Le site du Docteur Jean-Christophe NICOLAS

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je voudrais avoir recours à la pilule de rattrapage ou du lendemain. - Le site du Docteur Jean-Christophe NICOLAS - Docvadis

Je voudrais avoir recours à la pilule de rattrapage ou du lendemain.

Oublis de pilule, problèmes de préservatif, ou rapport non protégé en général, posent la question d’une contraception d’urgence ou pilule du lendemain plutôt que le recours à une interruption volontaire de grossesse. Cette méthode est efficace mais attention : elle n’est pas sûre à 100 %.

A quel moment y a-t-il un risque pour moi ?

La contraceptionde rattrapage, d’urgence ou pilule du lendemain est une méthode de « rattrapage » après un rapport sexuel avec rupture du préservatif ou en l’absence de contraception.

Ces dernières années, les méthodes contraceptives se sont beaucoup diversifiées : implant, préservatif féminin, patch ou anneau contraceptif, etc. Aujourd’hui, chaque femme a le choix de la contraception qui lui convient le mieux.

Plusieurs millions de femmes utilisent une contraception orale mais les arrêts,  les oublis de pilule ne sont pas rares…

De la même façon, il peut y avoir des problèmes lors de l’utilisation d’un préservatif : déchirure ou encore mauvaise mise en place.

Chaque rapport sexuel, quelque soit sa date dans le cycle, dans ces situations, expose au risque d’être enceinte. La contraception d’urgence ou pilule du lendemain peut être une solution adaptée face à ce risque.

Comment puis-je prendre cette pilule ?

Il s’agit d’une contraception hormonale qui se présente sous la forme d’un comprimé que vous devrez prendre le plus tôt possible après le rapport sexuel, idéalement dans les 24 heures qui suivent ce rapport. Plus cette contraception est prise rapidement, plus elle est efficace.

Au cours de ces dernières années, est apparue une autre pilule qui peut être prise jusqu’à 5 jours après le rapport sexuel à risques, sachant qu’il convient là aussi de la prendre le plus rapidement possible.

Cependant, cette contraception ne couvre que la période qui précède ce rapport sexuel. Elle ne protège donc plus la phase suivante. Il est donc nécessaire d’utiliser un préservatif jusqu’aux prochaines règles.

Que se passe-t-il après la prise du comprimé ?

Après la prise de cette pilule le plus souvent bien supportée, il peut, mais rarement, y avoir des nausées voire des vomissements et les règles peuvent survenir avec un peu de retard (moins de 4 jours).

Si un retard de règles dure 4 jours ou plus, ou au moindre doute, il est conseillé de faire un test de grossesse car la pilule du lendemain n'est pas efficace à 100 %.

Où puis-je trouver cette pilule ?

Il vous est possible d’obtenir cette pilule de rattrapage, avec ou sans ordonnance, en pharmacie, dans les Centres de Planification et d’Education Familiale (CPEF) ainsi qu’auprès des infirmières scolaires.

La nouvelle pilule d'urgence, elle, necessite une ordonnance.

Combien vais-je payer ?

Son prix est accessible. Elle est remboursée par la Sécurité Sociale à 65 % en cas de prescription médicale, mais gratuite pour les adolescentes mineures et ne nécessite pas d’autorisation parentale.

Puis-je y avoir recours plusieurs fois ?

Cette pilule du lendemain peut être utilisée plusieurs fois sans risque. Il est cependant préférable d’opter pour une contraception régulière et adaptée parmi les différentes possibilités actuellement disponibles. Pensez également à vous faire suivre régulièrement sur le plan médical.

2 sites sont à votre disposition :

www.choisirsacontraception.fr : le site de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) et du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports.

www.planning-familial.org : le site du Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF).

1 numéro de téléphone disponible 7 jours sur 7 de 8 h à minuit :Fil Santé Jeunes : 0800 235 236. Pour toute question et information sur la contraception et la sexualité. Appels anonymes et gratuits.

Ce que vous devez retenir :

  • Où aller : chez votre médecin, dans une pharmacie, dans les CPEF(Centres de Planification et d’Education Familiale) ou auprès des infirmières scolaires.

  • Quand prendre la pilule du lendemain : idéalement dans les 24 heures après le rapport non désiré ou mal protégé.

  • Son prix : gratuit pour les mineures et accessible pour les femmes majeures.

  • Que faire ensuite : consulter votre médecin pour discuter avec lui de la contraception qui vous convient le mieux. La mise en place d’une contraception régulière et adaptée est indispensable. Les préservatifs de qualité préviennent en grande partie les infections sexuellement transmissibles : la norme CE est indiquée sur l'emballage.

Maison médicale

205 rue Marcel Ackermann ,
BP 8,
84430 MONDRAGON, France

Contacts

  • Fixe : 04 90 40 95 10
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Chimiothérapie : une chambre implantable va m'être posée

    On vous a proposé de vous poser une chambre implantable, afin de vous administrer la chimiothérapie de façon sûre et confortable.

    Lire la suite
  • Diabétiques : les bonnes règles de vie

    Cette vidéo vous indique des conseils alimentaires à mettre en place dans la prise en charge du diabète. Ces indications sont simples et peuvent être appliquées à toute la famille : l'alimentation du diabétique est une alimentation équilibrée et normale. La pratique d’un exercice régulier et soutenu est le second pilier de la vie équilibrée d’une personne diabétique

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite
  • Je découvre la méditation : ce que je dois savoir

    S’il vous arrive de perdre le contrôle de vos pensées et que cela vous plonge dans un état de stress difficile à dépasser, la méditation en pleine conscience est faite pour vous. Pouvant être pratiquée partout, cette forme particulière de méditation vous aide à apprivoiser et maîtriser les sollicitations physiques et mentales auxquelles vous êtes confronté afin de surmonter votre stress et votre anxiété.

    Lire la suite
  • J'ai une névralgie cervicobrachiale : que dois je savoir ?

    La névralgie cervicobrachiale (NCB) est une douleur liée à l’irritation d’une terminaison nerveuse issue de la colonne vertébrale au niveau du cou. Elle est le plus souvent liée à un problème de disque intervertébral ou d’arthrose cervicale. Son traitement est médical ou plus rarement chirurgical.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale