Le site du Docteur jean-françois VEISSIERES

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Pour rechercher Helicobacter pylori : je passe un test respiratoire - Le site du Docteur jean-françois VEISSIERES - Docvadis

Pour rechercher Helicobacter pylori : je passe un test respiratoire

Votre médecin vous a prescrit un test respiratoire à l'urée. Cet examen est aujourd’hui le test le plus fréquemment utilisé pour contrôler la présence puis l’éradication après traitement d’Helicobacter pylori, une bactérie présente dans votre organisme et responsable de troubles gastriques.

Qu'est-ce que le test respiratoire à l'urée ?

Le test respiratoire à l’urée permet de détecter une infection active par Helicobacter pylori grâce à une réaction chimique produite par la bactérie.

En effet, Helicobacter pylori est capable de transformer l’urée, une substance présente dans l’organisme, en dioxyde de carbone (CO2) et en ammoniaque. Le test respiratoire à l’urée consiste à marquer de l’urée avec du carbone 13, un type de carbone non radioactif ; cette solution est ensuite mélangée à du jus d’orange. Si vous abritez la bactérie dans votre organisme, le CO2 que vous expirerez après avoir bu ce mélange sera également marqué par le carbone 13. Si la bactérie n’est pas présente dans votre organisme, l'urée ingérée ne sera pas modifiée, le CO2 expiré ne sera donc pas marqué et le carbone 13 sera éliminé dans les selles.

Comment me préparer avant le test respiratoire ?

Facile à réaliser, ce test n’est absolument pas douloureux et ne présente aucun risque. Il est en revanche nécessaire d’arrêter vos traitements médicamenteux plusieurs semaines avant de faire ce test pour garantir un résultat fiable.

  • si vous suivez un traitement antibiotique, il faut l’arrêter 4 semaines avant le test ;

  • si vous suivez un traitement par inhibiteur de la pompe à protons ou antihistaminique, il faut l’arrêter 2 semaines avant le test ;

  • si vous suivez un traitement antiacide, il faut l’arrêter 24 heures avant le test ;

  • l’examen se pratique à jeun, c’est-à-dire que vous ne devez pas avoir bu ni mangé au cours des 12 heures le précédant ;

  • il ne faut pas fumer au cours des heures qui précèdent le test ;

  • vous devez acheter en pharmacie le kit prescrit par votre médecin.

Où se déroule l'examen ?

L’examen se déroule dans un laboratoire de biologie, sur rendez-vous.

Combien de temps dure l'examen ?

Le test respiratoire à l'urée dure 45 minutes environ.Pendant toute la durée du test, vous ne pourrez ni manger, ni fumer, ni aller dans un endroit où l’on fume. N’hésitez pas à apporter de la lecture ou de quoi vous occuper.

Comment se déroule l'examen ?

Le jour de l'examen, vous vous présentez au laboratoire de biologie muni du kit prescrit par votre médecin.La personne responsable du test vous fera tout d’abord souffler dans un tube à l'aide d'une paille. Elle vous donnera ensuite à boire un verre de jus d'orange.Une demi-heure après avoir bu ce jus d’orange, on vous demandera à nouveau de souffler dans un tube à l'aide d'une paille. Pour plus de précaution, il pourra s’agir d’un tube différent du premier.

Cet examen est-il douloureux ?

Ce test est très facile à réaliser ; il ne comporte aucun risque et n’est absolument pas douloureux.

Que se passe-t-il après l'examen ?

Vous pourrez retourner chez vous immédiatement après l'examen sans avoir à être accompagné.Il n'y a pas de surveillance particulière nécessaire après l'examen.

Et les résultats ?

Les résultats de l'examen vous sont communiqués ainsi qu’à votre médecin, qui décidera ainsi de la suite de votre traitement.

Rangez bien vos résultats, classez-les et n'oubliez pas de les apporter lors de votre consultation.

CABINET MEDICAL

21 Rue de Decize ,
03000 MOULINS, France

Contacts

  • Fixe : 04 70 46 22 26
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Des punaises de lit chez moi : que dois-je savoir ?

    L’infestation du domicile par les punaises de lit est souvent mal vécue. Pour vous en protéger, il est utile de connaître ces insectes.

    Lire la suite
  • Je réagis après une exposition accidentelle au VIH : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment réagir si vous vous êtes exposé accidentellement à un virus (VIH/VHB /VHC). Qu'il s'agisse d'un contact avec du sang ou d'un autre fluide biologique impliqué dans les transmissions virales, comme lors d'une relation sexuelle (relation non protégée ou rupture de préservatif), il faut agir idéalement dans les 4 heures. Au-delà de 48 heures, le délai est incertain pour envisager un traitement d'urgence. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je protège mes dents en cas de diabète : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut favoriser une maladie des gencives entrainant un déchaussement des dents. La prévention des risques de complications dentaires est fondamentale. Pour éviter de perdre vos dents, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Rôle et fonctionnement du foie : un schéma pour comprendre

    Ce schéma localise l’emplacement du foie et illustre les quatre fonctions de cet organe. Votre médecin pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre les explications qu’il vous donnera selon le problème que vous présentez.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale