverez résumées dans un autre dossier.

Les PMA imposent des obligations médicales et administratives qui découlent de la loi de Bioethique, initiée en 1994.

 

Sur un plan administratif , le couple doit justifier de son identité et de la crédibilité de son projet parental en fournissant des photocopies des cartes d’identité, une attestation de vie commune datant de 2 ans ou ’un PACS ou ’un certificat de mariage. Un consentement écrit sera signé par le couple et sera renouvelé pour chaque tentative

Ces documents seront conservés par le gynécologue en charge du traitement et par le laboratoire qui effectuera la préparation du sperme en vue de l ’IAC .

 

Sur un plan aussi bien administratif que médical , des tests seront effectués sur chaque membre du couple (il s’agit des sérologies des hépatites, du HIV et de la syphilis). Et pour la patiente, les sérologies de la rubéole et de la toxoplasmose. La validité de ces tests est de 6 mois pour la première tentative et d’un an pour les tentatives ultérieures. Là encore ces résultats seront conse rvés par le médecin et par le laboratoire habilité à pratiquer la préparation du sperme.

 

Sur un plan médical , l’indication des IAC implique une stérilité d’au moins 9 mois à 1 an, en fonction du contexte (âge de la patiente…). Elle s’adresse à des femmes dont au moins une des deux trompes est perméable. Concernant le conjoint, son éligibilité à la technique nécessité, au préalable, la réalisation d’un spermogramme et d’un test désigné sous le terme de test de migration survie (TMS), qui devra montrer une récupération suffisante du sperme, quelques-soient ses paramètres de départ.

 

En résumé, l’ IAC s’adresse :

  • ­         Aux femmes dont la glaire cervicale est absente ou insuffisante en période d’ovulation.

  • ­         Aux femmes présentant des troubles de l’ovulation avec participation masculine.

  • ­         Aux hommes présentant des altérations de la qualité du sperme avec une bonne récupération au TMS.

  • ­         Enfin, aux couples dont la stérilité est qualifiée d’idiopathique, c’est-à-dire quand aucune cause n’a été retrouvée.

­          

L’IAC se déroule en deux phases  :

  • ­         La première consiste en une stimulation de la croissance folliculaire pour corriger un éventuel trouble de l’ovulation associé, et surtout pour  synchroniser l’ovulation, qui sera déclenchée en fonction des critères de surveillance comme l’échographie et les dosages hormonaux.

  • ­         La deuxième implique l’insémination, à proprement parler, faite généralement 36 heures après le déclenchement de l’ovulation. Le sperme est préparé au laboratoire le jour même, et l’injection du sperme se fait à l’aide d’un cathéter généralement fourni par le laboratoire, au cabinet du gynécologue. Cette technique permet de rapprocher au maximum les spermatozoïdes, des trompes pour favoriser la rencontre avec l’ovule. Elle est donc réalisée en intra-utérin (le sperme est déposé au fond de l’utérus et non pas dans le col). Ce geste est indolore, se pratique en ambulatoire et permet à la patiente de mener une vie normale. D’éventuelles complications, liées non pas à l’acte de l’insémination mais à la stimulation hormonale qui la précède, peuvent être observées (hyperstimulation ovarienne et grossesse multiple). C’est la raison pour laquelle ces traitements seront réalisés avec une surveillance clinique, biologique et échographique, comme nous l’avons indiqué plus haut, avec une prudence redoublée chez les femmes présentant un profil d’ovaires polykystiques (OPK).

 

Texte réalisé par l’auteur le 19 mars 2014.

Cabinet Médical

101 bis Boulevard Jean Jaurès ,
92100 BOULOGNE, France

Contacts

  • Fixe : 01 46 03 38 73
  • Fax : 01 46 03 44 91
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique de La Muette


Maternité, 46-48 rue Nicolo ,
75116 PARIS, France

Contacts

  • Fixe : 01 40 72 33 33
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique Sainte Isabele


Maternité, 24 Boulevard du Château ,
92200 NEUILLY/SEINE, France

Contacts

  • Fixe : 0826 964 400
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CLINIQUE ST THERESE


MATERNITE, 9,
75017 PARIS, France

Contacts

  • Fixe : 01 44 01 00 50
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • LA FECONDATION IN VITRO (FIV)

    Il s’agit là encore d’une PMA, qui comme les techniques d’IAC, implique des formalités administratives et médicales , conformément à la loi de bioéthique (dépistage des maladies infectieuses par des tests sérologiques à renouveler chaque année, consentements signés par le couple et renouvelés à chaque tentative, papiers d’identité et attestation de vie commune à conserver par le gynécologue, le laboratoire de PMA, le centre de FIV où se déroulera la ponction). Rappelons qu’un agrément est nécessaire pour tous les intervenants de l’équipe, cet agrément étant délivré par les Agences de Médecine et de Biologie de la reproduction.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale